Révolte en Syrie - commentaires Révolte en Syrie 2011-12-20T12:13:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/decembre-514/revolte-en-syrie#comment29125 2011-12-20T12:13:11Z <p>Bonjour à toute l'équipe<br class="autobr" /> Petite inexactitude au début du reportage en ce qui concerne les frontières, la Syrie n'est pas voisine de l'Iran, par contre la population qui habite le Nord-Est de la Syrie est majoritairement Kurde, tout comme le Sud-Est de la Turquie, le nord de l'Irak et l'Ouest de l'Iran.<br class="autobr" /> Les plus embêtés par ce qui se passe en Syrie, j'imagine, sont le gouvernement Israëlien et tous ceux qui sont favorables au statu-quo actuel. Le régime syrien n'étant plus l'épouvantail commode à opposer à toute tentative de paix, il seront bien obligés de discuter avec leurs voisins palestiniens pour la résolution du conflit si d'aventure un gouvernement démocratique arrive au pouvoir dans la région.</p> Révolte en Syrie 2011-12-17T14:52:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/decembre-514/revolte-en-syrie#comment29111 2011-12-17T14:52:44Z <p>Les 4 printemps<br class="autobr" /> Première saison :<br class="autobr" /> L'occident, qui parle mieux que personne de lui-même et qui ignore toujours qu'il y a d'autres versions que la sienne, veut à tout prix vendre "de la démocratie" aux pays en voie de soumission...<br class="autobr" /> Parce que la démocratie ce n'est pas la voix du peuple mais la voix qu'on accorde au peuple.<br class="autobr" /> Ce n'est pas la liberté absolue mais une liberté conditionnelle. <br class="autobr" /> La démocratie au lieu de la dictature. Qui peut rêver mieux ? <br class="autobr" /> Belle et étrange tendresse...<br class="autobr" /> L'occident se propose même de financer cette démocratisation féérique ou machiavélique : "On va vous donner les moyens d'être libres et vous nous le rendrez en devenant disponibles et compatibles avec notre vision et gestion du monde".<br class="autobr" /> Ce n'est donc pas une démocratisation mais une occidentalisation qui ne dit pas son nom.</p> <p>Deuxième saison : Islam, islamisme, islamisation. What else ?<br class="autobr" /> Entendons nous bien. Il faut cesser de nous prendre pour des enfants de chœur, il n'y a pas lieu de distinguer entre islam modéré et islam radical.<br class="autobr" /> Il y a l'islam religieux : une verticale pour tous les musulmans et l'islam politique comme horizon pour tous les musulmans... nulle dualité. Ce qu'on appelle l'islamisme n'est qu'une façon pour désigner un autre système de penser.<br class="autobr" /> Un autre système de valeur, une autre vision du monde qui est extrêmement cohérente même si l'occident la trouve un peu trop contraignante... peut-être parce qu'elle ne s'accorde pas avec ses lumières artificielles et regarde ouvertement le ciel. Or c'est cet islam là qui est en train de voir le jour pour nous persuader qu'il y a un autre monde possible... Belle et étrange tendresse...</p> <p>Troisième saison :<br class="autobr" /> Le laisser faire, le laisser aller en Syrie trahit la main mise invisible de l'Amérique et ses alliés. Un coup de pouce pour la Tunisie... un coup de main pour l'Alexandrie... un coup de pied pour Tripoli mais rien... rien pour secourir la Syrie. Belle et étrange tendresse...<br class="autobr" /> Pourquoi ?<br class="autobr" /> Peut-être parce qu'on ne veut pas débarrasser le malade de tous ses maux... et qu'Israël a encore besoin d'un peu d'adversité pour que le monde continue de payer pour sa sécurité.</p> <p>Quatrième saison :<br class="autobr" /> Le Google mania à n'en pas douter a joué un rôle prépondérant. Les réseaux sociaux sont devenus des réseaux spéciaux à la solde de notre oncle d'Amérique pour formater et former de doux révolutionnaires qui incitent au soulèvement, au renversement mais pas au bouleversement ! Quelques gouttes de sang et pas de panneau pour dire : à bas l'occident ... Belle et étrange tendresse...<br class="autobr" /> De quoi nous mettre quelques puces à l'oreille !</p> <p>Tiens, il va falloir que je lise le dernier opus de Tariq Ramadan, avant de vous confirmer que rien ne sert de courir pour ceux qui ne savent pas ce que marcher veut dire</p> <p><a href="http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/les-4-printemps/" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/les-4-printemps/</a></p>