Pôle emploi - L'avenir radié II - commentaires Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-05-23T21:55:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment15282 2010-05-23T21:55:08Z <p>"Réduction des effectifs prévu à Pôle Emploi peut-être en 2011" annoncée par Wauquiez à la mi-mai 2010. <br class="autobr" /> Cela signifie que les chômeurs sont bien pris en charge actuellement ?<br class="autobr" /> Ou bien cela signifie t'il que le gouvernement a suffisamment travaillé sur la question du chômage (avant les présidentielles) pour s'orienter vers une nouvelle priorité ?<br class="autobr" /> Notre ministre des finances "à la pointe de l'information" en matière économique (nous l'avons vu !) annonce la fin de la crise !<br class="autobr" /> Le prix nobel d'économie Joseph Stiglizt ne doit pas avoir tout à fait le même point de vue. <br class="autobr" /> Merci M Sarkozy pour ces réductions d'effectifs que vous nous proposez dans l'ensemble des secteurs intéressant la collectivité (l'Ecole, la santé, l'Environnement, l'Emploi ... et même dans la police pourtant chère à votre politique avant d'être élu)...</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-04-29T21:45:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14992 2010-04-29T21:45:11Z <p>Je ne sais pas s'il faut évoquer le sujet, car cela risque de donner de mauvaises idées à nos sympathiques dirigeants, de droite comme de "gauche" (me donnent guère plus confiance...) : quand j'étais en Grande Bretagne ( 2005-7), je me souviens que la presse avait révélé l'existence d'un projet d'externalisation de certaines activités du ministère des affaires sociales, des "job centre" notamment, l'équivalent de notre ANPE. Entre autres joyeusetés, tenez vous bien, ils prévoyaient la délocalisation des centres d'appels d'acceuil des "clients" (c'est comme cela qu'on appelle les demandeurs d'emploi de nos jours). Je ne sais pas si au final ils sont allés au bout de leur logique libérale car la fuite dans la presse avait quand même sucité des sarcasmes (en période de chomage, le ministère de l'emploi qui délocalise). Vous croyez parler à un conseiller de l'agence du coin de la rue, mais en fait celui qui vous répond se trouve à l'autre bout du monde, en Inde ou à la Jamaïque. Ce n'était pas IBM qui avait gagné le contrat, mais une autre grosse boite d'IT genre ATOS ou de la même bande de renards. Ce n'est qu'un exemple. Les projets d'outsourcing des services publics font saliver ces grosses boites car ce sont des marchés énormes (plusieurs milliards de livres pour certains). Donc si l'on regarde ce qui se passe dans les pays "modernes", la pente n'est pas dans le bon sens pour nous autres pauvres "archaïques". Si çà se trouve c'est déjà en cours chez pôle emploi ou la sécu sans qu'on le clame sur les toits. Vive le "progrès"... A+</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-04-03T17:10:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14665 2010-04-03T17:10:02Z <p>Voici un lien qui continue l'aventure, pour ceux qui ne sont pas écœurés : <a href="http://www.agoravox.fr/rdv-de-l-agora/article/pole-emploi-un-sale-boulot-72293" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.agoravox.fr/rdv-de-l-agora/article/pole-emploi-un-sale-boulot-72293</a></p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-26T18:10:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14544 2010-03-26T18:10:14Z <p>Bjr,<br class="autobr" /> J'ai raté le podcast de l'émission de mercredi sur Pole Emploi t la gestion des doutes... Je la retrouve sur votre site, c'est vraiment super !<br class="autobr" /> Merci et bravo<br class="autobr" /> Cordialement<br class="autobr" /> Jluc</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-26T17:52:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14543 2010-03-26T17:52:21Z <p>Que de mauvais souvenir....</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-25T17:23:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14521 2010-03-25T17:23:09Z <p>Bonjour,</p> <p>Il me semble qu'il serait intéresant de faire un reportage surle NAIRU (Not Accelerating Inflation Rates of Unemployement). Ce sujet étant directement lié à ce qui est dit dans le reportage : quand les gens ont faim, il font n'importe quoi a n'importe quel prix.</p> <p>Le NAIRU est un outil économique inventé par un économiste libéral Modigliani (prix "Nobel" d'économie -qui en fait n'existe pas mais passons...