Poutou et Mélenchon à La Souterraine

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Grande manif nationale ce mardi 16 mai en soutien aux salariés en lutte de GM&S Industry. Lundi, la réunion à la préfecture de Guéret n’a pas abouti. Ballotés depuis des années, de repreneur bidon en repreneur escroc, les 277 salariés en colère ont « piégé » leur usine et se disent « prêts à tout faire péter ».

Ils en appellent au nouveau président et au nouveau Premier ministre.

Jean-Luc MÉLENCHON, le candidat de la France Insoumise à l’élection législative dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhônes, a rappelé que l’État avait les moyens de sauver l’usine :

« Les deux entreprises commanditaires, PSA et Renault, toutes les deux ont un actionnaire qui est l’État. Si donc les décideurs publics le veulent, la situation est instantanément réglée. »

Philippe POUTOU, ouvrier à l’usine Ford de Blanquefort et candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste aux élections présidentielles de 2012 et 2017, est lui aussi venu apporter son soutien aux salariés de GM&S Industry, comme il l’a expliqué au site Révolution Permanente  :

« Il faut relever la tête, réagir. Et c’est ce qui est en train de se passer. Ici, comme du côté de Tati, comme du côté de Whirlpool.

Comment tout ça peut se mettre en place ? La solution politique qu’on met en avant, nous, au NPA, c’est la convergence des luttes : il faut le faire tous ensemble. Il faut que les salariés, quel que soit le secteur d’activités, le fassent ensemble. Il faut que des militants syndicalistes, associatifs, la population, des militants politiques se battent ensemble, construisent ensemble une résistance, avec des millions de gens dans la rue. Parce que Macron, on ne le fera reculer que parce qu’on sera des millions dans la rue. »

Écoutez nos reportages :

-  « M. le Président, quand allez-vous rencontrer les salariés de GM&S Industry ? (1/3) », premier volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine

- « 277 OU BOUM ! (2/3) », deuxième volet du reportage de Dillah TEIBI à La Souterraine,

Pour les soutenir, vous pouvez envoyer un chèque, libellé à l’ordre de « CGT GM&S La Souterraine », à l’adresse suivante : CGT GM&S, 23 300 La Souterraine

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Chlordécone. Grand reportage radio Chlordécone, un crime impuni Accès libreÉcouter

Le

Trois manifestations simultanées. Une en Martinique, une en Guadeloupe et une place de la République à Paris. Ce qui a réuni plusieurs milliers de personnes ce samedi 27 février 2021, c’est le risque de voir la prescription empêcher la justice de condamner les responsables de la pollution au chlordécone. Entre 1972 et 1993, cet insecticide a été autorisé et utilisé dans les bananeraies des Antilles, alors que sa dangerosité était connue et documentée. Pire même, entre 1990 et 1993, il est enfin retiré de la vente en métropole, mais des dérogations successives permettent au chlordécone de continuer à être utilisé en Martinique et en Guadeloupe, entraînant une contamination des sols et des eaux et une explosion du nombre de cancers.

Julian Assange, cyberterroriste ? Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Pour toute une génération aujourd’hui dans le monde, Julian Assange est le héros qui invente Wikileaks, qui dévoile les crimes de guerre des États-Unis en Irak, qui diffuse des milliers de pages de documents officiels, qui fait trembler États et services de renseignement.

IL EST OÙ LE BONHEUR ? Un entretien de Daniel Mermet avec François Ruffin FRANÇOIS RUFFIN, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE AbonnésVoir

Le

Comme tout le monde Francois RUFFIN se repeint en vert et part en guerre pour le climat. Tous ensemble, nous sommes tous sur le même bateau, riches, pauvres, prolétaires et actionnaires, chouette, alors ! Finie la guerre des classes ! Macron et ses copains se frottent les mains. Eh non, dit Ruffin, au contraire, la crise écologique renforce la lutte des classes.

La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux En Californie, les vieux tués par le climat AbonnésVoir

Le

Donald Trump a l’air de se foutre royalement du climat. En tout cas, il s’intéresse plus aux emplois américains qu’à la survie de la planète : c’est ce qu’il avait déclaré en juin dernier en retirant les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. Et pourtant, s’il veut vraiment aider les Américains – ce qu’on peut lui reconnaître – il n’y a pas que le chômage, il y a aussi le climat qui les menace…