La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre - commentaires La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2016-01-10T08:00:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment54785 2016-01-10T08:00:14Z <p>Fascisme mondial : c'est à dire le fond du chaudron de l'inconscient humain auquel il faudra bien s'attaquer un jour si l'on veut trouver le moyen de s'en sortir ; les prises de conscience sont longues, douloureuses mais elles sont nécessaires comme les lavements !<br class="autobr" /> Montaigne le disait déjà dans ses Essais : on apprend la vie soit par la raison soit par l'expérience la plus dure.<br class="autobr" /> Cataclysme ou sursaut salutaire de l'exprit ??</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-21T20:14:49Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28755 2011-11-21T20:14:49Z <p>Petite correction concernant le "mic check" d'Occupy Wall Street. Ca n'est pas parceque la sono ne marchait pas que les occupants utilisent la repetition a haute voix, c'est parceque toute forme d'amplification de voix est interdite dans les rues de New York.</p> <p>Donc toutes les assemblees se font de cette maniere. Cela impose une certaine forme de discours, avec des phrases courtes qui vont droit au but, sous peine de voir le message se transformer en brouhaha.</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-11T15:18:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28628 2011-11-11T15:18:58Z <p>Je n'arrive plus à podcaster les émissions de là-bas si j'y suis ! Exemple : je souhaite podcaster Naomie Klein. A la place et sans que je ne puisse rien faire, se présente à l'enregistrement une autre émission... C'est très pénible car j'écoute toujours avec un grand interêt vos émissions en dehors des heures de diffusion et voilà bientôt 2 mois que cela devient impossible ! <br class="autobr" /> Bref, y a-t-il d'autres auditeurs dans mon cas ? Est-ce un "bug" informatique ? J'attends vos réponses avec impatience car il y beaucoup d'émissions qui m'intéressent vraiment.</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-08T16:42:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28561 2011-11-08T16:42:51Z <p>C'est pas la bonne émission ! (anti G20 à nice au lieu de Naomi Klein)</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-03T16:29:49Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28484 2011-11-03T16:29:49Z <p>bonjour,</p> <p>un message de Nantes en luttes :</p> <p>A Nantes, hier, 3 novembre, manif aussi ...!</p> <p>Le 31/10/2011 16:12, Thierry BRUGVIN a écrit :</p> <p>Des Indignés américains appellent à la grève générale</p> <p>30 Octobre 2011 Par Jean-Pierre Anselme</p> <p>Le mouvement des Indignés américains se radicalise. Ceux d'Oakland, en Californie,<br class="autobr" /> appellent à la grève générale sur l'ensemble de la ville, pour le mercredi 2<br class="autobr" /> novembre. Ailleurs, des vétérans de la guerre en Irak, en armes, ont rejoint les<br class="autobr" /> manifestants pour les protéger de la police.</p> <p> Manifestation des Indignés d'Oakland, le 25 octobre.</p> <p>« On se serait cru dans les années 1960, au milieu d'une manifestation contre la<br class="autobr" /> guerre du Vietnam », écrivait le New York Times du jeudi 27 octobre, après la<br class="autobr" /> répression violente subie le mardi soir précédent par les Indignés d'Oakland. Gaz<br class="autobr" /> lacrymogènes et balles lestées (plusieurs balles minuscules regroupées dans une<br class="autobr" /> enveloppe en plastique) furent alors utilisées par la police pour les déloger de la<br class="autobr" /> place qu'ils occupaient au centre ville. Des affrontements très violents eurent<br class="autobr" /> ensuite lieu entre manifestants et policiers. Un vétéran de la guerre d'Irak a été<br class="autobr" /> grièvement blessé par une arme « non-létale » tirée par un policier, causant une<br class="autobr" /> vague d'émotion dans le pays. Le mercredi, 3 000 manifestants réoccupaient la place<br class="autobr" /> de la ville, avec l'aide de vétérans des Marines. Le jeudi soir, réunis en assemblée<br class="autobr" /> générale, ils lançaient cet appel à la grève générale à Oakland :</p> <p>« Nous, occupants de la place Oscar Grant, proposons que le mercredi 2 novembre<br class="autobr" /> 2011, nous libérions Oakland et que nous mettions un coup d'arrêt au 1 %.