-). La constatation est simple : en période de plein emploie, les employés sont en position de force et donc peuvent faire augmenter les salaire ce qui a tendance a créer de l'inflation (comme dans les 30 glorieuses). Cet économiste a donc déterminer le taux de chômage NECESSAIRE pour éviter d'avoir de l'inflation car l'inflation c'est "mal". Et bien, c'est ça le NAIRU.</p> <p>L'inflation étant mauvais pour les banques et le secteur financier, la politique des banques centrales a changé au début des années 70. Dès lors que le but était la stabilité de la monnaie, elles ont joués sur les taux directeurs (taux d'intérêt de la banque centrale) afin de CREER et MAINTENIR un taux de chômage suppérieur au NAIRU.</p> <p>Le chômage servant d'épouvantail aux salariés pour faire pression sur les salaires. Plus l'état est protecteur (le calcul du NAIRU le prend en compte) plus il faut beaucoup de chômage pour effrayer les travailleurs. En réduisant les protections sociales, on réduit la valeur du NAIRU, et le chômage peut alors baisser (cf politique blairiste en angleterre). L'état ne peut donc rien faire pour faire baisser le chômage mis a part revenir sur les protections sociales car il n'a aucun pourvoir sur la banque centrale.</p> <p>Pour créer du chômage, c'est simple, il suffit d'augmeter les taux d'intérrêts. Les PME qui doivent investir ou avaient prévu d'investir ou avaient besoin d'un prêt pour ne pas couler ne peuvent alors plus supproter les nouveaux taux d'intérêts et n'investissent pas ou mettent la clef sous la porte. Des nouveaux emploies ne sont pas créés et des anciens emploies sont alors détruits... facile.</p> <p>La technique est si évidente que c'est Modigliani LUI-MEME qui l'a dénoncée devant le parlement européen en 2000 (déjà) : "si on a autant de chômage en Europe, c'est parce que la BCE le crée." (cf, compte rendus des débats du parlement européen).</p> <p>Cela fait plusieurs messages que je laisse à ce sujet, je pense vraiment qu'il est important d'articuler l'exposition de la situation actuelle avec ses CAUSES PROFONDES ! Ce n'est pas QUE la conjecture, ou la crise ou n'importe quoi d'autre. En 1929 le chômage de masse s'était résorbé en seulement quelque années (même si les gens restaient dans la misère), là, celà fait plus de 40 ans que la plupars des pays de l'OCDE se trainent avec un chômage de masse. Ce chômage est donc SYTÈMIQUE et SCIEMMENT CRÉÉ (par les directeurs de banques centrales qui viennent des même milieux que ceux des grandes banques et de la finance) et non conjoncturel !</p> Pôle emploi - L'avenir radié II - Misérable riche 2010-03-25T13:11:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14513 2010-03-25T13:11:21Z <p>Réponse à ce Misérable. T'as rien compris et je te plains ! Je te plains vraiment et j'éprouve de la compassion pour toi. Il <br class="autobr" /> il y a trop à dire, trop de travail à faire avec toi, tu devras revenir et revenir encore sur cette bonne Terre pour Voir, et Comprendre que notre but, à nous humains, n'est pas de devenir riche ! Même si être riche n'est pas le problème, le principal c'est Toi et ta façon de penser, de réfléchir, de voir les autres.... Est-ce que tu as déjà essayé de t'arrêter, de te poser et, au calme de respirer lentement, calmenent, et écouter ce qui se passe en toi ...? Essaie, n'abandonne pas ! Malheureusement pour nous, vous êtes nombreux à vivre de cette manière, et vous bloquez, ralentissez, l'évolution de l'Homme ! Essaie le yoga !</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-25T11:25:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14512 2010-03-25T11:25:07Z <p>Bonjour,</p> <p>Concernant le refus pour carte de securite sociale provisoire , il faut distinguer la carte vitale qui peut fonctionner avec un numéro provisoire ,et même dans le cas des ayants droits d'un numero matricule qui appartient à l'assuré-e qui vous couvre. Ca, c'est pour la CPAM</p> <p>Par contre le seul numéro de sécurité sociale qui permet la remonté au compte retraite et l'incription à l'assedic , et valable aussi pour les complémentaires , c'est celui attribué par l'insee .</p> <p>Toute personne qui travaille doit en avoir un personnel . C'est à l'employeur à faire la démarche pour qu'il soit attribué au salarié-e. Ou prendre contact avec une CRAM pour que lui soit indiguè le numèro de la personne qui est souvent immatriculée à l'insee sans le savoir.<br class="autobr" /> Surtout en ce qui concerne les jeunes né-e-s en France , ils sont tous-tes immatriculé-e-s à leur naissance et donc, ont un numéro définitif.</p> <p>Concernant ce qui ce passe à pôle emploi , je peux vous dire que c'est ma même chose au niveau de la sécurité sociale . Les caf ont aussi leurs radiateurs, les CPAM leur délateurs , et les CRAM leurs collabos .