Lorraine

Dans cette région

  • Bar-le-Duc Accès libreY aller

    Le

    Etablissement
    Bar Le Temps Perdu
    4 Rue Notre Dame
    55000 Bar-le-Duc
    Patron :-
    Animateur : Michel
    Courriel : michel.legay2[a]gmail.com
    Téléphone : 06 75 88 78 84

  • Longwy Accès libreY aller

    Le, par Boris

    Etablissement
    L’Appartement
    12 rue Victor Hugo
    54400 Longwy
    Patrons : Jean-Marie et Franck
    Téléphone du café : 03 82 89 29 64
    Animateur : Boris Maxant
    Téléphone : 06 07 37 67 11
    Rdv : 1er jeudi de 19h00 à 20h30

  • Metz Accès libreY aller

    Le

    Etablissement :
    Le Shanon
    19 av. Robert Schuman
    57000 Metz
    Patron du café : Daniel
    Téléphone : 03 87 36 88 44
    Animateur : Miha
    Courriel : cafe.repaire.metz[a]gmail.com
    Site : cafe.repaire.metz.over-blog.org
    Rdv : le 6 du mois à 18h (sauf dimanche et jours fériés)

  • Verdun Accès libreY aller

    Le, par Patrick

    Etablissement
    L’Estaminet
    45, rue des Rouyers
    55100 Verdun
    Animateur : Patrick
    Courriel : amg55[a]free.fr
    Téléphone : 06 76 83 27 72
    Rdv : 3ème mercredi à 20h30

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Zoom

  • Tout un été Là-bas Hommage à Adolfo Kaminsky, résistant et faussaire modeste et génial Abonnés

    Le

    Voir

    Pour sauver des enfants juifs de la mort, il fallait leur fabriquer des faux papiers très vite, jour et nuit, sans s’arrêter. Adolfo Kaminsky, « le faussaire de Paris », a sauvé des milliers de Juifs pendant la guerre, gratuitement. Par la suite, de la même façon, il soutient le FLN algérien, puis toutes les grandes luttes, de l’Amérique latine à l’Afrique du Sud. Faussaire, résistant et photographe, Adolfo Kaminsky est mort le 9 janvier à 97 ans. Ce Mercredito lui est consacré, en hommage.

  • Pourquoi perdre sa vie à la gagner tout en salopant encore plus la planète ? BIFURQUER : et si on arrêtait de collaborer à notre propre destruction ? Abonnés

    Le

    Voir

    Tout plaquer, déserter, mettre les voiles : on en rêve, mais combien le font ? Pourtant, aujourd’hui, on peut rapprocher des rejets et des refus qui tracent une rupture étonnante. Gagnés par l’« éco-anxiété », des jeunes ingénieurs agronomes refusent d’entrer dans la carrière et de collaborer au système. Leur vidéo compte dix millions de vues en quelques jours. Une importante pénurie de main-d’œuvre frappe aussi bien la restauration que le transport, l’agriculture ou le BTP. Le patronat s’arrache les cheveux. Des milliers de postes d’enseignants et de soignants ne trouvent pas preneurs. Les conditions méprisantes de travail n’expliquent pas tout. Le confinement et le télétravail non plus. Aux États-Unis, on parle du « BIG QUIT », la grande démission. Dans l’été 2021, on estime que 4,3 millions de personnes ont quitté volontairement leur job, soit environ 3 % de la population active américaine.

  • Tout un été Là-bas Bon anniversaire la guerre ! Abonnés

    Le

    Voir

    Tous derrière BHL ! Des armes pour l’Ukraine ! Soutien unanime ! La moindre hésitation fait de vous un suppôt de Poutine, la moindre réserve fait de vous un munichois. Bien au chaud derrière leur écran, les va-t-en-guerre poussent à la course aux armements. À table, on parle des performances des chars, de la portée des missiles et de la livraison des canons CAESAR. Le prof de musique se voit dénoncé par les parents d’élèves pour avoir évoqué les musiciens russes dans son cours. Comme d’habitude, la guerre est une aubaine pour les médias qui entretiennent chaque jour le feuilleton.

Une sélection :

Hommage à François Hadji-Lazaro qui a dévissé son billard en 2023 Quand Hadji-Lazaro « détextait » Topor AbonnésÉcouter

Le

Le garçon boucher de la rue des Martyrs nous a fait faux bond, mais on l’a retrouvé en train de chanter Roland Topor. Voilà de quoi remonter la pente jusqu’à plus soif, suffit de remettre au début quand c’est la fin. Un bon voyage et un grand merci François Hadji-Lazaro, tu peux nous croire, on t’oubliera pas de sitôt.

Toute l’équipe de Là-bas

Ni Poutine, ni OTAN : pourquoi la gauche est inaudible sur la guerre en Ukraine AbonnésÉcouter

Le

Peut-on mettre en question l’engagement de la France contre la Russie sans être accusé de faire « le jeu de Poutine » ? Il semblerait que ce soit compliqué tant, depuis neuf mois, tout ce qui ne consiste pas à condamner Poutine ou la Russie semble suspect. Par exemple, pour le chroniqueur d’Europe 1 Philippe Val, ce sont les grèves des salariés français pour l’amélioration de leur pouvoir d’achat, soutenus par la CGT, qui font « le jeu de Poutine » : « si la situation de la France est la conséquence des sanctions et des rudes sacrifices que nous consentons pour défendre la liberté en Europe, choisir ce moment pour paralyser l’économie du pays en appelant à la grève générale, n’est-ce pas se déclarer allié objectif de Poutine ? Le combat syndical ne doit-il pas s’arrêter où commence l’intelligence avec l’ennemi ? »