La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) - commentaires La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-03-06T13:31:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8766 2009-03-06T13:31:12Z <p>Bonjour à toute l'équipe et merci infiniment de ce que vous faites.`<br class="autobr" /> J'ai vécu 12 ans en Guyane (de 75 à 87 - de 8 à 20 ans), et je connais aussi les Antilles (j'y ai notamment fait un séjour d'1 mois, en Gruadeloupe, dans une colonie de vacances lorsque j'avais 16 ans... et ma soeur et moi étions les seules blanches... c'était drôle !). <br class="autobr" /> Je suis fille de prof, métro, avant nous avions été en Algérie et en Côte d'Ivoire...</p> <p>Je voudrai savoir si vous vous êtes aussi intéressés au travail-non-déclaré (je n'ose plus dire "au noir" tellement ce terme me semble aussi raciste ! ..) car il est important dans les DOM, et la cause bien sûr de délinquance et de maltraitance. (en Guayane, ce sont surtout les brésiliens qui cherchent de l'or (et sont payés avec un lance pierre, sans protection sociale puisque non déclarés, et par Les Karam et autres du même acabit) ou des habitants du Guyana ou du Surinam ; et puis dans les îles et en Guyane, beaucoup de travailleurs de maison (jardin, cuisine, ménage, nounou) sont des Haïtien, brésilien, Dominicain... ou même des gens du pays ! Ce travail-non-déclaré l'est au su et su de tous...<br class="autobr" /> Voilà, c'était une idée.. mais peut être l'avez déjà traitée.. seulement je n'en suis qu'à l'émission du 25 fév.<br class="autobr" /> "tienbé bon, pas molli !</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-03-02T11:22:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8697 2009-03-02T11:22:15Z <p>La Guadeloupe est à petite échelle (amplifié par leur passé de colonisation) de ce qui ss passe et s'est toujours passé en France et ailleur. Il n'y a pas besoin d'avoir la peau noire pour être exploité et humilié chaque jours. Les "petits blancs" de France sont à la même enseigne que les Antilles, la Guyane et le reste. Le vrai racisme est un racisme de classe, et il est très malvenu d'essayer de sortir de sa classe. On parle de race par la naissance et la descendance : si l'on nait pauvre, ou riche, on doit le rester sous peine de "déséquilibre", un peu comme la pyramide des espèces. Ces termes sont peu être immonde, mais la notion de bien et de mal n'a rien à voir la dedans puisqu'elle est subjective. L'être humain est un prédateur, il n'échappe pas à la règle, et son libre arbitre ne tient pas longtemps face à son égo, son égoïsme ou son instinct de survie.Face à la réalité, la fraternité, l'égalité et la liberté ne sont que des mots.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-03-01T21:33:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8691 2009-03-01T21:33:11Z <p>Bravo, <br /> Quelleq émissions enrichissanteq. <br /> Merci mr Domotaet et merci Daniel.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-27T12:41:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8673 2009-02-27T12:41:39Z <p>MERCI, MERCI, MERCI Daniel pour cette série d'émission dans mon ile d'origine (GWADADA).<br class="autobr" /> <br /> Aujourd'hui je suis loin de cette terre mais grâce à toi j'ai pu suivre l'intensité de la situation là-bas, merci encore pour cela... <br /> J'espère que tu as ainsi pu découvrir des gens comme toi fatigués par les injustices et les magouilles sponsorisés par l'état... et que le reste le vert, le bleu et le jaune entre autre de l'ile restera avec toi et te pousseras à revenir et y gouter encore... <br /> Et pour finir, je voudrais que plus tard si tu trouves le temps que tu parles de l'empoisonnement de ces iles aussi... chloredecone... c'est le mot, et bien sur le rôle de l'état... la FRANCE dans tous cela... <br /> Et une chose encore, que les consommateur fassent voir aux exploiteurs (ceux des bananes) que l'on soutient plus les empoisoneurs... boycottez le produit, et dite le haut et fort...</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-27T12:13:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8672 2009-02-27T12:13:19Z <p>LES DOM - TOM <br /> Anne SERRE, Emmanuelle BOSC, Eric DELANZY (1999). <br /> DEFINITIONS ET REGIMES. