Quand un mineur de fond construit un vrai paquebot dans son jardin. Un documentaire de Philippe Lespinasse (2008. 1h32)

L’extraordinaire histoire du paquebot de François Zanella Abonnés

1

Le

Ce film était disponible pour les abonnés jusqu'au 4 septembre. Retrouvez un nouveau film chaque 1er samedi du mois avec votre abonnement à Là-bas si j'y suis. Voir le film du mois.

C’est l’histoire d’un mineur de fond qui construit un paquebot dans son jardin en Lorraine, à 500 kilomètres de la mer. Un paquebot de 33 mètres, réplique exacte du « Majesty of the Seas ». Tout gosse, François Zanella est passionné par le paquebot FRANCE, gloire nationale brusquement abandonnée en 1974. Il le construit d’abord en carton, puis en allumettes puis en métal, tout en répétant « un jour j’aurai mon bateau ». En 1995, il décide de construire un vrai paquebot dans son jardin.

Le film qui intègre les archives personnelles de la famille Zanella commence aux premiers jours de la fabrication et l’accompagne dans l’intimité pendant douze ans. Les plans sont sur la table, le hangar est construit, Zanella et son fils soudent la proue du bateau. Les enfants grandissent, les houillères sont en pleine activité, le bateau prend forme petit à petit. La mine ferme, des drames familiaux frappent, Zanella part en retraite mais les entreprises du secteur et une bande de copains fidèles embarquent. Un beau jour de juin 2005, enfin, le « Majesty of the Seas » est mis à l’eau...

En hommage aussi à Georges Pernoud récemment disparu, créateur de THALASSA, et ami de François Zanella.

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

L’extraordinaire histoire du paquebot de François Zanella
Un film de Philippe Lespinasse
France, 2008
Produit par Via Découvertes
Distribué par Java Films

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Chlordécone. Grand reportage radio Chlordécone, un crime impuni Accès libreÉcouter

Le

Trois manifestations simultanées. Une en Martinique, une en Guadeloupe et une place de la République à Paris. Ce qui a réuni plusieurs milliers de personnes ce samedi 27 février 2021, c’est le risque de voir la prescription empêcher la justice de condamner les responsables de la pollution au chlordécone. Entre 1972 et 1993, cet insecticide a été autorisé et utilisé dans les bananeraies des Antilles, alors que sa dangerosité était connue et documentée. Pire même, entre 1990 et 1993, il est enfin retiré de la vente en métropole, mais des dérogations successives permettent au chlordécone de continuer à être utilisé en Martinique et en Guadeloupe, entraînant une contamination des sols et des eaux et une explosion du nombre de cancers.

Julian Assange, cyberterroriste ? Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Pour toute une génération aujourd’hui dans le monde, Julian Assange est le héros qui invente Wikileaks, qui dévoile les crimes de guerre des États-Unis en Irak, qui diffuse des milliers de pages de documents officiels, qui fait trembler États et services de renseignement.

IL EST OÙ LE BONHEUR ? Un entretien de Daniel Mermet avec François Ruffin FRANÇOIS RUFFIN, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE AbonnésVoir

Le

Comme tout le monde Francois RUFFIN se repeint en vert et part en guerre pour le climat. Tous ensemble, nous sommes tous sur le même bateau, riches, pauvres, prolétaires et actionnaires, chouette, alors ! Finie la guerre des classes ! Macron et ses copains se frottent les mains. Eh non, dit Ruffin, au contraire, la crise écologique renforce la lutte des classes.

La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux En Californie, les vieux tués par le climat AbonnésVoir

Le

Donald Trump a l’air de se foutre royalement du climat. En tout cas, il s’intéresse plus aux emplois américains qu’à la survie de la planète : c’est ce qu’il avait déclaré en juin dernier en retirant les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. Et pourtant, s’il veut vraiment aider les Américains – ce qu’on peut lui reconnaître – il n’y a pas que le chômage, il y a aussi le climat qui les menace…