Deux millions huit cent mille pigeons II - commentaires Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-05-07T16:01:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment15110 2010-05-07T16:01:07Z <p>Daniel parle dans l'émission de Rentabiliweb. Lui as t'on soufflé cette page (trés étrange d'ailleurs comme "Com'" sur un site officiel) ?</p> <p><a href="http://www.rentabiliweb.org/actualites/lexpansion-le-trublion-du-web-sassagit-2022.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>http://www.rentabiliweb.org/actualites/lexpansion-le-trublion-du-web-sassagit-2022.html</a></p> <p>Un extrait : "Lui qui a passé ces deux dernières années à parfaire son image, suivant les conseils avisés d'Anne Méaux, le grande papesse de la communication des patrons du CACA 40, « le voilà dépeint en monstre cupide, en pornocrate, quand ce n'est pas en « exploiteur de la misère sociale » », s'est offusqué son ami Bernard-Henri Lévy.</p> <p>Héééé oui, BHL ! Le beau cornichon ! Mais que fait il la ???</p> <p>(réaction tardive je podcast écoute en retard mais ne rate pas une émission :-)</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-04-03T17:30:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14667 2010-04-03T17:30:03Z <p><strong>Se méfier toujours, et de tout le monde !</strong><br class='autobr' /> Comme je suis assez timide, et que je n'ose pas dire non, j'ai adopté une stratégie qui m'a sauvée plusieurs fois, face à des banquiers, ou des vendeurs de trucs divers et variés (pompes à chaleur, adoucisseur, encyclopédie, ...etc) .<br class='autobr' /> Je dis à chaque fois :" Oui, ce que vous me présentez est intéressant, mais il me faut quelques jours pour y réfléchir ; laissez-moi vos coordonnées et je vous rappelle"</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-04-02T09:37:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14645 2010-04-02T09:37:02Z <p>Pigeons, pigeonneaux, pigeonnés, pigeonnettes, pigeonnets, pignoufs, pinsons à pinces, oiseaux de basse-cour, cours de bourse, bourse en sac, sac à pièces, farce-attrape, attrape nigauds, mégoter, rajouter, rafistoler, bankable, pas bankable : banqueroute ! banque croûte : roturiers que nous sommes !</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-04-01T15:07:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14629 2010-04-01T15:07:50Z <p>Ah merci à ce professeur d'économie sur le répondeur !!</p> <p>Je suis allé jusqu'au DESCF et dans mon cursus en DECF, mes profs de fiscalité et d'économie au début des années 90 nous envoyaient des messages dans ce sens, bien sûr pas de manière directe mais pour qui savait entendre, c'était clair.<br class='autobr' /> Et la confirmation est venue dans mon année de DESCF où j'ai eu la chance de côtoyer un prof (il avait passer 15 années de sa vie professionnelle dans la banque) M. BONNET, je lui rends hommage en passant, qui nous donnait la quintessence de tous ces outils de la finance et de gestion. J'ai réussi assez facilement cet UV appelé eco-compta d'ailleurs. Et pour l'anectode et là où c'est marrant et triste à la fois, cette formation se réalisant sur l'année civile, nous recevons un courrier laconique durant l'été, nous apprenant la mort subite de cet être bon pour être remplacé par un prof agrégé, bardé de diplômes pour finir l'année. Peuchère, la différence de qualité d'enseignement fut vraiment frappante mais pas pour tout le monde, à part 4 ou 5 dont j'étais sur une trentaine voire plus. En effet, tous les étudiants (d'ailleurs devrions nous les appelés comme cela tellement ils ne cherchent pas à sortir d'eux-mêmes) étaient ravis de ces batteries d'exercice sur polycop à réaliser de manière inlassable sans aucun enseignement apporté quant au sens des choses.<br class='autobr' /> C'est là sans le savoir que j'ai dû commencer à me construire, grâce à cet homme et à son piètre remplaçant qui malgré lui m'a permis de me rendre compte de tout ce qu'il m'avait apporté.</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-04-01T00:07:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14621 2010-04-01T00:07:56Z <p>Mon père est communiste,<br class='autobr' /> ... un vrai militant de terrain, il pausait les affiches, vendait l huma ( il le vends encore je crois) distribuait les tracts sur les marchés, et bien il a acheté de ces foutues actions, le seul fait qu'il achète des actions me surprends, je n arrive pas a comprendre !... comment peut on vouloir être actionnaire lorsque on est communiste ??? , c'est bien la preuve que notre époque rends les gens fous ...notre société grâce a une certaine ambiance créée par certains médias a réussi l incroyable tour de force <br class='autobr' /> de rèpendre la cupidité à tous les étages ...à chacun sa part de gâteau, et oui ! pourquoi pas moi ? voila ce que les gens se disent ...