Corée du Nord : Tandis qu'ils agonisent (4) - commentaires Corée du Nord : Tandis qu'ils agonisent (4) 2007-02-27T18:20:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2006-07/fevrier-144/coree-du-nord-tandis-qu-ils-agonisent-4#comment735 2007-02-27T18:20:12Z <p>Daniel a eu tout a fait raison d'insister sur la voix de ce jeune homme, réfugié en Chine, après la perte des siens. <br /> Cette voix, vidée de toute force, de toute affectivité, vidée de son propre souffle ainsi que d'elle-même, exprime quelque chose qui va bien au-delà de la mort. <br /> Elle exprime une expérience vécue du néant. <br /> La mort n'est rien en regard, car elle témoigne encore de la vie qui a été.<br class="autobr" /> Elle n'est rien non plus, car la mort ne se vit pas et nul ne la connaît pour lui-même. <br /> Le néant lui, témoigne d'une vie qui ne peut plus être, sans pour autant être sa fin. <br /> Le néant (ce qui est nié en totalité) renvoie à l'absence totale de soi. <br /> C'est probablement la raison pour laquelle, lorsque cela est encore possible, les hommes préfèrent le combat au risque de la mort, peu importe que la cause soit juste ou non, plutôt que le néant. <br /> La mort plutôt que le néant. <br class="autobr" /> Je ne m'explique pas autrement que les hommes puissent accepter les guerres qui pourtant les tuent. <br /> Ils oublient malheureusement trop souvent que les guerres préparent le néant qui suivra. <br /> Jusqu'à aujourd'hui, le siècle passé en témoigne tragiquement... <br /> Alors ? <br /> Quel combat ?</p>