Les Goodyear ne lâchent rien.

LES EX-SALARIÉS POURSUIVENT GOODYEAR JUSQU’EN AMÉRIQUE

Le

« Tous les autres fabricants avaient changé, mais Goodyear continuait d’utiliser des produits dangereux pour les ouvriers. » Les anciens de Goodyear ont développé des maladies, des cancers notamment, qui pourraient être en lien avec des produits dont l’entreprise connaissait la nocivité.

1 173 se sont retrouvés sur le carreau en janvier 2013. Aujourd’hui, 120 ont retrouvé un emploi. Suicides, divorces, dérives, maladies, certains ont développé des cancers de la prostate, de la gorge ou du larynx, qui pourraient bien avoir un lien avec certains produits dont le HAP CMR, une substance que l’on retrouve notamment dans l’huile utilisée pour mélanger la gomme, que les autres fabricants avaient retiré de la fabrication, alors que Goodyear l’avait maintenu.

Voilà pourquoi ils partent aux États-Unis pour porter plainte et témoigner contre la multinationale pour mise en danger de la vie des salariés, afin qu’une enquête soit ouverte. Ils sont bien décidés à se battre jusqu’au bout. LÀ-BAS les soutient mais ils ont besoin aussi de votre soutien solidaire, sonnant et trébuchant !

LES EX-SALARIÉS POURSUIVENT GOODYEAR JUSQU’EN AMÉRIQUE
par Là-bas si j'y suis

Pour soutenir les anciens salariés de Goodyear, vous pouvez faire parvenir vos chèques à l’ordre de l’Association des salariés et ex-salariés de Goodyear, à l’adresse suivante :

Association des salariés et ex-salariés de Goodyear, 62 rue Saint-Léger 80080 Amiens

Vous pouvez également leur adresser un virement aux coordonnées bancaires ci-dessous :

IBAN : FR46 2004 1010 0513 4625 3N02 677

BIC : PSSTFRPPLIL


Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage : Anaëlle VERZAUX
entretien : Daniel MERMET
réalisation : Jeanne LORRAIN et Jonathan DUONG
mixage : Sylvain RICHARD

Merci à Jean-Michel DUMAY.

Télécharger la vidéo au format .mp3 :

LES EX-SALARIÉS POURSUIVENT GOODYEAR JUSQU’EN AMÉRIQUE

Écouter la vidéo au format audio :

LES EX-SALARIÉS POURSUIVENT GOODYEAR JUSQU’EN AMÉRIQUE

Voir aussi

-  Goodyear, la mort en bout de chaîne, un film de Mourad Laffitte (56 min, 2012, production Images contemporaines, distribution Les Mutins de Pangée)

- Liquidation, un film de Mourad Laffitte (2016, production Images contemporaines)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • 30 ans jour pour jour après la disparition du Président du Burkina Faso Thomas Sankara, nous nous retrouverons en présence du musicien burkinabé Abdoul Aziz Sinka. Nous évoquerons rapidement l’histoire de la Haute Volta avant l’arrivée au pouvoir du Capitaine Sankara qui changea le nom de son pays (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).