Poutou et Mélenchon à La Souterraine

Le

Cet article vous est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis uniquement financé par les abonnements. Sans vous, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Grande manif nationale ce mardi 16 mai en soutien aux salariés en lutte de GM&S Industry. Lundi, la réunion à la préfecture de Guéret n’a pas abouti. Ballotés depuis des années, de repreneur bidon en repreneur escroc, les 277 salariés en colère ont « piégé » leur usine et se disent « prêts à tout faire péter ».

Ils en appellent au nouveau président et au nouveau Premier ministre.

Jean-Luc MÉLENCHON, le candidat de la France Insoumise à l’élection législative dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhônes, a rappelé que l’État avait les moyens de sauver l’usine :

« Les deux entreprises commanditaires, PSA et Renault, toutes les deux ont un actionnaire qui est l’État. Si donc les décideurs publics le veulent, la situation est instantanément réglée. »

Philippe POUTOU, ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort et candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste aux élections présidentielles de 2012 et 2017, est lui aussi venu apporter son soutien aux salariés de GM&S Industry, comme il l’a expliqué au site Révolution Permanente  :

« Il faut relever la tête, réagir. Et c’est ce qui est en train de se passer. Ici, comme du côté de Tati, comme du côté de Whirlpool.

Comment tout ça peut se mettre en place ? La solution politique qu’on met en avant, nous, au NPA, c’est la convergence des luttes : il faut le faire tous ensemble. Il faut que les salariés, quel que soit le secteur d’activités, le fassent ensemble. Il faut que des militants syndicalistes, associatifs, la population, des militants politiques se battent ensemble, construisent ensemble une résistance, avec des millions de gens dans la rue. Parce que Macron, on ne le fera reculer que parce qu’on sera des millions dans la rue. »

Écoutez nos reportages :

-  « M. le Président, quand allez-vous rencontrer les salariés de GM&S Industry ? (1/3) », premier volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine

- « 277 OU BOUM ! (2/3) », deuxième volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine,

Pour les soutenir, vous pouvez envoyer un chèque, libellé à l’ordre de « CGT GM&S La Souterraine », à l’adresse suivante : CGT GM&S, 23 300 La Souterraine

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Sur notre site

À écouter

  • Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry

    Les GM&S mettent le feu dans l’usine

    Écouter
    « Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, (...)
  • Les GM&S en lutte nous présentent leur patron d’avant. Dernière partie du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine

    VIVE LE PATRON ! (3/3) Abonnés

    Écouter
    Tati, Whirlpool, GM&S Industry, Ford bientôt, pas un jour sans de nouvelles suppressions d’emploi. Un bruit de fond depuis des années. C’est bien malheureux mais que voulez-vous, c’est inéluctable, c’est dû à la modernisation, à la (...)
  • Avec les GM&S prêts à faire péter leur usine. 2ème partie du reportage de Dillah TEIBI avec les salariés en lutte

    277 OU BOUM ! (2/3) Abonnés

    Écouter
    Tapis rouge, Marseillaise et coups de canon, les médias sont en extase, c’est le sacre du nouveau monarque. Mais contre qui les coups de canon ? De l’autre côté du manche, dans l’autre France, celle d’en bas et qui parfois fait face, on (...)
  • Le salariés menacent de faire sauter leur usine dans la Creuse. Par téléphone, Yann AUGRAS de la CGT GM&S Industry

    ON VA TOUT PÉTER !

    Écouter
    « Il suffit de craquer une allumette, une fois qu’il y aura le feu, même les pompiers ne pourront pas l’arrêter. » Yann, secrétaire (CGT) du Comité d’Entreprise, fait partie des 279 salariés menacés de tout perdre. Cette nuit, à l’unanimité, (...)

À voir

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre... Vos conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Rendez-vous le 25 avril pour un café repaire exceptionnel à Liffré en présence de membres de l’association France Palestine 35. Nous parlerons avec eux, évidemment, de la situation à Gaza et en Cisjordanie.

    Liffré

Dernières publis

Une sélection :

Retrouvez toutes nos émissions depuis 2012 sur Notre-Dame-des-Landes Lire

Le

À l’heure du réchauffement climatique et de la destruction acharnée de l’environnement, c’est un affrontement planétaire entre l’avidité mortelle du capitalisme face à la simple survie de ce monde. C’est la planète toute entière qui est la zone à défendre. Retrouvez notre dossier spécial ZAD, avec toutes nos émissions depuis 2012 :

Un reportage de Dillah Teibi et Jonathan Duong La SNCF fête les 80 ans de sa nationalisation… sans les cheminots (ou presque) AbonnésVoir

Le

« Personne ne pense à privatiser la SNCF ! » C’est la ministre Élisabeth Borne qui nous l’affirme lors de ce joyeux anniversaire pour les 80 ans de la SNCF. Joyeux ? Heu, disons modérément pour les cheminots de la CGT et de SUD-Rail qui se sont invités un peu rudement à la fête ce lundi 12 mars dans un contexte de tensions, depuis les déclarations du Premier ministre Édouard Philippe contre le statut des cheminots et la remise du rapport Spinetta.

LÀ-BAS Hebdo n°53, avec Eva JOLY ILS ONT DES MILLIARDS, NOUS SOMMES DES MILLIONS ! Écouter

Le

Chaque année, ils nous volent 80 milliards. Les évadés fiscaux ne risquent rien ou presque. Pour les poursuivre en justice, il faut l’accord du ministère des Finances, le fameux « verrou de Bercy » qui ne s’ouvre pas souvent. Il faut voir dans cette justice de classe une victoire culturelle des possédants.
Avocate, députée européenne, ancienne juge d’instruction, EVA JOLY continue le combat contre l’impunité fiscale.

Connaissez-vous Louis « Studs » Terkel ? Lire

Le

Presque inconnu en France, Studs Terkel est sans doute le plus populaire des journalistes de radio aux États-Unis. Mort en 2008 à 96 ans, il laisse une œuvre considérable, des milliers d’émissions réalisées pendant 45 ans, de 1952 à 1997, sur une radio de Chicago, WFMT.