L'Amérique qui flippe ou l'Amérique qui floppe ? (1) - commentaires L'Amérique qui flippe ou l'Amérique qui floppe ? (1) 2012-10-28T13:34:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/octobre-523/l-amerique-qui-flippe-ou-l-amerique-qui-floppe-1#comment33871 2012-10-28T13:34:11Z <p>Encore une fois, merci à Daniel Mermet et son équipe pour ce reportage d'une qualité remarquable (quoique entre vous et BHL, parfois j'hésite encore sur qui nous fait le meilleur récit sur l'Amérique... Ah Ah Ah !!!) Non. Je n'hésite pas une seconde. Merci pour ce souffle contagieux et cet espoir. Et merci aux Culinary Workers' Union d'exister et bon vent à leur lutte !</p> L'Amérique qui flippe ou l'Amérique qui floppe ? (1) 2012-10-24T07:35:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/octobre-523/l-amerique-qui-flippe-ou-l-amerique-qui-floppe-1#comment33834 2012-10-24T07:35:09Z <p>A propos de ce patron US qui décourageait fort activement le mariage de ses employées...<br class="autobr" /> Surveillons notre langage...</p> <p>Pas tout à fait anodine, une petite erreur de traduction de l'Anglais au Français s'est glissée dans votre reportage aux Etats Unis :<br class="autobr" /> "TO HARASS">>>HARCELER, et non "harasser" faux ami en Français ...moderne !</p> <p>J'ai eu envie de vérifier ce sens, dans un dictionnaire anglais, puis dans un bon français, et étymologique en plus ! un de Mr Alain REY...<br class="autobr" /> (pensée émue pour les temps où dans la matinale de France-Inter, il régalait l'Auditeur de mots Géniaux, mêlés d'humour Modeste...)</p> <p>Et je me suis rendu compte que votre traductrice nous livrait une charmante traduction en bon - ANCIEN ! - Français : "harasser"( de même origine que "haro") avait au Moyen-Âge,le sens d' "exciter les chiens à la poursuite"," harceler " ; mais à partir du 16°siècle, du moins en Français, il ne signifie plus que, par extension, "épuiser de fatigue", !</p> <p>On peut penser que notre malheureuse jeune salariée de Las Vegas n'est pas seulement "exhausted ","tired out " = épuisée (par son boulot)...<br class="autobr" /> ...mais " harassed" (par son boss), en ce sens archaïque conservé par ces Anglo-saxons qui ont puisé dans notre Ancien Français et poursuivi cet emploi :<br class="autobr" /> HARASSED = HARCELÉE , chassée et poussée dans ses retranchements, quasi violentée ,du moins chosifiée, et" foin de" sa vie privée !?</p> <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> On lui souhaite donc, à son tour, à cette proie, de " COURRE À LA HARACE " (XVI°siècle) c'est-à-dire de "poursuivre" elle-même la bête prédatrice sur la piste de toutes sortes de combats , syndicaux et politiques !</p>