Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) - commentaires Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-23T15:51:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8628 2009-02-23T15:51:11Z <p>Réaction à une émission diffusée sur france 2 jeudi dernier. <br /> Il s'agissait d'un documentaire de propagande en faveur des OGM. Le seul argument évoqué en défaveur des OGM était celui du danger pour la santé humaine, argument écarté d'un revers de main et jeté aux ortie avec le principe de précaution car : "Avec le principe de précaution, Pasteur aurait été jeté en prison et l'on aurait jamais commercialisé de voitures." <br /> Les opposants aux OGM, Bové en tête, étaient qualifiés de fanatiques, d'illuminés et de terroristes obscurantistes. Il va de soi que les fanatiques en question n'avaient pas la parole et que seuls les "experts" s'exprimaient du haut de leurs connaissances scientifiques. <br /> Vive le service public !</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-23T15:17:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8625 2009-02-23T15:17:29Z <p>Encore Olivier Besancenot, même avec vous par hasard(?) en Guadeloupe. <br /> Savez vous aussi que le vice président du Sénat, le Communiste (eh oui, ça existe encore, les communistes, et en plus ils sont présents partout, dans les manifs comme à la Guadeloupe, même si on n'en entend JAMAIS parler, ou si peu, si peu....) Guy Fischer, accompagné de Pierre Laurent et J. Louis Lemoing. <br /> J'aime beaucoup vos émissions, j'ai écouté avec plaisir Besancenot à La bas.., mais la discrimination subie par le PCF m'écoeure , d'autant plus quand vous en êtes aussi un artisan (involontaire, j'espère)</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-22T15:59:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8616 2009-02-22T15:59:47Z <p>Bonjour, <br /> Un texte ancien (de 2000, mais toujours pertinent) de Jean Bricmont sur le colonialisme : "Le fascisme, le stalinisme et X". <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <a href="http://www.legrandsoir.info/spip.php?article3652" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://www.legrandsoir.info/spip.ph...</a> <br /> A méditer quand on parle partout du "passé" colonial de la Guadeloupe. <br /> Comme on le voit en ce moment, ce "passé" est toujours bien présent. A mon sens, la Guadeloupe, toujours aujourd'hui, est bel et bien une colonie française, et doit devenir indépendante immédiatement et inconditionnellement.</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-22T13:25:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8615 2009-02-22T13:25:53Z <p>Avant de poursuivre la discussion, lire le "manifeste pour les produits de haute nécessité" ! <br /> Daniel, connais tu Serge Domana ? <br /> Enfin, NKP, c'est pas mieux que NPA ???</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-22T12:41:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8614 2009-02-22T12:41:25Z <p>Sauf à comprendre que les guadeloupéens ne veulentn pas d'indépendance et se sentent surtout français : plus d'antillais vivent en métropole qu'aux Antilles (au sens personnes qui se définissent comme antillais ). <br /> Une classe moyenne et aisée noire importante existe en guadeloupe, un des territoires socialement les plus riches de la caraïbe. De même le foncier appartient majoritairement aux noirs et c'est tant mieux ! (à la différence de la Martinique). <br /> Ce n'est pas comparable à la France métropolitaine, mais je serais content de comparer à la Creuse ou à la Corse . <br /> Il est caricatural de dire que les blancs exploitent une majorité noire exploitée : la situation est largement plus complexe que çà . <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <a href="http://www.notreliberte.com/site/index.php?option=com_content&view=article&id=46:une-honnete-analyse-de-la-crise-sociale&catid=1:latest-news&Itemid=50" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://www.notreliberte.com/site/in...</a></p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-21T19:59:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8610 2009-02-21T19:59:20Z <p>Jolie journée de février qui a vu plusieurs centaines de personnes (blanches et noires) réunies devant la mairie de Marseille, en soutien aux peuples des départements d'outre-mer. <br /> A la fin des différentes prises de parole, un show de percussionnistes s'est improvisé sur le parvis pour notre plus grand bonheur ... <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <a href="http://www.dailymotion.com/musss_702/video/14193123" class="spip_url spip_out" rel='nofollow external'>http://www.dailymotion.com/musss_70...</a></p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-21T11:31:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8605 2009-02-21T11:31:35Z <p>Une revendication sociale sur laquelle à mon avis il ne faudra pas céder, et qui est d'une importance capitale c'est "Le gel du loyer". <br /> Le gel des loyer est la première condition de survie, et quand au niveau de la France et de l'Europe tout le monde sera d'accord, ce gel de loyer devra être revendiqué pour au moins 25 ans, histoire de récupérer de l'argent <br class="autobr" /> que les profiteurs nous volent tous les mois. Et qui paient très peu de taxe !