Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien - commentaires Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-07-08T13:45:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment24401 2014-07-08T13:45:14Z <p>Putain de bordel de merde, je les hais. Suis mal sans la-bas et Mermet, suis mal, vraiment. Comment faire, ils ne reculeront pas !</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-07-05T21:29:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment24093 2014-07-05T21:29:00Z <p>Bon bah on est mal</p> Là-bas si j'y suite : 2014-07-05T16:48:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment24058 2014-07-05T16:48:36Z <p>Cher daniel, chere et si belle et pertinente équipe de La-bas.. C'était bien triste tout à l'heure devant la maison de la radio, l'envie et la nécéssité d'être là ne manquait pour chacun, mais la tristesse et les témoignages émus avec le grain qui tombait régulièrement, n'ont pas été pour me remonter le moral.. Et puis pas une tête ne dépassait de la maison de la radio, pas un regard curieux ou un geste de soutien à ses auditeurs engagés (qui pour certains ont traversés la France)qui viennent défendre leur radio de service public. On ne lâche rien, la lutte continue ! Oui mais comment se faire entendre d'une direction comptable qui vire les journalistes engagés ? Mais pas tous, Pas ceux soumis à l'idéologie ordo-libérale pour ne citer qu'eux. Les journalistes ont-ils un devoir de réserve pour ne pas s'exprimer sur les ondes sur cette éviction injuste ? En plus en ce moment avec la grille d'été qui se met en place, c'est bonheur à tout les étages on se tape dans le dos, on rigole, on "private joke", on fait du charivari c'est carrément insupportable autant sur culture que sur inter d'ailleurs. D'accord pour un La-bas sur le net mais qui viendra écouter, des convaincus. Et la force de vos émissions est justement d'arriver à convaincre aussi les "inconvaincables". Faire bouger les lignes intérieures de ceux qui un jour découvrent qu'on peux penser autrement qu'en rond. <br class="autobr" /> Quand j'étais enfant, souvent mon père me disait va voir la-bas si j'y suis, j'y allais mais ne trouvait personne et un jour l'émission de Mermet est arrivée et j'ai pu dire à mon père oui oui tu es aussi là-bas, viens écouter avec moi...<br class="autobr" /> Ma grand-mère est rouge de colère, déjà qu'il ne reste plus grand chose des luttes qu'elle a mené, voilà que dans les dernières années de sa vie un de ses bonheurs quotidien disparait (elle à 90 ans), mes parents sont verts de rage, et mon fils de 13 ans est "trop dég"... Merde ça en fait ça des générations... qui disent merci merci encore mais surtout pas FIN</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-07-01T11:49:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22368 2014-07-01T11:49:38Z <p>Très cher Daniel Mermet, <br class="autobr" /> Très chère équipe d'intrepide et fantastique journaliste,</p> <p>Tout d'abord c'est par un grand merci que je voudrais commencer. Un grand merci pour la leçon de vie des femmes tunisiennes, des prostituées, des ouvrières et tant d'autres, qui nous ont prouvé a quel point la lutte est encore possible et indispensable pour chacun d'entre nous. Un grand merci pour avoir donner la paroles a ceux qui ne l'on pas souvent ( voir jamais ). Je voulais tout simplement vous dire merci de nous avoir aidé à grandir .</p> <p>Ma mère a été une AMG de la première heure (elle a 55 ans) et nous ses enfants ( 30 et 32 ans ) nous avons été bercé par votre voix et votre envie de trouver des réponses , pas toujours plaisantes, dans un monde qui ne l'ai pas non plus. J'aurais voulu que ma fille ait la même chance que mon frère et moi , mais hélas le monde change... Mais il y une chose qui ne changera pas ... C'est l'amour et le bonheur que vous avez donné au gens depuis plus de 25 ans ... Et pour ça on continue la lutte pour que plus jamais on ne soit bâillonné !!!</p> <p>MERCI</p> Quelle Fête ces 25 ans de Là-bas !!! Merci France Inter. 