</p> <p>Nous proposons une grève générale sur l'ensemble de la ville et nous proposons que<br class="autobr" /> tous les étudiants quittent les cours. Au lieu que les travailleurs aillent au<br class="autobr" /> travail et les étudiants à l'école, les gens convergeront vers le centre-ville pour<br class="autobr" /> arrêter la ville. Toutes les banques et les grandes entreprises devront fermer pour<br class="autobr" /> la journée ou nous marcherons sur elles.</p> <p> Bien que nous appellions à une grève générale, nous appelons aussi à bien plus. Les<br class="autobr" /> gens qui sont occupés en dehors de leurs quartiers, écoles, organisations<br class="autobr" /> communautaires, groupes affinitaires, lieux de travail et familles sont invités à<br class="autobr" /> s'auto-organiser d'une façon qui leur permette de prendre part à l'arrêt du<br class="autobr" /> fonctionnement de la ville, de la façon qui leur convient et comme ils le peuvent.</p> <p> Le monde entier regarde Oakland. Montrons leur ce qui est possible. »</p> <p> Face à face avant les affrontements à Oakland.</p> <p>À l'image d'Oakland, les autorités d'autres villes américaines ont décidé de déloger<br class="autobr" /> les manifestants campant dans leur centre ville, comme à Nashville au Tennessee, où<br class="autobr" /> la police est intervenue à la demande du gouverneur républicain (36 arrestations). À<br class="autobr" /> Atlanta (Géorgie), la police a arrêté 50 manifestants, mercredi 26 octobre, indique<br class="autobr" /> le New York Times qui prédit un même scénario pour la ville de Providence<br class="autobr" /> (Rodhes-Island) et Baltimore (Maryland).</p> <p> New York, samedi : des Indignés construisent un plancher pour se protéger du froid<br class="autobr" /> (E Planche-Fréchette/La Presse)</p> <p>D'autres grandes villes, telles que New York, Boston, Philadelphie et Los Angeles,<br class="autobr" /> ont adopté une tactique moins brutale en autorisant les campements des Indignés. Là,<br class="autobr" /> les autorités parient sur l'essoufflement du mouvement ; ou sur le général Hiver,<br class="autobr" /> comme à New-York, où la brigade des sapeurs-pompiers a confisqué les groupes<br class="autobr" /> électrogènes et le combustible utilisés pour se chauffer par les Indignés retranchés<br class="autobr" /> dans le parc de Lower Manhattan, non loin de Wall Street... en prévision de la<br class="autobr" /> tempête de neige qui s'est abattu samedi matin sur la ville. « La neige ? Quelle<br class="autobr" /> neige ? Je dois m'occuper de mon pays », ont écrit des manifestants à l'entrée du<br class="autobr" /> campement balayé par des rafales de vents glaciales.</p> <p> Oakland : Les charges de la police ont fait de nombreux blessés chez les<br class="autobr" /> manifestants.</p> <p>Depuis sa naissance à Wall Street, le 17 septembre dernier, le mouvement des<br class="autobr" /> Indignés américains n'a cessé de monter en puissance. C'est le soutien des<br class="autobr" /> principaux syndicats locaux qui a changé la donne. Dès le 27 septembre, 700 pilotes<br class="autobr" /> d'avion, qui se font des cheveux blancs pour leurs pensions de retraite ont rejoint<br class="autobr" /> le mouvement. Deux jours plus tard, c'était au tour du très influent syndicat du<br class="autobr" /> secteur des transports (64 000 adhérents) d'afficher son soutien, rejoint ensuite<br class="autobr" /> par le syndicat du secteur de la santé (300 000 adhérents). « Nos organisations ont<br class="autobr" /> besoin de leur énergie », a affirmé Le président de la Fédération des employés du<br class="autobr" /> commerce, Stuart Appelbaum. À New-York, plus de 39 syndicats et associations ont<br class="autobr" /> manifesté avec les Indignés de Wall Street, depuis le début du mouvement. <br class="autobr" /> Et il y a aussi le soutien des First Responders, les pompiers, policiers,<br class="autobr" /> sauveteurs, ouvriers et volontaires qui ont participé aux opérations de sauvetage et<br class="autobr" /> de déblaiement dans les ruines du World Trade Center après le 11-Septembre. Ils<br class="autobr" /> reprochent au gouvernement un manque de prise en charge des frais occasionnés par<br class="autobr" /> les maladies que beaucoup d'entre eux ont développées.