</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-20T23:08:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8602 2009-02-20T23:08:19Z <p>Il serait temps de changer de perspective sur ce type de statistiques sur le chômage des jeunes. <br /> J'espère que votre passage en Guadeloupe vous permettra de comprendre ce que c'est une terre d'émigration. <br /> Lorsque vous comprendrez que la mobilité professionnelle si elle est plutôt anecdotique en France métropolitaine, elle est quasiment une caractéristique culturelle partie intégrante de l'identité des DOMiens. <br /> Tout cela pour dire que pour une génération qui a essuyé à la même époque les bancs de l'école, il y a bien les 3/4 qui ont "émigré" en France continentale. Ainsi il ne reste sur les îles que ceux qui soit ont suffisamment de relations pour se "placer", soit ceux qui baissent les bras et n'ont même plus la force de partir. <br /> Alors si il y a 50% de ceux qui restent qui sont au chômage, il est plus judicieux de s'intéresser à la totalité de ceux que ces îles ont élevés et dont elles ne peuvent pas profiter. Je veux parler de la grande majorité de chaque classe d'âge qui travaille en exil sur le continent. <br /> La Guadeloupe n'est pas un Etat ; les statistiques locales ne peuvent se comparer aux statistiques nationales. <br /> On compare ainsi une petite communauté pas plus grosse que l'agglomération de Nancy aux nations européennes ce qui est scientifiquement ridicule. Des chiffres similaires serait obtenus dans n'importe quelle petite région européenne en déclin économique qui voit fuir les plus aptes. <br /> Un individu formé en Guadeloupe en tant que Français circule librement sur tout le territoire national voire européen et s'en va travailler. Il serait intéressant de quantifier cet apport de population parfaitement bien formée dans l'économie nationale de façon générale. <br /> Certes, elle ne crée pas la richesse en Guadeloupe donc ce n'est pas comptabilisé dans le PIB de l'île. Mais cette population participe sur le continent à la création de richesse de la nation. La distinction entre le Français de souche qui entretient le DOMien est moins nette que l'on pourrait penser au départ. <br /> Pour finir, la France tire bien plus d'avantage à relativement peu de frais de ces îles car imaginons que la France perde tous ces départements. Que resterait-il de ce pays en déclin du point de vue de son influence dans le monde. La France sans les territoires d'Outre-Mer qui lui donnent un rayonnement international dans tous les océans, sous toutes les latitudes, ne vaudrait pas plus que la Suisse ou l'Autriche et en dépit de sa grandeur passée serait reléguée aux oubliettes de l'Histoire.</p> C.R.A de Massy Palaiseau 2009-02-20T20:28:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8601 2009-02-20T20:28:02Z <p>Ce vendredi 20 février, <br /> Nous, "retenus" de la prison pour étrangers de PALAISEAU, nous poursuivons depuis 10 jours la grève de la faim , et sommes tous déterminés dans notre lutte. <br /> Aujourd'hui hui, Sissoko Modubo travaillant en France depuis 20 ans a<br class="autobr" /> perdu 9 kg, il a été sorti du centre pour être expulsé de force pour<br class="autobr" /> Bamako. <br /> Nous nous sommes fait arrêter sur convocation en préfectures ou lors de<br class="autobr" /> rafles ou comme pour Sissoko par des flics à l'entrée de son foyer. <br /> Nous refusons d'être traités de façon indigne, et nous appelons à nous<br class="autobr" /> opposer à cette politique du profit et de la xénophobie. <br /> A Palaiseau, les humiliation policières et les restrictions dans l'accès aux soins sont notre lot quotidien dans l'attente de notre expulsion, alors<br class="autobr" /> que la majorité d'entre nous sont présents depuis plus de 10 ans. <br /> Nous ne pouvons pas prendre ni nos affaires ni notre argent ni dire adieu a<br class="autobr" /> notre famille et nos amis dont nous sommes arrachés. <br /> **La plupart d'entre nous avaient des cartes de séjour mais les autorités<br class="autobr" /> nous les ont reprises <br /> **Nous, "retenus" de Palaiseau appelons dès aujourd'hui à occuper les abords<br class="autobr" /> du CRA de PALAISEAU(13 rue Emile ZOLA 91120 Palaiseau)pour soutenir nos<br class="autobr" /> luttes. <br /> Ne nous laissez pas isolés et dans le silence. <br /> ** Nous demandons que ces prisons pour étrangers soient fermées. <br /> Pour connaître la réalité de notre situation, appelez-nous à l'intérieur,<br class="autobr" /> afin que chacun entende ce signifie vivre et travailler chez vous pour<br class="autobr" /> certains pendant 20 ans, puis jeté<br class="autobr" /> sans rien dans un avion. <br /> aux cabines téléphoniques. 01 60 14 74 59 ou 01 60 14 99 77 . <br /> Apportez-nous pour ceux qui le peuvent des cartes téléphoniques, des<br class="autobr" /> cigarettes et tout votre soutien, nous ne voulons pas que notre grève de la faim soit étouffée dans le silence et les expulsions. <br /> Les "retenus"de Palaiseau : 06 18 95 57 66.</p> Pointe à Pitre, Guadeloupe : un papillon en deuil (2) 2009-02-20T19:17:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2008-09/fevrier/pointe-a-pitre-guadeloupe-un-papillon-en-deuil-2#comment8599 2009-02-20T19:17:23Z <p>Bonjour, <br /> Pourquoi personne ne dit-il les choses comme elles sont, à savoir que les DOM et les TOM (dont la Guadeloupe) sont des colonies ? <br /> Pourquoi aucune personnalité politique française ne se prononce-t-elle franchement pour le démantèlement de ce qui reste de l'empire colonial français, et pour l'indépendance pure et simple des DOM et des TOM ? <br /> Au lieu de cela, la gauche a des paroles lénifiantes sur "les Guadeloupéens méritent d'être traités comme les autres français". <br /> Le processus qui a commencé en Guadeloupe ne pourra de toute façon que finir que par l'indépendance de ce pays (en Algérie, ça avait commencé de la même façon). Espérons qu'à défaut d'avoir des principes, et d'accorder l'indépendance à ces peuples au motif que la France les maintient sous sa coupe de manière illégitime, nos dirigeants seront au moins assez cyniques pour s'apercevoir que ce qui reste d'empire colonial à la France commence à coûter plus cher qu'il ne rapporte. <br /> Mais non : aveugles et fanatiques comme ils sont, ils provoqueront une nouvelle guerre d'Algérie et feront couler le sang inutilement. <br /> Maintenant, je ne m'oppose pas à ce qu'on garde les îles Kerguelen : difficile d'organiser un référendum chez les éléphants de mer et les pingouins...</p>