Histoire de la U.P - commentaires Histoire de la U.P 2008-10-17T21:44:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment6754 2008-10-17T21:44:32Z <p>Je suis d'accord avec vous, Colomba. <br /> Uribe veut se défaire de son passé paramilitaire en essayant d'enrayer le jugement des sénateurs du parti de la U impliqué dans la parapolitique. <br /> Voir l'interview du directeur de l'ong d'human Rights Watch :<br class="autobr" /> <a href="http://www.semana.com/multimedia-conflicto/ejecutivo-ha-llegado-extremos-para-desacreditar-trabajo-corte-suprema/1125.aspx" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.semana.com/multimedia-conflicto/</a> <br /> Le gouvernement doit avant tout éviter de faire part de sa démagogie dans les médias (très partisans) en traitant les FARC comme terroristes et en minimisant les faits des paramilitaires. Cette double morale est très dangereuse pour le pays. Il n'y a pas d'échelle dans la terreur. <br /> Un crime est un crime quelque soit l'auteur. <br /> Merci et bonne continuation</p> Histoire de la U.P 2008-05-28T11:03:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment5037 2008-05-28T11:03:38Z <p>Bonjour à tous, <br /> J'ai beaucoup apprécié l'émission que vous proposez sur la Colombie. <br /> La réalité colombienne est bien peu connue en France, et c'est justice que que de vouloir proposer des émissions de reportage montrant une face relativement ignorée des grands médias. <br /> Je voudrais me permettre de soulever une remarque personnelle. <br /> Ivan Cepeda est un homme éminemment respectable, d'autant plus respectable que sa vie est en jeu dans ce pays, encore aujourd'hui. Comme la vie de tout oppositeur réel au gouvernement en somme. <br /> La thèse, soutenue par Ivan Cepeda, au moins dans son intervention radiophonique sur Caracol le jour de l'extradition, également soutenue par Maurice Lemoine dans la "valise diplomatique", sur le fait que "Bohotá" se débarrasse de "témoins gênants" en extraditant les 14 ex-chefs paramilitaires aux US pour délit de narcotrafic, me semble discutable. <br /> En effet, je ne comprends pas pourquoi <br /> 1- ils ne "parleraient" plus, tout d'un coup, parce que étant aux US ; <br /> 2- Ces chefs continuaient véritablement à faire leur trafic de drogue, n'avaient pas déclarer leurs biens, mentaient éhontément : la raison invoquée pour l'extradition est qu'ils continuaient à faire leurs délits de narcotricants, à être les chefs tout en étant en prison- Ne pouvons-nous pas accorder la moindre caution à cette raison ? <br /> 3- Les 53 congresistes (je ne connais pas le chiffre exact) emprisonnés pour "parapolitique" ne pourraient-ils pas "parler" ? ; <br /> 4- La Loi de Justice et de Paix sous laquelle ces criminels sont jugés et emprisonnés, n'est-elle pas elle-même déficiante envers le jugement des crimes de lèse-humanité ? N'est-ce pas là que réside le problème ? Plutôt que sur l'extradition ? C'est d'ailleurs une chose que Ivan Cepeda dit et redit, sur cette Loi. Ainsi que tous les partisans des drois de l'homme (pour- c'est apparte, vite fait, traduire presque systématiquement "derechos humanos" par "droits humains", qui en bon francais n'existe pas ? Les droits de l'homme ne sont-ils pas les mêmes en Amérique Latine ?-. <br /> Enfin, je voudrais conclure par le fait que à mes yeux il est très difficile de porter un jugement sur le gouvernement Uribe. <br /> Son hégémonie est relativement inédite. D'autant qu'il semble parti pour un troisième mandat. Cela pose de très grand problèmes. Mais à mon sens, ce n'est justement pas les paramilitaires qui en sont véritablement gagnants. Quasiement tous les paramiltaires ont été "de'mobilisés". J'admets tout à fait que cela se fait dans l'impunité presque totale. Presque cela étant. Pourquoi il y en auatait autant en prison ?