Hervé Coupernot

vendredi 30 juin

Salut Daniel !
Tu me gonfles à certains moments ... Tu n’es pas toujours équitable dans tes jugements et ta démarche ...
Qu’importe, chaque jour, à 17 heures, mon patron et moi on arrête de faire du bruit sur le chantier, pour écouter notre émission préférée que nous avons baptisé "l’anti-france".
On se marre et on t’aime et on ne veut pas que tu partes.
Salut de la part des petits et des sans grade.
Hervé.