<br class="autobr" /> Maintenant, se sont des vétérans de l'armée, en uniforme militaire avec leurs armes<br class="autobr" /> de guerre, qui se déploient de leur propre initiative autour des cortèges, à Phoenix<br class="autobr" /> (Arizona) d'abord puis dans d'autres villes, pour sécuriser les manifestants contre<br class="autobr" /> de possibles attaques externes et contre les violences policières !</p> <p> Une contestation inédite depuis les années soixante.</p> <p>Médias et politiques sont déconcertés par un mouvement inédit, impulsé par la<br class="autobr" /> jeunesse des classes moyennes, une vague de fond anticapitaliste et libertaire, qui<br class="autobr" /> attaque les fondements de la société américaine. Après les avoir regardé de haut,<br class="autobr" /> pressés par une opinion publique majoritairement favorable au mouvement<br class="autobr" /> contestataire, les médias prennent désormais celui-ci au sérieux. Si certains, comme<br class="autobr" /> le célèbre blogueur John Hawkins, sur le site du Huffington Post, continuent à<br class="autobr" /> confondre les Indignés avec une bande de « hippies », l'hebdomadaire The Week se<br class="autobr" /> demande si « Occupy Wall Street » fait émerger un « Tea Party de gauche ». Le fameux<br class="autobr" /> Tea Party a d'ailleurs pris un coup de vieux et certains de ses membres vont même<br class="autobr" /> jusqu'à apporter leur soutien aux Indignés, espérant ainsi surfer sur la vague<br class="autobr" /> contestataire. « Je comprends la colère qui s'exprime dans ces manifestations »<br class="autobr" /> s'est senti obligé de dire Obama dans un entretien à la télévision.</p> <p> Noam Chomsky : « C'est sans précédent. »</p> <p>Le 23 octobre dernier, Noam Chomsky, intellectuel radical connu pour ses critiques<br class="autobr" /> de l'impérialisme américain et des médias, déclarait devant des milliers de<br class="autobr" /> personnes réunies à Boston, face au bâtiment de la banque de la réserve fédérale : « <br class="autobr" /> Ce mouvement est spectaculaire. C'est sans précédent. Je ne me souviens pas qu'il y<br class="autobr" /> ait jamais eu quelque chose comme ça. Si les associations qui ont lancé ces<br class="autobr" /> rassemblements peuvent tenir pendant une longue et dure période -parce que la<br class="autobr" /> victoire ne viendra pas rapidement- cela pourrait vraiment se révéler être un<br class="autobr" /> événement historique, un moment important de l'histoire américaine. »</p> <p> Affiche d'appel à la grève générale des Indignés d'Oakland.</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-03T11:03:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28475 2011-11-03T11:03:50Z <p>Pour tous ceux qui ne comprennent pas l'anglais ,je vous mets un lien avec le texte de l'intervention de Naomi Klein en français. <br class="autobr" /> <a href="http://www.bastamag.net/article1812.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.bastamag.net/article1812.html</a></p> grève générale à Oalkland,Naomie tu peux te réjouir avec nous ! 2011-11-03T02:47:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28469 2011-11-03T02:47:41Z <p>des dizaines de miliers de personnes quittent leur boulot, aujourd'hui,et tacheront de bloquer le port,tout ça à Oakland,etcela continue à Wallstreet,Chigago,etc,il y a beaucoup de monde à Nice ,dans nos rues, et à Londres,allez découvrir tout ça sur</p> <p><a href="http://www.democracynow.org/2011/11/2/occupy_oakland_prepares_for_general_strike" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.democracynow.org/2011/11/2/occupy_oakland_prepares_for_general_strike</a></p> <p>et surtout informer le plus de monde autour de vous,<br class="autobr" /> gracias.</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-02T22:47:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28466 2011-11-02T22:47:22Z <p>Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé voir du coté de la bas.org (des mois, quand à "la bas si j'y suis" sur France Inter...depuis que l'émission passe à 15H).<br class="autobr" /> J'espère que vous allez suivre de près ce qui se passe en Grèce, et j'espère que les Grecs vont dire "non" au référendum.