Patrice Camarasa : je vous remercie d’être informé , instruit de ce qui ne me regarde pas...

De : Patrice Camarasa
Envoyé : lundi 4 septembre 2006 16:19
Objet : je vous remercie d’être informé , instruit de ce qui ne me regarde pas...

Ah quel bonheur, de vous retrouver , d’être informé de la sorte, non ils n’ont pas réussis à fermer la porte, elle est restée mi ouverte, pour laisser passer vos voix , qui transcrivent nos histoires, nos espoirs.....
Oui cette année est une année électorale , une année où il faut taire ceux qui s’intéressent à une information non conventionnelle, ceux qui vont dans les rues, ceux qui luttent et qui croient encore aux meilleurs lendemains....et ils sont nombreux, bien plus qu’il n’y parait...
Alors Mr Mermet, vous comme moi et tant d autres, on essaie de nous faire taire, nous mettre à terre, voire nous distraire et nous rendre bêtes (télévision).
Les patrons nous virent, les flics nous cognent,on est montré du doigt comme la gale.....
Mais toujours on se relève, toujours on se régale, on y va au combat, on y va résister, on y va pour changer le monde, changer les hommes, changer la vie.....
Le logement, les salaires, les conditions de travail, l’emploi, les sans papiers, les démunis, le service public, la santé, les ogm, la scolarité, la mondialisation......
On a de quoi faire et on lachera pas l’affaire.

Patrice Camarasa, membre du PC, délégué syndical CGT, et bien d’autres.....
Merci d’exister à ceux qui luttent pour que la vie reste humaine sur le globe terrestre et voir ailleurs.......

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Yannis Youlountas partage sa vie entre la Grèce, l’Espagne et la France, là où les hommes se battent pour sortir de l’impasse mortifère du capitalisme et du productivisme. Il plonge à la fois son regard et ses bras dans la rébellion active en témoignant, plume aux doigts ou caméra au poing de la façon (...)

  • Pour ce café repraire d’Octobre à Vierzon, deux villageois de Tarnac viendront nous raconter leur histoire, et leur point de vue sur le traitement médiatique de l’affaire du groupe de "Tarnac". Venez nombreux