2014-07-01T07:11:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22318 2014-07-01T07:11:23Z <p>Cette absence des ondes n'est pas une "retraite" pour cet animateur charismatique, convaincant car convaincu. Il existe d'autres lieux et/ou tribunes pour s'exprimer. Une présence ailleurs est possible : manifestations diverses avec conférences et des traces : les "Cafés repaires" repères.</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T18:24:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22278 2014-06-30T18:24:18Z <p>Pourquoi pas un modèle à la "Arrêt sur images" pour LBSJS ?</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T17:23:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22275 2014-06-30T17:23:10Z <p>Je viens d'apprendre par ma fille, 22 ans, AMG comme moi, 52 ans, la nouvelle révoltante de la suppression de La-bas si j'y suis. C'est donc sous le choc que j'écris ce message de soutien. Je voudrais bien être originale, percutante, faire quelques phrases bien tournées et pleines d'esprit, mais pour le moment c'est la tristesse et la colère qui me coupent l'inspiration. <br class="autobr" /> D'origine allemande, je suis venue vivre dans ce pays il y a un quart de siècle. J'y ai trouvé du meilleur et du moins bon qu'Outre-Rhin, il ne s'agit pas de faire de comparaisons à la va-vite. Mais je me suis toujours félicitée du fait qu'ici, au moins, les grands médias peuvent encore laisser un espace d'expression aux esprits libres, critiques et provocateurs. Que la marchandisation et le prêt-à-penser n'ont pas encore tout aplati, tout anesthésié. Combien de fois n'ai je donné fièrement en exemple cette émission à mes amis allemands ? <br class="autobr" /> Elle a nourri ma réflexion, fait évoluer ma conscience politique, elle m'a réconforté en me donnant à entendre tous ces gens, anonymes où célèbres qui ne s'accommodent pas avec le règne de l'égoïsme, de l'avidité, du mépris de l'Autre. Elle a tenu haute la mémoire des vrais héros et héroïnes de notre histoire d'humains, qui ne sont pas ceux qu'on voudrait nous vendre le plus souvent. Elle a laissé parler des sans-paroles de tous horizons comme de grands penseurs, sans couvrir leurs paroles originales par des traductions approximatives ou carrément déformatrices, comme il est trop souvent le cas ailleurs. (Et je pense être compétente pour en juger...)<br class="autobr" /> Aujourd'hui, alors que nous vivons une période de perte progressive de plein de choses acquises de haute lutte, une petite bande de dirigeants, sortis d'on ne sait où, nous prend en plus de manière parfaitement arbitraire cette bulle d'oxygène, cette bouffée d'espoir qu'est/fut ??? "La-bas". Dis-nous ce qu'on peut faire, Daniel, c'est pas possible, ça ne peut pas se passer comme ça !!!</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T12:41:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22222 2014-06-30T12:41:24Z <p>là-bas si j'y suis, "une entorse à la dérive"...</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T11:38:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22207 2014-06-30T11:38:50Z <p>Salut Daniel, salut les AMG !</p> <p>Il faut absolument trouver ensemble un moyen facile et gratuit d'écouter là-bas à l'avenir. Beaucoup d'auditeurs ne sont pas "cyber" ou ne savent pas se servir d'un ordinateur (grand bien leur fasse, il serait intéressant au passage de faire une émission sur l'historique et le pourquoi de l'informatique, IBM, le traitement des données du recensement...). Une proposition comme ça : faire une radio pirate ? émettre sur les grandes ondes moins saturées ? Réfléchissons ensemble !</p> là-bas si j'y suis viré : enfin une bonne nouvelle !!! 2014-06-30T09:35:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22192 2014-06-30T09:35:02Z <p>grosse erreur de stratégie de la part de la direction de France Inter, pour ne pas dire qu'ils viennent de se tirer une balle dans le pied ;</p> <p>c'est toujours un plaisir de voir un bien-pensant, convaincu de sa puissance se faire un croche-patte lui-même ; on dirait du charlot, ou du bip-bip le coyote.