Le Pen, Macron : c’est du chiqué !

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

LE BOURREAU DE BETHUNE ET L’ANGE BLANC

C’était du catch le vendredi soir chez le voisin qui avait la télé.
Ça braillait, ça sifflait, ça rigolait, nous les mômes on adorait.
Mon frère était pour l’Ange Blanc, moi pour le Bourreau de Béthune.
Jusqu’au jour où on a pigé que c’était du chiqué.

C’est du chiqué ! C’est du cirque !
Ils étaient complices en réalité, comme dans le match de catch d’hier soir, deux compères.
Macron doit tout à Marine. Sans cet épouvantail, il ne serait pas aussi haut, sans la peur du FN, ce banquier falot n’aurait pas le vent dans le dos.

Et Marine doit tout à Macron, à la politique de Macron, c’est-à-dire la politique de Hollande en plus déboutonnée, celle qui depuis trente ans a plongé la moitié du pays dans la galère et dans la colère et dans tout ce qui fait que le FN prospère et s’engraisse et trompe le pauvre monde.

Ils se doivent tout, ils ne sont rien l’un sans l’autre, leur bagarre, c’est du chiqué.

Cette fois, Marine permet à Macron de gagner, c’est l’Ange blanc qui ramasse, mais le prochain tour, c’est pour elle, Macron aura mis le pays dans un tel état que le Bourreau de Béthune sera vainqueur.

Vainqueur à l’Élysée.

À l’époque, ça se passait à l’Élysée-Montmartre.

Et c’était pour de rire.

Daniel MERMET

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis