LÀ-BAS Hebdo n°41

QUI SONT LES CASSEURS ? Abonnés

Le

Un élève de seconde frappé par un policier lors des manifestations du jeudi 24 mars

Un hold-up de 700 millions dans les caisses de l’État. Un scandale ! Surtout que le voleur est connu et même qu’il a pignon sur rue. Il s’appelle McDonald’s, dit McDo. 700 millions d’euros en moins pour la santé, l’éducation, la recherche. L’affaire vient de sortir, vous le saviez ? Les syndicats européens portent plainte pour blanchiment de fraude fiscale et abus de biens sociaux. Que fait la Justice ? Que fait la police ?
Mais McDo dort sur ses deux oreilles. Un jour c’est McDo, un jour c’est HSBC, un jour c’est les banques françaises, un jour c’est Google. Au total, des milliards volés en toute impunité. Pas évident de faire la morale à un gamin qui vend du shit dans le hall, pas facile d’expliquer aux lycéens que Monsieur Valls ne veut que leur bien avec un chômage qui bat de nouveaux records. Longtemps on se tait, on encaisse, on entasse. Et puis un jour, le pétard rencontre l’allumette… Voici quelques signes avant-coureurs…

LÀ-BAS Hebdo n°41 (extrait)
Au sommaire de LÀ-BAS Hebdo n°41 :

- LE MEDEF NOUS PISSE DESSUS, LES MÉDIAS NOUS DISENT QU’IL PLEUT. Il faut de nouveaux médias, mais il est haut, il est très haut, le mur de la presse et de l’argent. Sauf pour eux. Quelques amis, quelques militants qui lancent LE PROGRÈS SOCIAL. « Ni Pub, ni Soumis », un QUOTIDIEN PAPIER ! Ça marche depuis le 9 mars, et bien sur LÀ-BAS soutient l’aventure !
Avec Laurent LACOSTE, directeur de la publication du Progrès social et Julien GONTHIER, rédacteur en chef du Progrès social.

- McDO ESCROC, FAUT PARTAGER L’MAGOT !
En voilà d’autres camarades courageux, les salariés de McDO qui manifestent à Paris. « On est huit, c’est déjà une victoire. » Manifester, c’est risquer de se faire virer, sur le champ. Ça se passe comme ça chez McDonald’s. Mais que veulent ces nantis ? TREIZE EUROS de l’heure ! Ils ont déjà 9,67€ de l’heure, c’est-à-dire le SMIC et ça ne leur suffit pas, ils veulent toujours plus. Mais où trouver de quoi augmenter ces nababs ? Dans les centaines de millions que McDo détourne au titre de l’« optimisation fiscale ». Valls et Macron protègent ces voleurs en bande organisée. Encore combien de temps ? La rue gronde.
Un reportage de Thibaut CAVAILLÈS.

- GÉRARD MORDILLAT MORD (la chronique de Gérard Mordillat)

(photo : Thibaut CAVAILLÈS)

Les différentes séquences de l’émission :

01. Le Kiosque à journaux [03’20]

01. Le Kiosque à journaux

02. Le quotidien de celles et ceux qui construisent le progrès social [19’46]

Julien Gonthier

03. « On n’est pas des steaks hachés ! », un reportage de Thibaut Cavaillès [20’59]

04. Gérard MORDILLAT mord [09’03]


Programmation musicale :
- Édith Piaf : Le Kiosque à journaux
- Gavroche : Dans les journaux
- Michel Fugain : Le chiffon rouge
- Robert Rocca : Les impôts
- Billy Ze Kick : Multinationale

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

entretien : Daniel MERMET
reportage : Thibaut CAVAILLÈS
réalisation : Jérôme CHELIUS et Florian LOPEZ
photos : Jeanne LORRAIN
préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le transhumanisme veut améliorer les capacités humaines, qu’elles soient physiques ou mentales. Son ambition est de fabriquer un être humain supérieur, artificiel, voire immortel. Le modèle de l’homme devient la machine et celui du cerveau l’ordinateur. Le mouvement transhumaniste est sujet à de (...)

  • Pour ce café repraire d’Octobre à Vierzon, deux villageois de Tarnac viendront nous raconter leur histoire, et leur point de vue sur le traitement médiatique de l’affaire du groupe de "Tarnac". Venez nombreux

Dernières publis

Une sélection :

Mourir pour des idées, un mythe dépassé ? Deux entretiens de Daniel Mermet avec Arthur et Siyah « – Tu as tué ? – Oui, sans doute. » Témoignages exclusifs de combattants français contre Daech AbonnésÉcouter

Le

Djihadistes, islamistes, on a beaucoup parlé de ces Français radicalisés partis combattre aux côtés de Daech, mais beaucoup moins des autres, de ces volontaires français qui, au contraire, sont allés se battre contre Daech, contre l’État islamique, aux côtés des Kurdes du Rojava. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Quel est cet anarcho-communo-féminisme dont ils se réclament ? Quel est ce Rojava pour lequel ils se disent prêts à mourir en martyr ? Écoutez les témoignages de deux d’entre eux, deux parcours, deux engagements, à l’heure où « mourir pour des idées » semble un mythe dépassé.

[TEXTES À L’APPUI] Entretien avec Cornelius Castoriadis (novembre 1996) LE TRIOMPHE DE L’INSIGNIFIANCE Accès libreLire

Le

Il y aura vingt ans cette année, nous avons diffusé cet entretien avec Cornelius CASTORIADIS, quelques mois avant sa mort, un entretien fondamental et lumineux, qui est devenu une référence et une source d’inspiration pour beaucoup d’auditeurs de LÀ-BAS.

En voici la transcription dans la collection des TEXTES À L’APPUI que nous vous proposons désormais.

CONTRE L’ÉCOLOGIE DE MARCHÉ (RADIO 50’51) ANDRÉ GORZ, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE Accès libreÉcouter

Le

« Une politique écologiste est une politique nécessairement anticapitaliste » Dés le début des années 70, André GORZ, le père spirituel de l’écologie politique, dénonçait la récupération de l’écologie par la puissance capitaliste. La COP21 a montré la totale domination des grandes entreprises sur les États. On dit merci à EDF, Exxon, BNP-Paris Bas, Chevron et tout leurs amis qui ont financé la conférence. Grâce à vous désormais les tigres ne mangeront que de la salade verte. Pour ceux qui en douteraient, nous vous proposons cette heure avec André GORZ (...)

Entretien, Daniel Mermet avec Christophe Fourel. (Archives de l’émission « À voix nue » (France Culture, Marie-France Azar, 1991).