</p> <p>là-bas si j'y suis était pour moi une des dernières preuves, pour ne pas dire alibi que France Inter était un service public,</p> <p>et donc une des seules justification de contribuer au service audiovisuel ; même si ça me faisait mal de savoir que la grande partie servait à financer tant de programmes débilitants.</p> <p>donc je dispose aujourd'hui d'un pécule annuel de 131 euros qui va me permettre de m'abonner au monde diplomatique (env. 66 euros par an), et pourquoi pas de m'abonner à labas si j'y suis.org, ou à un site le monde-diplo associé à la-bas ? pour résumer, labas, vous disposez de 65 euros de ma part par an pour contribuer à votre travail.. si seulement 25% des 450000 auditeurs de la-bas en font de même, cela représenterait un budget de 7 000 000 (millions) d'euros... dans mes rêves j'imagine que cela ne permettrait pas de faire une heure d'emission quitidienne, mais 2 ou 3... me trompe-je ?</p> <p>madame la présidente de france inter, merci de votre manque de finesse, vous êtes la goutte qui fait déborder le bidet.</p> <p>à toute l'équipe de la-bas et tous les vrais journalistes, prenez l'attaque comme un diplôme, un honneur, un compliment,une reconnaissance de la puissance de votre travail, un affranchissement...</p> <p>je parle en connaissance de cause, ayant été tour à tour été démissionné, et donc diplômé, annobli par l'éducation national, le groupe accor, et quelques autres employeurs frappés d'incohérence entre valeurs affichées et actes commis. j'ai fini par comprendre, et accepter que la liberté était ma seule issue... cela m'a fait peur, mais aujourd'hui je suis enfin rentré dans la famille du bonheur, celles des hommes libres, qui n'ont plus à frémir des états d'âme, ou des coliques de hiérarches frappés d'inconsciente débilité.</p> <p>libertaires, on vient de vous libérer.</p> <p>vous avez l'occasion de rejoindre le camp du diplo, du canard, de mediapart, etc.</p> <p>allez donc voir là bas, vous verrez que vous y êtes attendus.</p> <p>à bientôt, ici ou ailleurs , mais dans tous les cas à bientôt en septembre, je compte sur vous !</p> <p>bien à vous</p> <p>Jérôme</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T09:03:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22179 2014-06-30T09:03:29Z <p>Non, on ne laissera pas notre "ici londres" notre "good morning vietnam" se faire censurer !<br class="autobr" /> Ils nous brouillent l'ecoute ces fumiers de fauxsialistes.</p> <p>Alors ca y est les gens vous avez enfin compris ? <br class="autobr" /> De grâce ne parlez plus de gauche pour qualifier ce gouvernement<br class="autobr" /> Ils font le sale boulot que la droite meme décomplexée n'osait pas faire de peur d'être <br class="autobr" /> Définitivement discréditée.</p> <p>La droite cachee derriere le rosier est la mieux placee pour enterrer la gauche.</p> là bas si j'y suis dernière, vraiment ? 2014-06-30T08:41:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22172 2014-06-30T08:41:10Z <p>Laurence Bloch, la nouvelle directrice de France Inter a annoncé vendredi matin la suppression de l'émission de Daniel Mermet à la rentrée 2014. Elle l'a fait le lendemain même de la dernière émission de la saison, prenant par là bien soin de ne pas laisser de place aux critiques sur l'antenne, de manière bien fourbe et bien faux cul.</p> <p>Là bas si j'y suis, c'est l'émission qui laisse à travers son répondeur la parole aux auditeurs pour pousser un coup de gueule, pour relayer leurs luttes ou lancer des alertes (anti OGM, Fralib, Continental, anti CPE, etc, etc , etc).</p> <p>C'est l'émission qui nous fait entendre d'autres voix que celles de la pensée dominante, qui laisse une place aux Castoriadis, Arundhati Roy Noam Chomsky, Frédéric Lordon, Franck Lepage, François Ruffin, Serge Halimi et ses collègues, le couple Pinçon Charlot, etc. Autant de personnes Qu'on n'entend jamais ailleurs et qui nous font grandir en exerçant un regard critique et lumineux sur notre société.