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Les DOM (Départements d'Outre-mer) comprennent : la Guyane (française depuis 1605), la Guadeloupe (1635), la Martinique (1635) et la Réunion (1642). Il sont régis par la loi, dite “de l'assimilation” du 19 mars 1946. Celle-ci transforme en départements les 4 colonies les plus anciennes de la France. Des Conseils généraux appliquent la législation métropolitaine ; ils peuvent, grâce à des attributions particulières, fixer le taux de certaines taxes. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Les TOM ( Territoires d'Outre-mer) sont : la Polynésie française (1885), la Nouvelle Calédonie (1874), Wallis et Futuna (1887-1885) et les TAAF (Territoires des terres australes et antarctiques françaises) ; ces derniers, n'ayant pas d'habitants permanents, ne désignent pas de représentants dans les institutions de la République. Le statut des TOM leur confère une plus grande autonomie que les DOM. L'Etat français n'y exerce que ses fonctions régaliennes. <br /> L'évolution de la Nouvelle Calédonie et de la Polynésie française. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> L'accord de Nouméa du 5 mai 1998 a conduit à : <br /> 1. une modification de la Constitution (le 20 juillet 1998) ; <br /> 2. une consultation de la population de Nouvelle Calédonie, <br /> 3. une loi organique sur la nouvelle organisation des pouvoirs publics. <br /> Observation : la Nouvelle Calédonie n'est plus un TOM. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le projet de loi constitutionnelle relatif à la Polynésie française (et à la Nouvelle Calédonie) qui devait être examiné le 24 janvier 2000 par le Congrés a été reporté en même temps que la réforme du Conseil supérieur de la Magistrature. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Mayotte et Saint-Pierre et Miquelon sont des collectivités territoriales à statut particulier. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> La Corse est une catégorie sui generis. <br /> GEOGRAPHIE. <br /> Généralités ( DOM ou TOM, population, superficie, préfecture, principales ressources). <br /> Martinique, DOM : 330.000 hab, 1.100 km² , Fort de France ; canne à sucre, rhum, ananas, tourisme. <br /> Guadeloupe, DOM : 411.000 hab, 1.710 km², Basse-Terre ; banane, canne à sucre. <br /> Guyane, DOM : 75.000 hab, 91.000 km², Cayenne ; bois, pêche, or, bauxite. <br /> La Réunion, DOM : 520.000 hab, 2.510 km², St-Denis ; sucre, rhum, vanille. <br /> Polynésie française, TOM :140.000 hab, 4.000 km², Papeete ; vanille, pêche, tourisme. <br /> Wallis et Futuna, TOM : 8.600 hab, 255 km² ; ignames, cocotiers, bananiers. <br /> Nouvelle Calédonie, TOM : 135.000 hab, 19.100 km², Nouméa ; nickel (deuxième producteur mondial), fer, cuivre, cobalt. <br /> TAAF, TOM : terres vides pami lesquelles la terre Adélie, 432.000 km². <br /> St-Pierre et Miquelon : 7.000 hab, 240 km², St-Pierre ; pêche. <br /> Mayotte : 40.000 hab, 375 km², Dzaoudzi ; vanille, cannelle, café, poivre. <br /> Situation géographique. <br /> Les DOM-TOM sont tous des îles à l'exception de la Guyane et de la Terre Adélie. <br /> Ils sont dispersés dans tous les océans du monde ; de l'Atlantique (Guadeloupe, Martinique...) au Pacifique (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie...) en passant par l' Océan Indien (Mayotte, Réunion). <br /> Climat. <br /> La plupart des DOM-TOM sont situés dans la zone tropicale. Ils bénéficient d'un climat chaud. La moyenne annuelle des températures varie entre 23 et 26°. <br /> Les vents alizés et l'air humide qui provoque des déluges rendent la chaleur supportable. Il tombe jusqu'à 10 mètres de précipitations par an en Guadeloupe. <br /> Des cyclones, avec des vents soufflant jusqu'à 250km/h, ravagent parfois ces îles. <br /> En terre Adélie, le climat est polaire ; à St-Pierre et Miquelon, il est froid et brumeux. <br /> Population. <br /> Blancs, Noirs, mulâtres et métis constituent 75% de la population d'outre-mer. <br /> La majorité sont des jeunes de moins de 25 ans. <br /> HISTOIRE. <br /> Les DOM-TOM représentent l'héritage du vaste empire colonial que la France possédait au début du XXème siècle. <br /> Antilles : après l'extermination par les premiers colons de la population indienne locale -les Caraïbes-, la Martinique et la Guadeloupe furent massivement peuplés d'esclaves noirs importés d'Afrique et libérés à la Révolution française. <br /> Volcans : <br /> 1902 : l'éruption de la montagne Pelée fait 30.000 victimes à la Martinique. 