<br class="autobr" /> C'est le gouvernement Uribe qui a mis en place le plan de démobilisation des paramilitaires. Avec la Loi de Justice et de Paix (qui établit en partie l'impunité, ce qui est grave pour la démocratie- mais un très grand nombre de paramilitaires ont deposé les armes- les "Aigles noirs" sont une résurgeance tragique et néfaste, mais à ma connaissance, il ne passe tout de même pas une résurrection générale du paramilirarisme comme dans les années 1980-1990-2000). <br /> La violence continue bien malheureusement de sévir en Colombie.<br class="autobr" /> Fait d'une société qui connait quasiment ses 150 ans de guerres civiles, presque sans interruption. <br /> Mais à l'heure actuelle, il est faux de dire que le paramilitarisme existe avec l'ampleur d'avant Uribe. Si Uribe lui-même en fut, aujourd'hui, mon point de vue est qu'il n'en a plus besoin, En somme, il peut s'en débarrasser. C'est ce qu'il a, je crois, exprimer en extraditant les 14. Rappelez-vous que la peine qu'ils encouraient était déjà prononcée, et que l'extradition depuis Pablo Escobar est comme l'arme brandie contre les puissants mafieux rebelles devant l'État pour essayer de les combattre. <br /> L'État colombien et l'armée a bien sûr énormément à se reprocher, surtout avec ses liens criminels avec les paramilitaires, comme le montre <a href="http://www.elespectador.com/noticias/judicial/articulo-detenido-el-general-retirado-ivan-ramirez-caso-del-palacio-de-justicia" class="spip_out" rel='nofollow external'>la procédure de Justice contre Ivan Ramirez</a> . <br /> Je comprends que Ivan Cepeda craigne pour sa vie, notamment à cause de Aguilas Negras. <br /> Cependant je crois que le tendance actuelle est plutôt au rejet du paramilitarisme. <br /> L'armée colombienne, depuis presque 8 ans Plan Colombie, a crû de 100%. Elle est aujourd'hui à 400 000 soldats environ, selon mes informations, avec un équipement militaire qu'elle n'avait jamais eu. <br /> L'État colombien est sans doute impliqué dans de nombreux crimes. L'État colombien est cependant surtout un <strong>État faible</strong>. C'est ce qu'il faut aussi que les critiques de l'impunité, tout à fait légitimes selon moi, comprennent. Un État faible permet que les élites cooptent l'État, les partons locaux s'accaparent des institutions locales (donc de la police, de l'armée). La prolongation avec des mercenaires e fait "naturellement", dès lors que l'État n'est pas "resprésentant" tant du peuple que de quelques groupes hégémoniques, les élites principalement, bien sûr, mais aussi des partis au pouvoir. <br /> Pour finir, une "cohésion" du pouvoir ne se fait pas, donc pas non plus des institutions, donc pas non plus des garants des droits des individus de cet État. <br /> Les forces armées peuvent en effet être utilisées à des fins "privées", ou plutôt cooptées par certains groupes sociaux, mafieux ou oligarchiques. (On peut éventuellement faire une analyse relativement proche du Mexique, sans vouloir tomber dans la « "colombianisation" du Mexique » dont semblent un peu abuser les commetateurs mexicains usant d'un terme un peu méprisant pour les Colombiens. <br /> Mais cela reste une analyse assez comparable... Les Colombiens qui observent les événements au Mexique- environ 4000 morts depuis début 2007 dus à la "guerre contre la dorgue", pensent tout naturellemtn à Medellin, 1992...!). <br /> En bref, la situation ne parait pas idéale, les droits de l'homme sont violés, la morale n'est pas sauve : mais le paramilitarisme se tarit, une nouvelle ère commence : on espère que ce ne sera pas celle d'une hégémonie telle qu'elle conduira plus ou moins à un veritable "fascisme"- en usant du mot avec autant de prudence que Ivan Cepeda.<br class="autobr" /> Et les Farc là-dedans ? <br /> On attend qu'elles disparaissent... <br /> En tout cela semble être la stratégie de Uribe. Avec son armée, et le nombre des guerrilleros considérablement diminué, le morale em berne depuis l'assassinat de "Raul Reyes", plus encore depuis la mort de "Tirofijo", les désertions etc. etc. Mais ce n'est pas simple, ils seraient encore 9000... <br /> C'est de toutes façons une stratégie dangereuse. <br /> Mais il faut maintenant prendre en compte la popularité forte de Uribe...