Annecy

Le repaire d’Annecy-Meythet LE CHE vous propose un débat avec Mino FAÏTA, historien, habitant vers Cluses, auteur d’ouvrages sur la Grande Guerre. Le thème sera : Fusillés de la Grande Guerre, morts pour et par la France, une page jamais fermée...

Avant ce débat, nous diffuserons grâce à nos amis du RABELAIS, l’immense chef-d’œuvre de Stanley KUBRICK, « Les sentiers de la gloire » avec Kirk DOUGLAS.

« Il y a quelques temps déjà, lors d’une projection du film « Les Sentiers de la Gloire », un ami me dit : « à ton avis Stanley Kubrick, est-il meilleur cinéaste ou meilleur historien ?
Les deux mon général, répondis-je sans hésiter. »
Indiscutablement, le film de Kubrick occupe une place à part dans la filmographie de la Grande Guerre. Mais, on le sait, la perfection n’étant pas de ce monde, il reste encore bien des no man’s land à découvrir : les cabinets ministériels où se décident les guerres, les salles d’état-major où s’élaborent les stratégies, les salons des châteaux où dînent, dansent et dorment les généraux, puis les tranchées où on nedort pas, ou peu, en attendant la mort. Celle donnée par l’ennemi ou celle crachée par les fusils des compagnons de combat. Parmi les 750 fusillés par l’armée française actuellement recensés, il y a Gilbert Gathier de Cluses, Fernand Inclair de Sallanches, Joseph Alfred Bussat de Présilly, Pierre Joseph Chappaz de Thorens...Des victimes d’une justice qui n’en était pas une et une guerre qui n’était pas la leur. » (Mino FAÏTA)

Etablissement
Le Che
33 route de Frangy
74000 Annecy-Meythet

Patron : Veli
Téléphone du lieu : 04 50 22 02 93
Animateur : Philippe
Téléphone : 06 80 42 53 84
Rdv : 1er mercredi du mois à 19h30

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le transhumanisme veut améliorer les capacités humaines, qu’elles soient physiques ou mentales. Son ambition est de fabriquer un être humain supérieur, artificiel, voire immortel. Le modèle de l’homme devient la machine et celui du cerveau l’ordinateur. Le mouvement transhumaniste est sujet à de (...)

  • Pour ce café repraire d’Octobre à Vierzon, deux villageois de Tarnac viendront nous raconter leur histoire, et leur point de vue sur le traitement médiatique de l’affaire du groupe de "Tarnac". Venez nombreux

Une sélection :

Mourir pour des idées, un mythe dépassé ? Deux entretiens de Daniel Mermet avec Arthur et Siyah « – Tu as tué ? – Oui, sans doute. » Témoignages exclusifs de combattants français contre Daech AbonnésÉcouter

Le

Djihadistes, islamistes, on a beaucoup parlé de ces Français radicalisés partis combattre aux côtés de Daech, mais beaucoup moins des autres, de ces volontaires français qui, au contraire, sont allés se battre contre Daech, contre l’État islamique, aux côtés des Kurdes du Rojava. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Quel est cet anarcho-communo-féminisme dont ils se réclament ? Quel est ce Rojava pour lequel ils se disent prêts à mourir en martyr ? Écoutez les témoignages de deux d’entre eux, deux parcours, deux engagements, à l’heure où « mourir pour des idées » semble un mythe dépassé.

[TEXTES À L’APPUI] Entretien avec Cornelius Castoriadis (novembre 1996) LE TRIOMPHE DE L’INSIGNIFIANCE Accès libreLire

Le

Il y aura vingt ans cette année, nous avons diffusé cet entretien avec Cornelius CASTORIADIS, quelques mois avant sa mort, un entretien fondamental et lumineux, qui est devenu une référence et une source d’inspiration pour beaucoup d’auditeurs de LÀ-BAS.

En voici la transcription dans la collection des TEXTES À L’APPUI que nous vous proposons désormais.

CONTRE L’ÉCOLOGIE DE MARCHÉ (RADIO 50’51) ANDRÉ GORZ, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE Accès libreÉcouter

Le

« Une politique écologiste est une politique nécessairement anticapitaliste » Dés le début des années 70, André GORZ, le père spirituel de l’écologie politique, dénonçait la récupération de l’écologie par la puissance capitaliste. La COP21 a montré la totale domination des grandes entreprises sur les États. On dit merci à EDF, Exxon, BNP-Paris Bas, Chevron et tout leurs amis qui ont financé la conférence. Grâce à vous désormais les tigres ne mangeront que de la salade verte. Pour ceux qui en douteraient, nous vous proposons cette heure avec André GORZ (...)

Entretien, Daniel Mermet avec Christophe Fourel. (Archives de l’émission « À voix nue » (France Culture, Marie-France Azar, 1991).