1976 : la crainte de l'explosion de la Soufrière, à la Guadeloupe, provoque l'évacuation de 70.000 personnes. <br /> PERSONNALITES. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> TOUSSAINT LOUVERTURE (1743-1803), surnommé le “Napoléon noir”. Il reste le symbole de la lutte contre l'esclavage et l'hégémonie blanche. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Victor SCHOELCHER, député montagnard de la Martinique et de la Guadeloupe. Il réussit à faire publier le décret du 27 avril 1848 abolissant l'esclavage et indemnisant les propriétaires. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Aimé CESAIRE : Il fait partie des personnalités politiques et intellectuelles ayant souhaité le statut d'assimilation de 1946. Député-Maire de Fort de France (Martinique), il est aussi un écrivain de renom et l'un des pères du concept de négritude. <br /> FAITS. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> La France d'Outre-mer couvre 120.000 km2 et compte 1,5 million d'habitants. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> En raison de la disposition de ces terres (insulaires à l'exception de la Guyane), la France a su devenir une puissance maritime (troisième mondiale). <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le territoire le plus proche de la métropole est Saint-Pierre et Miquelon (au large du Canada). Le plus lointain est la Nouvelle Calédonie, à 16.745 km de Paris. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Parmi les annexes du Traité de Maastricht (7 février 1992), figure une déclaration commune relative aux DOM qui affirme leur spécificité. Cela s'inscrit dans le cadre du programme POSEIDOM (programme d'options spécifiques à l'éloignement et à l'insularité des départements français d'outre-mer), adopté à l'unanimité par les douze, en 1989, pour prendre en compte les particularités locales (insularité, faible superficie, relief et climat difficiles, dépendance économique vis à vis de la métropole, pour quelques produits essentiels). <br /> BIBLIOGRAPHIE. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> J.C. GUILLEBAUD, les Confettis de l'Empire, Collection l'Histoire immédiate, Seuil 1986. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> J.E. VIE, Faut-il abandonner les DOM ? Economica 1978. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> P. SCHOENDORFER, Le Crabe-Tambour, Grasset 1976. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> J.M. TJIBAOU et P. MISSOTER, mélanésien de Nouvelle-Calédonie, Editions du Pacifique 1975. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> G. MARTIN, Histoire de l'esclavage, Paris 1948. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Aimé CESAIRE, Discours sur le colonialisme, Paris 1950. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Frantz FANON, Peau noire et masques blancs, le Seuil 1952, Les damnés de la terre, Maspero 1961.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T17:19:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8664 2009-02-26T17:19:07Z <p>Tous les jours, on nous appelle : "Comment ça se passe en Guadeloupe ?" "Y parait que c'est la guerre civile ?" (merci TF1...) Et patati et patata... <br /> C'est vrai, la situation ici n'est pas simple avec la grève générale : la logistique du quotidien apparait plus lourde à gérer et on sent la tension, même ici à Basse-Terre. <br /> On a parfois l'impression que les gens sont prêts à craquer, mais ils ont été trop loin, beaucoup trop loin pour ne rien gagner dans ce conflit social. <br class="autobr" /> Le guadeloupéens montrent la voie à tous le pays, celle de l'affirmation d'une lutte sociale et économique légitime, celle de la persévérance et de la détermination, celle de l'union et de la désobéissance civile. <br /> Lorsque le contrat social n'est pas respecté entre l'Etat et son peuple, quelle solution reste-t-il pour le réactiver ? La situation de la métropole est-elle si différente de Gwada ? <br /> Qu'attendent les métropolitains pour emboîter le pas de leurs frères des Dom-Tom ? <br /> "La mangue est mûre" non ? <br /> David, un "métro" à Basse-Terre</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T16:56:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8663 2009-02-26T16:56:12Z <p>La Guadeloupe vient de connaître une nuit