</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-31T15:06:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14611 2010-03-31T15:06:10Z <p>Concernant ce que dis ce professeur d'économie comme quoi "ils savaient que ça allait redescendre".</p> <p>Moi aussi, je me suis demandé comment cela était possible : soit ces banquiers sont stupides, soit ils sont incroyablement cyniques ! Je ne comprenais pas...</p> <p>Ce n'est que récemment en discutant avec un sarkosiste ayant fait des études de commerce et ça se résume en une phrase : "oh, tu sais, tant qu'ils peuvent faire du pognon, ils cherchent pas plus loin. Du moment que ç amarche, ça marche !". Voilà tout est dit : dans la finance on ne réfléchis pas trop aux conséquence et au pourquoi des choses. On regarde les indices sans voir ce qu'il y a derrière, un genre de totalitarisme puisque l'homme devient superflux ! ;-p</p> <p>Donc, on fournit un argumentaire aux "conseillers financiers", on leur dit de vendre. Ben ça marche, on fait de l'argent, on réfléchit pas plus loin, c'est tout ! A la limite, je me demande si c'est pas encore plus effrayant...</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-31T12:12:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14606 2010-03-31T12:12:41Z <p>Quand on a pas les moyens, faut pas jouer les riches... en attendant, la crise, certains y échappent allégrement. Un ami vient de se payer la nouvelle Porsche Carrera, après avoir perdu quelques millions en début d'année. A moi qui défend d'autres valeurs, il me confie simplement : "il faut bien que je dépense cet argent. ça servirait à quoi sinon..." En effet, surtout quand il y a tant de blairaux du genre de ceux de Natixis pour se faire plumer, tout aussi allégrement...</p> <p>Comme le disait très justement un auditeur. Ce n'est pas en haut d'une vague qu'il faut commencer d'acheter... Seules les ânes ou les naïfs (qui en l'occurrence sont ici les mêmes) se font avoir ; ce sont toujours les mêmes, ceux qui ont voté Sarkozy en 2007 et qui prennent un peu tardivement la mesure de leur erreur... de jugement.</p> <p>Excellente émission, comme les précédentes (effarant Pôle Emploi....!!), bonne continuation à toute l'épquipe !</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-31T07:47:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14604 2010-03-31T07:47:07Z <p>Ou alors dans le même sens que Laguiole : Tant que coulera de l'or, il y aura des larmes amères.</p> <p>Pour DMM, s'il désire y voir plus clair, je lui conseille le filme de Paul Grignon "L'Argent Dette". Il pourra constater que même les politiques les plus hauts placés des pays anglo saxons n'avaient pas que de l'amour à donner aux banquiers.</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T22:32:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14598 2010-03-30T22:32:02Z <p>Et oui, le petit porteur lessivé par une crise est une constante du système. Il y a quelques années, les traders parisiens les appelaient les "veuves de Carpentras". Rappelez vous de l'affaire et méditez.<br class='autobr' /> Amicalement.</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T21:02:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14594 2010-03-30T21:02:24Z <blockquote class="spip"> <p>Et voilà les banquiers sont encore responsables de tous les maux !</p> </blockquote> <p>En plus, hier j'ai vu manifester (à la télé), les banquiers et leurs salariés pour que l'état arrête de voler leur argent.</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T19:47:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14592 2010-03-30T19:47:09Z <p>Tres bonne émission ! L'intervention du Professeur Lordon est limpide comme le diamant et a se plier de rire. Comparer un "Return On Equity" de 15% a la Pierre du Nord, cadeau d'abonnement de Télé 7 jours, pour guérir les hémorroïdes. Ahaha ! J'en rigole encore !</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T17:43:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14589 2010-03-30T17:43:16Z <p>Super, aujourd'hui en cour de science économique j'ai appri quil faut investir dans les taux d'intérêts les plus élevés.Le prof scande "moi je prend le plus fort des intérêts" traduction "moi pigeon".</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T16:49:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14588 2010-03-30T16:49:52Z <p>Tant qu'il y aura des couilles en or il y aura des lames en acier.</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T16:48:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14587 2010-03-30T16:48:55Z <p>Et voilà les banquiers sont encore responsables de tous les maux !<br class='autobr' /> il vaut sûrement mieux être fonctionnaire et ne prendre aucun risque à attendre son chèque rempli par ceux qui créent la richesse !</p> Deux millions huit cent mille pigeons II 2010-03-30T14:46:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2009-10/mars/deux-millions-huit-cent-mille-pigeons-ii#comment14586 2010-03-30T14:46:10Z <p>Ah le professeur Lordon ! Il est bon !</p>