Pierre Granier : J’ai envoyé ce message, sans grand espoir d’être écouté, aux responsable de la grille de programme.

De : Pierre Granier
Envoyé : lundi 4 septembre 2006 17:07
Objet : J’ai envoyé ce message, sans grand espoir d’être écouté, aux responsable de la grille de programme.

Bonjour,

J’écoutais encore France Inter malgré votre couverture abominable du dernier référendum. J’écoutais surtout les émissions musicales car les autres, hormis Là bas si j’y suis, ne me plaisait plus vraiment.
Pourtant, il y a quelques années, je ne ratais aucun 7-9 et peu de 13:00. De plus, pour ne plus avoir de pub, je les écoutais en différé sur internet.
Je regarde la nouvelle grille et je constate deux phénomènes :
1) Là-bas si j’y suis à 15:00. Je suppose que c’est pour pouvoir justifier son abandon prochain puisque cette émission drainera moins d’auditeurs (c’est mécanique : entre deux et trois les gens travaillent)
2) Une invasion des émissions courtes. C’est pour mettre plus de pub ? Ces émmissions ont pour but d’attirer plus d’auditeurs ?
Je pense que cette année, France Inter va perdre de sa qualité et de ses auditeurs.
Pour ma part, je n’écouterais plus que Là-bas si j’y suis et quelques émissions de musique. Le 7-9 et minable et le 13:00 trop court.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

La boutique de Là-bas

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le repaire de St-Affrique vous invite pour une projection des 4 courts-métrages ’film du mois’ sur le Brésil diffusés sur Là-bas. Rendez-vous ce samedi 27 avril au Lieu-Dit, au 5 bis rue l’industrie. Entrée gratuite (évidemment) !

  • Notre prochain repaire aura lieu le lundi 6 mai. Les intervenants(es) seront des gilets jaunes du centre-Manche : St-Lô, Coutances et Carentan. Ils ont accepté notre invitation et nous les en remercions. Elles et ils pourront témoigner, expliquer leur démarche et répondre à nos questions. (...)