<br class="autobr" /> Il n'y a pas de "crise", il n'y a jamais eu autant de pognon que maintenant.Ce qui est certain, c'est que c'est loin d'être la "crise" pour tous le monde : malgré le Litre d'essence à bientôt 1,60 euros, je n'ai jamais vu autant de 4X4 de luxes.<br class="autobr" /> On nous a gavé par tous les trous du "le seul système qui fonctionne est le système capitaliste" (discours d'entreprises, publicités, films, téléfilms, média...). J'ai 46 ans, et depuis plus de 30 ans je n'ai connu que le système capitaliste, son endoctrinement,sa monté en puissance, son apogée avec l'arrivé de Sarkozy et ses "riches décomplexés" (quand on a 40 ans et que l'on peut pas se payer une Rollex, c'est que l'on a raté sa vie)...Et pourtant la "doctrine"commence à laisser entendre des "couacs". Certains se détournent du rêve américain en vivant très bien le fait de ne pas avoir de Rollex,et tous ce qui peut rendre fou de jalousie son voisin...Pour aspirer à son libre arbitre, le choix de ses relations, de son temps, de ses convictions, en lâchant prise.<br class="autobr" /> j'ai personnellement eu une expérience de créateur d'entreprise qui à durée 2 ans...pas dans l'optique de me payer une Rollex, seulement d'être libre.<br class="autobr" /> Comme l'a dit Olivier Besancenot à une jeune étudiante d'HEC (je crois), la liberté d'entreprendre prôné par le capitalisme n'est pas la première des "liberté", mais un leurre :<br class="autobr" /> On ne peux pas décider d'entreprendre en oubliant le monde qui nous entour, et la concurrence agressive des marchés (déloyale et complètement faussé), comme par exemple un simple artisan. c'est ce que j'ai fais, et je me suis vautré.<br class="autobr" /> Du moins cette expérience m'a ouvert les yeux sur la vrai nature du capitalisme : il n'y a qu'un moyen de faire fortune, ou simplement de l'argent : c'est sur le dos des autres(en les exploitants), et au détriment des autres(en les bernant).Si l'on applique pas ce principe, m^me en travaillant plus de 72 à 96 heures par semaine, la seule chose que l'on fait est de travailler gratuitement(ou pas grand chose) pour les plus gros.<br class="autobr" /> Tel est le destin de la sur concurrence : le vrai prix pour le bon boulot n'est applicable que là ou il n'y a pas de concurrence déloyale, et cette concurrence déloyale se situe également dans les choix de sociétés, choix de consommations imposés.<br class="autobr" /> baisse de pouvoir d'achat= baisse des ventes =baisse des prix= baisse de qualité= baisse des couts de revient= baisse des revenus,salaires, charges sociales= baisse du niveau de vie= baisse de la qualité de vie= baisse du cout d'une vie...<br class="autobr" /> A force, si l'on n'a plus rien à gagner, et plus rien à perdre...Une Rollex ne sera plus qu'une simple montre nous montrant le temps précieux de nos vies que nous avons perdu.</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-02T21:17:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28463 2011-11-02T21:17:00Z <p>Bravo pour être venus à Nice pour témoigner lors de cette manifestation "contre-G20" que nous ne sommes pas tous en costard, en cravate et avec un gros cigare ! Il y a du Peuple à Nice, qui rame pour manger et de temps en temps, les mâchoires se crispent et les poings se serrent !!!<br class="autobr" /> Même si l'accent chante, les mots sont de plus en plus durs envers ces affameurs ...<br class="autobr" /> Merci Daniel ainsi que toute ton équipe : continuez le plus longtemps possible !</p> La stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre 2011-11-02T17:06:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2011-12/novembre-513/la-strategie-du-choc-la-montee-d-un-capitalisme-du-desastre-2624#comment28457 2011-11-02T17:06:20Z <p>Je crois qu'on vit des années de "non retour". Le capitalisme n'a en cure de l'être humain. Tout ce qui décrit Naomi Klein est la mise en place d'une dictature mondiale. <br class="autobr" /> Hadopi, Acta accompagnent très bien les événements cités. <br class="autobr" /> On est à la au bord d'un abime sans fond, si l'immense majorité de personnes complétement lobotomisés par la propagande télévisuelle ne se révolte pas, on part droit vers une idéologie fasciste mondiale.</p>