<br class="autobr" /> (Ca je n'arrive pas à l'accorder avec le féminin et pourtant...........!)</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-25T08:23:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14508 2010-03-25T08:23:08Z <p>Purin de purin, quel débâcle.<br class="autobr" /> Et c'est pas mieux depuis que c'est privé ?<br class="autobr" /> Pourtant la poste et tout ce qui nous rapprochait les uns des autres, ça passe sous le régime pognon !<br class="autobr" /> On devrait s'y retrouver puisqu'on le sait, ce qui est privé c'est rentable.<br class="autobr" /> Oui mais ...pour qui et pourquoi.<br class="autobr" /> Les reportages de "là bas" sont vraiment d'une grande qualité par ce qu'ils nous expliquent ce que l'on ne voit que très difficilement ...et l'on se demande si avec un peu de réflexion nous n'aurions pas dû nous activer bien avant.<br class="autobr" /> Sans doute pendant toutes les saletés de la guerre froide ...par ce que c'est là qu'idéologiquement le peuple n'a pas vu revenir la monarchie du capital économique roi ...qu'une petite partie de personnes détiennent et s'en servent pour écraser littéralement le progrès, le sociale et le développement.<br class="autobr" /> Peut-être au rythme ou ça va, un jour nous dira t-on ouvertement qu'il n'y a plus que le suicide qui arrangera la situation désespérée de ce pays.</p> Stéphane Guillon 2010-03-24T18:20:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14500 2010-03-24T18:20:10Z <p>Je ne supporte pas BESSON mais pour moi Stéphane GUILLON , même avec du talent , est un faux rebelle issu de la bonne bourgeoisie parisienne et petit-bourgeois lui-même.</p> <p>Quand il sagit de faire la promotion de son spectacle il n'hésite pas à aller dans des émissions de télé racoleuses et débiles , présenté qu'il est comme LE rebelle officiel.<br class="autobr" /> C'est bien commode d'être LE rebelle officiel , cela permet de voir ouvertes toutes les portes des médias du microcosme parisien pendant que d'autres gens talentueux rament comme des malades.</p> <p>Et puis faire de l'humour à heure fixe ça doit être pénible !</p> <p>Et encore s'il balançait ses vacheries les yeux dans les yeux de la victime comme il le faisait à Canal Plus ; non il se barre vite fait exercer ses talents bien rémunérés ailleurs car il n'a pas de temps à perdre.</p> <p>Se moquer de BESSON , c'est normal mais en faisant un numéro de fonctionnaire matinal de l'humour comme GUILLON c'est minable.</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-24T18:05:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14499 2010-03-24T18:05:23Z <p>bonjour,excellente émission que la vôtre ;outre le cas du Pole Emploi,dont vous avez décortiqué le "principe occulte",nous ne sommes pas vraiment loin d'examiner le rapport du citoyen "lambda" face au pouvoir administratif et de constater les tentations politiques dont il est "adoubé", ce quant à vouloir remodeler la société en s'attaquant d'abord et surtout à l'individu en situation de difficulté.L'affaire n'est pas nouvelle en elle même,tout autant d'ailleurs que la "collaboration" plus ou moins zélée dont est faite la sauce devant accompagner...Qu'en serait il en matière d'initiative tenant à l'autogestion du problème "chomeur/chomage" ?,c'est sans doute une utopie que de vouloir penser le problème sous cet angle,existe t'il une réflexion sur ce point,y compris en terme de réassurances du risque.Merci</p> Pôle emploi - L'avenir radié II 2010-03-24T18:05:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/pole-emploi-l-avenir-radie-ii#comment14498 2010-03-24T18:05:13Z <p>Je ne peux que confirmer les propos de Daniel sur la stigmatisation. J'en garde un souvenir pour le moins amer et désagréable. Durant ma période de chômage, je me suis retrouvé en fin de droits et avec pour seul ressource : le RMI. Pour en être bénéficiaire, J'ai signé un contrat d'insertion avec des objectifs à fournir pour une période de 6 mois. ce sont des associations subventionnés par le Conseil Général qui sont chargés du suivi des rmistes et qui se partagent le marché de la misère mais qui se comportent en réalité comme des sociétés privés ayant pour objectif de faire du "nettoyage". Ces subventions délivrées par le Conseil Général à ces associations dites de ré-insertion dépendent des résultats obtenus. Cela s'est traduit pour moi par une pression énorme avec menace à l'appui en cas de refus et obligation de suivre les désidératas de la personne chargé de mon suivi et dont le comportement s'apparentait d'avantage à celui du mercenaire que du travailleur social.</p>