Le repaire de décembre 2013

Le , par L’équipe de Là-bas

Une rencontre – débat avec René Teboul, essayiste écrivain

Sous cette dénomination on fait allusion à la chasse aux Rouges qui a abouti à la mise en place de listes noires et à l’interdiction de travailler dans l’industrie du cinéma pour un certain nombre de scénaristes, de metteurs en scène et d’acteurs. Souvent présentée comme la conséquence de la Guerre froide, elle est en fait la première contre-révolution culturelle qui aboutira dans les années quatre-vingt au triomphe de l’idéologie libérale. Le but est de mettre la main sur une industrie de culture de masse qui modifie la perception de la société, et ensuite de l’orienter vers un cadre contraignant du moins pour la pensée. Emmenée par l’extrême droite, à la fois neutraliste par rapport à l’engagement dans la Seconde Guerre mondiale, et anti-New Deal sur le plan économique et social, elle défend l’ensemble des valeurs conservatrices comme devant rester le socle dur des institutions américaines. S’attaquer aux Rouges d’Hollywood permet d’atteindre un double objectif : celui d’avoir une lisibilité parfaite dans les médias, et celui de mettre en scène une tragi-comédie qui sert de support à la mise au pas intellectuelle de l’industrie du cinéma.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

JAZZ ET TÊTE DE VEAU, une belle fête pour l’AN 01 de LÀ-BAS ! Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Nous étions plus de 200 au Lieu-Dit, jeudi pour le premier anniversaire de LA-BAS. Merci à toutes et tous pour le soutien, pour l’amitié, pour la fête, pour le jazz et pour la tête de veau. Merci à l’équipe du Lieu-dit ! Merci au Golden Jack Quintet, et Helmie Bellini et son Kongo Square. Dès vendredi matin (!), Jérôme Chelius vous a mis deux extraits de cette soirée pour régaler vos oreilles. Que du bon ! VIVA !

L’an 01 de Là-bas
[TEXTES À L’APPUI] Entretien avec Cornelius Castoriadis (novembre 1996) LE TRIOMPHE DE L’INSIGNIFIANCE Accès libreLire

Le

Il y aura vingt ans cette année, nous avons diffusé cet entretien avec Cornelius CASTORIADIS, quelques mois avant sa mort, un entretien fondamental et lumineux, qui est devenu une référence et une source d’inspiration pour beaucoup d’auditeurs de LÀ-BAS.

En voici la transcription dans la collection des TEXTES À L’APPUI que nous vous proposons désormais.

À l’occasion de la sortie du film « La Sociale », retour sur l’histoire de la Sécu Ambroise Croizat, vive la Sécu !! Accès libreÉcouter

Le

En février 2011, notre reportage sur AMBROISE CROIZAT fut une redécouverte, et pour beaucoup une découverte, du père de la Sécurité Sociale. Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise CROIZAT ? C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.

Une superbe conquête inlassablement combattue par les partisans de la loi du profit. Reportage, février 2011 : François RUFFIN, avec Michel ÉTIÉVENT, auteur du livre Ambroise Croizat ou l’invention sociale (éditions GAP, 1999).