Lucine

27 octobre

Salut à Là-Bas.
Merci pour ces émissions sur l’eau. Il y aurait encore tant à dire... Sur le prix de l’eau moins chère pour les gros utilisateurs, ceux qui nettoient leurs porcheries avec de l’eau potable par exemple. Dans mon village, 85 % de l’eau potable est utilisée par 8 % de ce type d’abonnés. Encore des subventions déguisées pour les gros agriculteurs.
La prochaine fois, vous pourrez vous intéresser à l’assainissement, ça va avec. Et expliquer le racket que constitue le SPANC ( Service public d’assainissement non collectif ) Il y a quelques lièvres à lever de ce côté là aussi. L’Etat se préparer à arnaquer les particuliers sur leurs fosses septiques en leur faisant payer des sommes indues, alors que ces mêmes particuliers ont déjà payé les déficits chroniques des services d’assainissement des petites communes avec leurs impôts locaux, pour un service qu’ils ne peuvent utiliser. Et ce n’est qu’une infime partie du problème.
Sinon, Sally Mara, c’est bien celle de Queneau ? On est toujours trop bon avec les femmes !
Amitiés.

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre... Vos conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Réforme territoriale, communautés de communes, métropolisations, regroupements et disparitions de services publics, réforme ferroviaire, etc ... C’est à une profonde transformation de l’organisation territoriale à laquelle nous assistons... sans aucun débat citoyen. Quels sont les enjeux et le sens (...)

    Saint-Lô

  • Le Café repaire d’Angers vous donne rendez-vous mardi 5 juin avec les acteurs angevins du Réseau Salariat pour une discussion autour des mots travail, emploi, revenu, richesses, bien public, gratuité et… salariat. Bref, comment réussir le partage tant désiré du travail et des richesses (...)

    Angers