A bas la dette, vive la banqueroute ! - commentaires A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-27T20:00:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36980 2013-05-27T20:00:23Z <p>La dette est un bon prétexte : tous savent que cette dette est inextinguible mais tous feignent de l'ignorer .</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-25T10:21:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36949 2013-05-25T10:21:04Z <p>J'ai écouté avec attention les interventions. Je suis étonné qu'il n'ait été fait allusion au cas Islandais sur le terrain politique qu'à travers une représentation tronquée. Sur la question de la récusation de la dette bien sûr, cela a été évoqué, mais pas sur le plan politique quant à ses résultats. Je suis tout à fait d'accord avec ce qui a été dit comme pistes de réformes politiques visant à la récupération de la souveraineté et à l'approfondissement de la démocratie réelle. Le cas classique des mesures de la Commune de Paris - révocabilité, limitation du revenu des élus etc. - a été évoqué. Pourquoi ne pas avoir évoqué l'introduction de la législation directe - proposition ou véto - introduite par la proposition constitutionnelle islandaise de 2011. Cela, au niveau et sous la forme que prend cette proposition de réforme démocratique, est tout à fait inédit dans l'histoire. Cela ne se confond pas avec la révocabilité. Pourquoi cet évitement ? Pour ma part, journaliste, j'ai écrit un livre là-dessus. L'analyse à laquelle je me suis livré témoigne de l'exemplarité de la proposition constitutionnelle islandaise dans son mode de production et son résultat. Je comprends que les grands médias aient fait leur boulot de "chien de garde" par rapport à cette apologie d'"ivresse démocratique" pour reprendre le titre d'un pensum d'Alain Minc, mais pourquoi si peu d'échos à gauche ? Pourquoi cet entêtement à l'évitement du sujet ? Pourquoi cette esquive permanente du fait ?</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-22T16:04:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36902 2013-05-22T16:04:57Z <p>Une émission très intéressante ; sauf à la fin quand François Ruffin (je crois que c'est lui) assimile retraite par cotisation et dette sociale. Selon moi, c'était valable au moment où retraite était synonyme de repos après une longue vie de travail souvent laborieux et qu'il fallait justifier la répartition.</p> <p>Aujourd'hui, cette définition ne me semble plus pertinente car de nombreuses personnes à la retraite travaillent (plus de la moitié sont bénévoles par exemple). Ce qu'elles reçoivent, il conviendrait alors de ne plus le nommer pension mais <strong>salaire continué</strong> qui a l'intéressante particularité d'être <strong>à vie</strong>. La différence essentielle entre leur statut et le statut dit d'actifs tient dans le fait qu'ils sont <strong>libérés de l'emploi</strong>, c'est-à-dire : de la <strong>contrainte capitaliste au travail</strong>.</p> <p>En bref, la retraite est la <strong>majorité économique</strong> !!!</p> <p>Lorsque nous aurons assimilé ce changement de perspective, nous réclamerons que cette majorité soit à 18 ans (avec toutes les conséquences que ça aura).</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-22T15:14:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36899 2013-05-22T15:14:03Z <p>salut l'equipe de daniel,</p> <p>très bonne emission qu'il nous faut relayer.<br class="autobr" /> très pedagogique et gaie.<br class="autobr" /> j'étais convaincu avant, maintenant j'ai des armes, pacifiques sans trop car il faut lutter.<br class="autobr" /> une petite partie de la dette, on accepte, ça fait déjà pas mal de fric pour des creanciers honnetes. l'autre, on n'en veut pas, on a pas le droit : ce serait encourager le fraude et pire. à bientôt.</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-22T14:11:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36898 2013-05-22T14:11:23Z <p>Colbert progressiste ? P.Le Bel, quasi précurseur du socialisme ? F.Ruffin tombe dans le piège, à mon sens, de l'anachronisme le plus naïf. Certes, la symbolique a un sens. Mais pour qui ? Certainement pas pour les historiens (marxistes y compris), lesquels répondraient qu'il s'agit de deux système de production totalement différents, de rapports Etat/pouvoir financier déjà entièrement liés, des révoltes anti-fiscales du 17ème siècle (bonnets rouges et papier timbré, Bretagne 1675), tout cela pour financer les guerres.</p> <p>Cette vision de l'Etat me semble donc totalement idéaliste, au pire ; provocatrice, au mieux.</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-22T11:35:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36896 2013-05-22T11:35:26Z <p>En tant qu'athée et révolutionnaire, je vous propose une nouvelle version du "Notre Père" à dire chaque jour.<br class="autobr" /> (D'après le livre de Pierre Trigano : Manifeste révolutionnaire de Jésus l'hébreu)</p> <p>Au lieu de : "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés" qui n'a aucun sens, P. Trigano nous propose :</p> <p>"Délivre-nous intérieurement de l'esprit de la dette (de l'Économie)<br class="autobr" /> parce que nous nous engageons <br class="autobr" /> à contribuer nous-mêmes à affranchir de cet esprit <br class="autobr" /> ceux qui nous doivent.</p> <p>Délivre-nous intérieurement <br class="autobr" /> du déni de l'ouverture (féminine) du coeur,<br class="autobr" /> du déni de l'amour<br class="autobr" /> que nous héritons de toutes les générations passées,<br class="autobr" /> parce que nous nous engageons<br class="autobr" /> à contribuer nous-mêmes<br class="autobr" /> à en délivrer notre descendance,<br class="autobr" /> les générations nouvelles qui naissent de nous."</p> <p>Je rappelle cette évidence : La gratuité est anti-capitaliste.</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-21T16:16:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36889 2013-05-21T16:16:18Z <p>Crise, chômage, récession, c'est à cause d'une certaine IDEE économique qui a un nom "LE CAPITALISME" <br class="autobr" /> Voila d'où vient la dette il n'y a pas un gentil capitalisme et un vilain méchant capitalisme, il y a le CAPITALISME, qu'il faut dépasser voir abolir.<br class="autobr" /> La gauche devrait arrêté d'être une force régulatrice de cette idée économique totalitaire...</p> A bas la dette, vive la banqueroute ! 2013-05-21T15:55:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/mai-530/a-bas-la-dette-vive-la-banqueroute#comment36888 2013-05-21T15:55:15Z <p>Bonjour cher Là-Bas Si J'y Suis...</p> <p>Très intéressante votre émission d'aujourd'hui, qui n'apporte certes pas grand chose par rapport à la lecture de Fakir, mais qui apporte une plus grande diffusion.</p> <p>D'accord bien sûr avec tout ce qui est dit, je suis étonné de ne pas avoir entendu l'argument concernant les intérêts générés par la loi de 1973 et le traité de Lisbonne. Pourquoi ce choix ?</p> <p>Amitiés</p>