</p> <p>C'est l'émission qui nous rappelle notre propre histoire et les grandes luttes populaires ( la chanson de Craonne, les brigades internationales, Ambroise Croizat et la sécurité sociale, la grève des mineurs en 1948, etc.).</p> <p>C'est l'émission qui dénonce les fourberies et les coups bas des puissants (AGCS, TAFTA, Partenariat public privé), qui nous rappelle tout ce que l'État essaie par tous les moyens de nous faire oublier ( les massacres de Sétif, Octobre 61, le génocide rwandais).</p> <p>C'est une émission de reportage qui va là ou ça chauffe (Rwanda, Afghanistan, Corée du nord, Tchétchénie, Bhopal, Gaza, Fukushima, Tijuana, le Vénézuela) et on a de plus en plus de commentateurs et de moins en moins de reportages.</p> <p>C'est une émission qui nous apprend à vivre ensemble en laissant la place à des gens simples depuis la couturière indienne jusqu'à la mamie de la maison de retraite du coin, en passant par les femmes de la cité des 4000, les mineurs emprisonnés, les travailleurs sans papiers ou même des électeurs frontistes.</p> <p>C'est une émission qui parle d'amour avec les sexplorateurs, les émissions sur le premier baiser, l'orgasme féminin, ou du jardin parfumé et de culture avec Topor, Courbet, la Rumeur, le professeur Choron, Bernard Lubat, Pascal Audin, Prévert..</p> <p>Bref, c'est une émission de service public qui doit rester publique, car elle est d'intérêt général. Elle n'est pas conformiste et c'est pour ça qu'elle doit vivre.<br class="autobr" /> L'émission a été déplacé de 17h à 15h il y a quelques années, puis on a supprimé le vendredi et les dix dernières minutes de l'émission, et cette année, on met en avant la perte d'audience alors que c'est la meilleure audience sur cette tranche horaire depuis très longtemps.. C'est une émission populaire et c'est ça qui fait peur à la direction.<br class="autobr" /> Sa disparition serait un coup dur pour la liberté d'expression et la diversité des contenus sur les ondes.</p> <p>Daniel Mermet a proposé une transition pour passer la main aux journalistes de son équipe mais la direction fait du jeunisme stérile et l'évolution de l'antenne ces dernières années ne laissa que peu de doute sur la teneur des changements à venir..</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T08:41:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22171 2014-06-30T08:41:00Z <p>Tous les messages de soutien montrent le talent des auditeurs, moi qui ensiegne le français au collège je suis frappée de voir la qualité de langue et de réflexion lue ci-dessus. L'attachement à la famille des AMG aussi. J'ai un sentiment de deuil, comme si un pan de vie m'était ôté. LBSJS depuis... 20 ans ? Vos voix sur le répondeur,ce que je préférais et puis tant de reportages me découvrant tant de situations, de gens que j'aurais ignorés sinon. Peu à peu une éducation à lire le monde, à haïr le capitalisme, à ne plus bêler, à ne pas désespérer non plus devant la dureté du monde, il y avait du peps et de l'humour même dans les sujets les plus noirs, qui nous remontaient. Je venais me réchauffer chaque soir à coup de podcast ; qu'est-ce que je vais faire maintenant. Et puis ce sentiment d'être volée, d'un bien qui nous APPARTIENT, encore un petit morceau du service public qui fout le camp.<br class="autobr" /> Surtout ne pas désespérer, c'est le mal qui nous guette, que nous nous couchions, ne leur laissons pas ce plaisir.<br class="autobr" /> merci à tous, on continue !</p> Le mur de la bétise est toujours plus haut (euphémisme) 2014-06-30T08:35:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22170 2014-06-30T08:35:12Z <p>J'ai bientôt 60 balais. Si le corps vieillit, je ne me suis jamais senti intellectuellement aussi jeune. Les mêmes idéaux qu'à 20 ans.<br class="autobr" /> La radio de Service Public fait partie des éléments, comme l'oxygène ou l'eau, qui me sont nécessaires. La radio, c'est mieux que la télé, c'est comme les bouquins, ça fait travailler l'imagination. De plus, les montages sonores ont fait de tels progrès que l'immersion de l'auditeur me semble bien plus subtile que celle du téléspectateur.