d'intenses violences et d'agitations. <br /> Oui, la jeunesse de notre pays s'est défoulée. <br /> Oui, la jeunesse de notre pays a cassé, brûlé, pillé. <br /> Mais pourquoi ? <br /> Qui est le véritable agresseur ? Ce n'est pas « NOUS ». <br /> S'il est vrai que de rares violences urbaines se sont produites au début de la grève, elles se sont rapidement essoufflées car NOUS avions TOUS compris que le calme, la dignité et le civisme étaient nos principaux alliés. <br /> Toutefois quand M. Yves JEGO affirme qu'il saura comment faire pour de nouveau appliquer le droit dans notre pays, n'est-ce pas là de la provocation ? <br /> N'est-ce pas là un processus d'infantilisation ? <br /> N'est-ce pas là une menace d'un parent mécontent vis-à-vis de son enfant qui aurait mal agi ? <br /> Ce discours de M Jégo a été minimisé, presque tu, il a peu ou pas été relayé dans les médias nationaux contrairement à celui de M. DOMOTA qui selon ces mêmes médias nationaux aurait appelé à la violence, à la révolte, à la rébellion, nous demandant ainsi de laisser s'exprimer notre nature première de « sauvages ». <br /> Car le problème il est là, on veut que NOUS apparaissions encore une fois au lendemain de ces échauffourées comme ceux qui resteront ad vitam aeternam aux portes du savoir-être, aux portes du savoir-vivre, aux portes de la CIVILISATION. <br /> Mais quand vous entendez ces hommes, ces femmes qui relatent les coups, les humiliations, les vexations, les flagellations racistes infligées par des forces de l'ordre armées jusqu'aux dents et c'est un euphémisme : qui est demeuré aux portes de la Civilisation ?<br class="autobr" /> Quand vous entendez et voyez un chef de la police qui justifie, excuse, minimise le déploiement et la violence militaires réponse selon lui à des jets de pierres, de cailloux, à des ATTAQUES, n'est-ce pas normal que l'HOMME antillais s'insurge, se sente touché dans sa chair et réagisse ? <br /> Nous sommes et nous resterons comme le dit Fanswa Ladrézeau, grand artiste guadeloupéen, « on lawmé san fizi » (= une armée sans armes). <br /> Nos seules armes sont notre foi, notre détermination et notre dignité et elles le resteront. <br /> La violence dont nous avons été témoins n'est que le cri de souffrance d'une jeunesse qui peut-être n'a pas la sagesse d'ainés qui ont connu Février 1952 (des travailleurs grévistes ont été sauvagement tués), Mai 1967 (répression où des étudiants et travailleurs ont été sauvagement tués), Octobre 1984- Juillet 1985 : affaire Faisan ( un jeune noir reçu un coup de pied de la part d'un professeur blanc et qui déclencha une vive réaction populaire) et qui ont appris a relativisé ? <br /> La violence dont nous avons été témoins n'est que la réaction peut-être disproportionnée d'une jeunesse qui en a marre et qui use du seul moyen d'expression héritée de la société moderne : la violence. <br /> En effet, pouvons-nous nier que moult et moult injustices n'ont eu cesse d'ébranler notre fragile équilibre ? <br /> Pouvons-nous occulter qu'une pléthore d'injustices au soubassement racial est demeurée impunie par « le Pays des droits de l'homme et du citoyen » qui soit dit en passant a toujours usé de la répression que ce soit en Afrique, que ce soit dans « les Iles » pour rétablir l'ordre. <br /> Ainsi paradoxalement alors qu'on nous reproche de « racialiser » le conflit, on oppose symboliquement des guadeloupéens majoritairement Noirs à des militaires majoritairement blancs.<br class="autobr" /> Il y a en effet des symboles qui ravivent des souffrances, qui raniment de vieilles querelles, d'anciennes tensions que notre inébranlable HUMANISME antillais n'a cessé de refouler. <br /> Oui, plus que quiconque nous avons toujours su inlassablement tendre une joue éraflée, blessée, tuméfiée mais n'est-ce pas NORMAL qu'un jour notre exaspération soit telle que nous réagissions ? <br /> Au-delà des revendications du LKP, au-delà de la crise sociétale et mondiale, l'expression (aussi violente soit-elle) de la frustration d'un Peuple dont on a nié l'histoire, dont on a occulté les souffrances et qui n'a jamais connu que la Répression comme seule et unique mode de dialogue, n'est-elle pas légitime ? <br /> Non, la jeunesse de notre pays ne s'est pas seulement défoulée.<br class="autobr" /> Non, la jeunesse de notre pays n'a pas seulement cassé, brûlé, pillé. <br /> Oui, tout le Pays a mal. