Un document étonnant ! En 1993, IDIR et JOHNNY CLEGG se parlent et jouent ensemble par écran interposé, à 10 000 kilomètres de distance, comme les confinés d’aujourd’hui ! En hommage

IDIR, notre ami

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Daniel Mermet, Idir et sa fille Tanina au Cabaret Sauvage, le 3 juillet 2014, pendant la soirée de soutien à Là-bas si j’y suis (photo : Laurent Laborie/POLITIS)

C’est une petite photo, mais c’est un grand moment pour nous. C’est Idir avec sa fille Tanina, qui chantent en soutien à Là-bas en juin 2014. Grande émotion ! IDIR était un vrai et fidèle ami.

Pierre Bourdieu, qui avait étudié le monde kabyle, disait : « ce n’est pas un chanteur comme les autres, c’est un membre de chaque famille ». C’est incroyablement vrai pour nous. J’ai rencontré Idir dans les années 1970, il était l’ami d’une amie, avec qui il venait chez nous, dans une maison pleine d’enfants, de chiens, de chats, de poules, de chèvres, d’ânes et de dangereux révolutionaires.

C’était au tout début du succès d’A vava inouva. Il ne savait pas qu’il allait devenir bien plus qu’un musicien et que le public allait l’investir d’un véritable rôle de griot, porteur de la poésie profonde de son peuple et de son histoire, mais ouvert aussi aux mouvements vivants du monde. Au contraire de l’enfermement « indigéniste », Idir a redonné de la fierté et du courage aux siens, mais avec fenêtres et portes ouvertes à tout les oiseaux de passage.

On se croisait de temps à autre, chacun a suivi sa piste mais en juin 2014, quand Là-bas si j’y suis a été viré de France Inter, Idir était là, à notre soirée au Cabaret Sauvage, simplement, en famille, en frangin, et le mot « fraternité » ce soir là est redevenu tout neuf.

Idir et sa fille Tanina au Cabaret Sauvage, le 3 juillet 2014, pendant la soirée de soutien à Là-bas si j’y suis (photo : Laurent Laborie/POLITIS)

Pour nous, le plus bel hommage c’est celui de Kamel, sur le répondeur aujourd’hui. Rien à ajouter.

Kamel, de Gardanne

Et pour les confinés que nous sommes, voici un documentaire étonnant : IDIR ET JOHNNY CLEGG A CAPELLA

Produit par Point du Jour, en association avec Internews, avec Idir et Johnny Clegg qui échangent par écran interposé, chacun chez soi, en France et en Afrique du Sud, à 10 000 kilomètres, pendant trois jours.

On a l’impression que c’était hier, mais le documentaire a été réalisé en 1993, et comme l’a écrit son réalisateur Jean-Jacques Birgé dans un blog de Mediapart qui décrit les coulisses du tournage, « à l’époque du tournage il n’y avait ni Skype ni téléphone connecté. La saga Vis à Vis avait été un exploit. Le film se terminait de manière freudienne, les deux chanteurs jouant ensemble à des milliers de kilomètres de distance en hommage à leurs mamans » [1] :

Daniel Mermet

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Notes

[1Jean-Jacques Birgé, « En souvenir de Johnny Clegg », blog Miroir de drame.org, 17 juillet 2019.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Comment ils nous ont volé le football Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Corruption, dopage, chauvinisme, machisme, outil des dictateurs, diversion, achat de joueurs, achat de votes, matchs truqués : qui s’intéresse au football ne peut ignorer ces dérives récurrentes. Ce sport reste pourtant l’un des plus populaires au monde, rassemblant dans plus de 17 000 clubs en France deux millions de licenciés et 200 000 bénévoles.
Entretien : Daniel Mermet

Aude Lancelin reçoit Arthur Messaud, de la Quadrature du Net Google et Facebook contre la démocratie AbonnésVoir

Le

Difficile de mobiliser les citoyens sur la question de la protection des données personnelles, ou des dangers que font courir aux libertés publiques des géants du web comme Google ou Facebook. C’est ce que tente de faire La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, qui intervient depuis 2008 dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, ou encore de la régulation des télécoms.

« Les idées qui traînent dans l’air » Naomi Klein : le coronavirus du capitalisme Accès libreVoir

Le

La crise est-elle une opportunité pour le capitalisme ? Va-t-il appliquer sa stratégie du choc pour nous faire avaler des choses qui nous semblaient impossibles il y a un mois ? Tout dépend des idées qui traînent dans le fond de l’air et de celles qui s’imposeront. Et justement, il y a, dans l’air, des idées qui pourraient nous être favorables.