<br class="autobr" /> Je ne pensais pas que l'annonce de la disparition de « Là-bas si j'y suis » me plongerait dans une telle déprime, même s'il a fallu déjà se battre. Parmi les émissions qui me sont chères, je n'en connais pas d'autre qui me donne des émotions aussi vives, à en tirer des larmes.<br class="autobr" /> Je ne connais pas non plus les détails du fonctionnement interne de l'émission, à part ce qu'en ont dit les journaux il y a quelques mois. Comme auditeur, je ne peux qu'apprécier le résultat et il me convient parfaitement.<br class="autobr" /> Mermet a 70 ans, et alors ? Rajeunir l'antenne ? Ca veut dire rajeunir l'auditoire aussi, c'est ça ? Je me sens brutalement méprisé, ignoré. Mais, mes pauvres amis, je suis également un auditeur du Mouv' : ça fait baisser la moyenne, non ? Les calculettes des nouveaux gestionnaires devront accepter une marge d'erreur suffisamment importante.<br class="autobr" /> Le CSA est vraiment une machine de merde : un PDG à tronche de Superman sombre et une directrice de France Inter qui veut devenir punk, pourquoi pas ? Reste que les auditeurs, même les vieux, ont leur mot à dire.<br class="autobr" /> Rajeunir l'antenne, j'espère que ça ne signifie pas simplification des idées et réduction de l'offre musicale comme sur Fun ou NRJ, les machins abrutissants qui diffusent en boucle 5 ou 6 titres par jour. J'exagère à peine. Et je ne parle pas des propos banalisant le cul à l'heure du croissant.<br class="autobr" /> Je suis heureux de m'être construit avec la radio : Artur, Bouteiller, Chancel, Villers, entre autres. Mon éducation politique, débutée très tôt, mon éducation tout court a trouvé alors de merveilleux compléments. Ouverture d'esprit, curiosité, humour, qu'est-ce que c'était bien ! Je sais que le renouvellement des troupes est indispensable, mais avant de faire table rase, gardons un peu de l'ancien terreau. Vous savez le truc qu'on appelle « l'esprit France Inter »…<br class="autobr" /> Finalement, comme la vie, la radio c'est une question de désir, de plaisir et de douleur.<br class="autobr" /> Ce qui me désespère le plus, c'est de ne pouvoir rien faire d'autre que signer une pétition ou traduire mon humeur comme ici. Ca fait beaucoup de choses qui ne me plaisent pas en ce moment. Il va peut-être falloir penser à lever d'autres arguments que le poing.<br class="autobr" /> Mes amitiés les plus sincères et définitives à Daniel MERMET et à sa troupe d'intermittents.<br class="autobr" /> Pascal HERVE<br class="autobr" /> Auditeur indécrottable</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T08:08:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22165 2014-06-30T08:08:23Z <p>Il y a quelques années, mon grand frère me conseille d'écouter une émission de France Inter, "Là-bas si j'y suis". Comme à l'accoutumée, je lui fais confiance et je me dis que ça doit être intéressant. J'écoute une première émission, puis une seconde, une dixième...et quelques semaines plus tard, me voilà devenu accro au répondeur (c'est mon 20h), à tes humeurs Daniel et à ton sarcasme (et bien d'autres choses), à tes reporters, etc.</p> <p>Ton émission (je devrais dire votre émission) m'a permis de me politiser, de comprendre les rouages du système, d'en apprendre tous les jours, de rire, de sourire, d'être révolté, de passer par bien d'autres sentiments, et surtout, ton émission m'a donné envie de lutter, de me battre, de ne rien lâcher dans la vie de tous les jours...Bref, cette émission m'a changé. Et pour ça, je suis infiniment reconnaissant à toute l'équipe de là-bas.</p> <p>L'une des émissions (il y en a beaucoup) qui m'a le plus marqué est sans doute "retour à Craonne", beaucoup d'émotions.<br class="autobr" /> Noam Chomsky, Frédéric Lordon, Bernard Friot, Cornelius Castoriadis, que d'invités exceptionnels.. Le rendez-vous du monde diplo : immanquable...sans oublier le poète attitré de Là-bas.