<br class="autobr" /> Quoique c'est aussi à prendre avec des pincettes, les sondages de El Tiempo étant pour le moins suspicieux.<br class="autobr" /> <a href="http://www.elespectador.com/impreso/politica/articuloimpreso-tan-populares-uribe" class="spip_out" rel='nofollow external'>Un sondage sur les associations de derechos humanos leur donnerait la même popularité</a> <br /> Ceci donnerait peut-être espoir ? <br /> Très amicalement</p> Histoire de la U.P 2008-05-27T09:21:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment5019 2008-05-27T09:21:52Z <p>Bonjour juste pour signaler qu'il manque la moitié du podcast mp3 sur l'histoire de l'UP... <br /> Merci pour vos émissions et merci pour ces podcast indispensables...</p> Histoire de la U.P 2008-05-26T18:07:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment5013 2008-05-26T18:07:10Z <p>Un petit exemple de manipulation journalistique. <br /> La semaine dernière, le journal de la mi-journée de France Inter (je ne sais plus lequel exactement et j'en suis désolé) organisait un mini "débat" entre un syndicaliste enseignant et une représentante de la PEEP. La PEEP est la seconde organisation de parents d'élèves. Elle est de droite (historiquement proche du RPR et maintenant de l'UMP). <br /> Cette orientation politique n'était pas précisée, bien entendu. <br /> Forcément, le représentant des enseignants était contre le dispositif de "garde" mis en place par le gouvernement en cas de grève. <br /> La représentante des "parents d'élèves", c'est ainsi qu'elle se présentait, était pour au nom de la gène subie par les parents. <br /> Voilà comment créer artificiellement une opposition parents-enseignants. Dans les faits, la majorité des parents sont opposés aux réformes en cours car on ferme les petites <strong>écoles</strong> rurales et que l'on augmente le nombre d'élèves dans les classes restantes. <br /> Lorsque je rentre dans ma montagne natale, je vois tous les week-end des PARENTS bloquer les routes parce qu'on ferme leur école, parce qu'on la transforme en classe unique (tous les élèves ensembles de la grande section au CM2, bonjour la jongle entre les niveaux). <br /> Il aurait été bien plus honnête de mettre face à face deux représentants de parents d'élèves ayant des idées différentes sur ce système de garde. Le journaliste a fait le choix de la manipulation en présentant une opposition factice travailleur-usagé, comme on le fait systématiquement dans les conflits sociaux impliquant les fonctionnaires. <br /> Bonne continuation.</p> Histoire de la U.P 2008-05-26T15:50:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment5012 2008-05-26T15:50:50Z <p>Je me demande, par pure curiosité, comment se fait la sélection des msg diffusés dans lbsjs. <br /> Vous les écoutez tous assis en rond et vous votez ? <br /> Christophe Imbert (?) les choisit tout seul ? <br /> Il les retranscrit tous par écrit et les fait lire à Daniel Mermet qui décide de manière autocratique de ceux qui passeront ? <br /> Allez, soyez chics et parlez nous de votre cuisine interne. A quand un LBSJS sur LBSJS ? <br /> Bonne continuation.</p> Emission du lundi 26 mai 2008 2008-05-26T15:05:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2007-08/mai-176/histoire-de-la-u-p#comment5011 2008-05-26T15:05:14Z <p>Grèves des sans-papiers : les femmes s'en mêlent <br /> Cinq salariées ont entamé vendredi une grève et occupent le siège de la société de nettoyage Manet, au 138, rue du chemin vert, dans le XIe arrondissement de Paris. <br /> Dans la continuité du mouvement de grève des sans papiers qui a débuté le 15 avril, ces femmes, rejointes par deux collègues lundi, ont décidé qu'elles aussi avaient leur place dans la lutte. <br /> Difficile de se mobiliser lorsqu'on travaille dans l'aide à la personne et le nettoyage... <br /> ... la suite sur <a href="http://www.rue89.com/2008/05/26/greves-des-sans-papiers-les-femmes-s-en-melent?page=1#commentaires" class="spip_out" rel='nofollow external'>rue 89</a> <br /> patrick</p>