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <a href="http://sites.google.com/site/continuitelkp/Home/Liyannajkontpwofitasyon.mp3?attredirects=0" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://sites.google.com/site/contin...</a></p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T16:36:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8662 2009-02-26T16:36:41Z <p>Une hexagonale plutôt. Pour y avoir habité, je sais que "métropolitain" n'est pas un mot très neutre. <br /> Et deux petites remarques à part. Je disais "profitasyion" quand j'étais gosse. Ce n'est absolument pas un mélange savant entre exploitation, profit etc... C'est juste un mot qui rentre dans le language créol. C'est tout. <br /> Jusqu'à aujourd'hui je l'utilise, comme l'action de profité. Bien que la langue française ne l'entend pas du tout. <br /> Pour se qui est de la xénophobie (le terme raciste n'a aucune réalité, aucun sens), je l'ai bien senti. Une acrimonie patente se produit vis à vis de l'étranger haitien, dominicain, français, et même martiniquais. <br /> Ensuite, évitons de généraliser, tous ne sont pas des ainsi. D'ailleurs, d'une façon générale, les rapports sont plus sain en comparaison aux héxagonaux, tout autant xénophobe. Cependant, il ne faut pas arrondir les coins sous prétexte que la cause est juste. <br /> Ba Toute moune : Tchembé raid, pas moli. <br /> Pour tout le monde : tenez dure, ne relâchez pas. <br /> Merci.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T15:32:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8661 2009-02-26T15:32:27Z <p>Avec de tels leaders aussi intelligents les antillais n'ont pas besoin des conseils des révolutionnaires de plateaux de télé hexagonaux comme ce cher Besancenot.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T14:40:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8659 2009-02-26T14:40:40Z <p>Bonjour à toute l'équipe de Là bas, <br /> Je voulais vous signaler une émission de la radio fréquence Paris plurielle au sujet de la grève générale en Guadeloupe. Vous pouvez la réécouter ici : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <a href="http://www.rfpp.net/spip.php?rubrique11" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://www.rfpp.net/spip.php?rubrique11</a> <br /> Les choses ont évolué depuis, mais le syndicaliste guadeloupéen invité décrit très bien le début du mouvement et dit des choses très intéressantes sur le passé de cette île, nécessaire à connaître, pour nous, métros. <br /> Donc, à écouter absolument.</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T11:00:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8656 2009-02-26T11:00:42Z <p>Merci Mermet pour cette série sur la lutte à Gwada. <br /> Cette diffusion est capitale dans le soutien à la lutte du peuple de Guadeloupe, capital qu'il ne soit pas coupé du monde tel que jusqu'à maintenant . <br /> Beaucoup comme moi, en "France", ont les yeux et les oreilles grands ouverts sur leur combat, nos pensées sont fortes et admiratives. <br /> C'est une leçon authentique de Dignité, "le temps des colonies" c'est fini ? non ? Ben ...non. <br /> Tout mon soutien à cette lutte, <br /> Une "métro" de "France"</p> La Guadeloupe contre la pwofitasyon (5) 2009-02-26T09:27:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/la-guadeloupe-contre-la-pwofitasyon-5#comment8654 2009-02-26T09:27:50Z <p>Bonjour, <br /> Fait suite à l'information entendue ce matin "Les conflits sociaux en guadeloupe en passe de se résoudre".... Pour combien 200 euros... Alors que nous avons entendu dans l'un de vos reportages que l'armée du LKP est composée de personnes sans ressource, sans travail alors à quoi cela rime... <br /> LKP ne serait-ce rien d'autre qu'un groupe Corporatiste comme l'on peut avoir sur le continent avec la CGT, FO.... <br /> Il faut faire attention car de véritable scission pourraient s'opérer à l'avenir entre les 2 sous-classes que sont "Le ventre mou" et le prolétaire d'en bas (couche à laquelle j'appartiens donc sans aucune dénigration de ma part). <br /> Je rappelle que les syndicats sur le continent non toujours pas condamnés les violences qu'on pu connaitre certain d'entre nous lors des différentes mobilisation du mois de janvier <br /> (d'ailleurs je ne participerai pas à la manif de Mars 09)...</p>