</p> <p>Bref, je ne peux pas imaginer un instant que l'émission soit supprimée. Que Laurence BLOCHE aille voir là-bas si j'y suis</p> <p>Aurélien, fidèle AMG</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T06:58:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22151 2014-06-30T06:58:51Z <p>Bonjour à vous,<br class="autobr" /> Difficile de faire simple, et difficile de tout dire.<br class="autobr" /> Et pourtant j'aimerai vous en dire. <br class="autobr" /> J'ai 30 ans, et mon éducation au sens critique, à l'oreille attentive, je vous la dois. Point.<br class="autobr" /> J'ai eu la chance d'avoir des parents communistes, contrairement au film, mais tout le reste, c'est grâce à vous. <br class="autobr" /> J'ai grandi avec les reportages, appris à tendre l'oreille, à écouter ma radio plutôt que la télé, à réfléchir plutôt qu'à recevoir.<br class="autobr" /> Je ne suis probablement qu'un message parmi tant d'autre. Mais ils sont tous tellement importants.<br class="autobr" /> C'est l'ouverture à la pensée critique (à la pensée tout court ?) que l'on flingue aujourd'hui.<br class="autobr" /> J'ai une gamine de 4 ans, et une autre qui arrive. Je pense à elles. <br class="autobr" /> Mermet, tout dans tes reportages m'a plu. Et même si l'on doit autant à tes équipes qu'à toi, je me surprends à apprécier la "figure", moi si peu enclin à cet exercice.<br class="autobr" /> D'un message sur le répondeur diffusé, à un petit mot coincé dans votre porte en 2010, lorsque j'avais eu la chance de visiter les studios et de participer à une émission du matin, la proximité des idées s'est faite presque affective.<br class="autobr" /> Aujourd'hui, on touche à une émission de qualité, on touche à une source si précieuse de pensée radicale, mais on touche aussi à un petit bout de moi, à une bande de pote, là, dans le poste.<br class="autobr" /> J'ai les boules et le ferai savoir.<br class="autobr" /> On lâchera rien.</p> <p>Bien à toi, bien à vous.</p> <p>Ivan</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T05:49:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22144 2014-06-30T05:49:38Z <p>Bonjour là-bas,</p> <p>Je viens d'apprendre avec tristesse et colère que l'émission, faute d'être reconduite à l'antenne à la rentrée, venait d'être reconduite à la frontière... frontière de la pensée, frontière de la liberté d'expression, de l'impertinence...</p> <p>Je propose donc à la station un nouveau slogan :</p> <p>"France Inter : supprimons la différence !"</p> <p>Et je joins ma voix a celle des plus de 400 000 auditeurs indignés et écoeurés qui se sentent orphelins et souhaitent que là-bas se retrouve ailleurs, dès que possible. Là-bas, on y sera !</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T04:46:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22142 2014-06-30T04:46:15Z <p>Sarkozy en rêvait, Hollande l' a fait !</p> <p>Purement scandaleux, pour le fond et pour la forme.</p> <p>J' écoutais cette émission sur les grandes ondes (pas en France) malgré les brouillages et les parasites au volant le ma voiture avant d' aller bosser....Il y avait des hauts et des bas (mais surtout des hauts je dois avouer) mais combien je préférais cela à cet erzatz de radio de se(r)vice public belge totalement gangrénée par la pub. Si ça continue vous subirez le même sort.</p> <p>Monde de chien...</p> Là-bas si j'y suite : une sélection de vos messages de soutien 2014-06-30T04:03:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/la-bas-si-j-y-suite-une-selection-de-vos-messages-de-soutien#comment22140 2014-06-30T04:03:13Z <p>Que le service public se meurt ...<br class="autobr" /> Continuons de payer des impôts pour écouter les mêmes émissions sur toutes les ondes ... vides d'intérêt et vides d'espoir !</p> <p>Ce matin, j'ai mal à ma France :)</p> <p>Honte à France Inter !<br class="autobr" /> Honte à Laurence Bloch !<br class="autobr" /> J'irais cracher sur vos tombes !!!</p>