Septembre chilien, d’un anniversaire à l’autre, 2003 - 2013. [PODCASTS avec les voix de OSCAR CASTRO, Gilles PERRAULT, Bruno MUEL, Armand MATELART, Régis DEBRAY...]

CHILI, 11 SEPTEMBRE 1973, PUEBLO UNIDO...

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement


PAR LES ARMES OU PAR LES URNES ?

50e anniversaire du 11 Septembre chilien.

Depuis bien longtemps, les partisans de l’émancipation s’affrontent sur la stratégie : par les armes ou par les urnes ? L’histoire a montré les échecs et les victoires de ces deux voies rivales qui se déchirent entre elles et garantissent ainsi le maintien de l’ordre dominant. Mais pas toujours.

En pleine guerre froide, c’est par les urnes et sans un coup de feu que Salvator Allende avec sa « voie chilienne vers le socialisme » est arrivé au pouvoir en novembre 1970. C’est par la force qu’il en fut chassé le 11 septembre 1973, il y a cinquante ans, et que, cerné de toute part, il se donnait la mort après un ultime message d’espérance.

Un coup d’État militaire ouvertement soutenu par les États-Unis portait Pinochet au pouvoir, imposant torture et dictature et inaugurant la révolution néolibérale qui allait se répandre triomphalement sur le monde.

Alors ? Les armes auraient été préférables ?

Dans notre émission anniversaire de septembre 2003, l’écrivain GILLES PÉRAULT, récemment disparu, rappelait cette photo en évidence sur le bureau de Salvator Allende avec ces lignes :

« À Salvador Allende qui va au même endroit par d’autres chemins,
Signé : CHE GUEVARA »

En effet, ils sont allés au même endroit.

Par les urnes ou par les armes, tout deux ont donné leur vie pour un monde meilleur.
Avec des milliers de femmes et d’hommes au Chili comme ailleurs.

Quel est le sens de ces destins aujourd’hui, à l’heure de la catastrophe climatique et de l’Intelligence Artificielle ?

Salvator Allende parlait de semence.

L’expérience chilienne d’Allende s’inscrit dans la liste des ces défaites fertiles qui, même un demi-siècle après, nourrit l’espoir et la lutte bien au-delà du Chili, la lutte contre les causes politiques du réchauffement avec peut-être, qui sait, les moyens de l’IA !

Pas mal de Chiliens puis d’Argentins ont trouvé refuge en France dans les années 70 et ils ont contribué à inspirer les meilleurs... Parmi eux notre ami le génial dramaturge OSCAR CASTRO, mort du covid en 2021 auquel cet anniversaire est aussi dédié.

D. M.

Issues de nos archives, nous vous proposons en PODCAST deux émissions sur ce Septembre Chilien, d’un anniversaire à l’autre :

1- SEPTEMBRE 2003. Avec le génial et regretté Oscar CASTRO et toute la troupe du Théâtre Aleph à Ivry sur Seine, en pleine répétition de « LE 11 SEPTEMBRE DE SALVADOR ALLENDE ».


Écouter le reportage :

2003 - Oscar Castro, le 11 septembre de Salvador Allende

La pièce fait l’objet d’une reprise exceptionnelle 20 ans après sa création, au théâtre d’Aleph, du 16 septembre au 08 octobre. Plus d’infos sur leur site : http://www.theatrealeph.com/fr/latin-spectator/62_le-11-septembre-de-salvador-allende

2- SEPTEMBRE 2013. Avec BRUNO MUEL réalisateur de « SEPTEMBRE CHILIEN » et le chercheur ARMAND MATELART, compagnon de route de SALVADOR ALLENDE


Écouter le reportage :

2013 - Santiago ce 11 septembre


Quand Régis Debray rencontre Salvador Allende (1971)

En 1971 Salvador Allende, tout juste devenu président du Chili, accorde une interview à Régis Debray. Filmée par Miguel Littin, nommé par le dit président à la tête de l’institution Chile Films en cette même année 1971.

On vous parle du Chili... ce que disait Allende
Réalisé par Miguel Littin, Chris Marker • Écrit par Miguel Littin, Chris Marker
France • 1973 • 16 minutes • 16 mm • Noir & Blanc

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

« L’inceste, le dire et l’entendre » de Andréa Rawlins, sera diffusé le 26 septembre (Fance 3). Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Corinne Masiero et les Vaginites en concert pour Là-bas ! Accès libreVoir

Le

« L’inceste, le dire et l’entendre », le film d’Andrea Rawlins sera diffusé le 26 septembre à 23:10 sur FR3. Parmi les témoignages, celui de Corinne Masiero. Voilà un bon prétexte pour (re)voir la vidéo du concert de CORINNE MASIERO et LES VAGINITES du 28 mars pour la chaude (!) soirée de LÀ-BAS à la Flèche d’or.

Un album en images de la montée au mur des Fédérés Depuis 150 ans, comment a-t-on commémoré la Commune ? Accès libreVoir

Le

Chaque année, au temps des cerises, nous célébrons la Commune de Paris. Chaque époque a sa manière de commémorer : 1936, 1945, 1971, 2021… Des images qui en disent plus sur le présent que sur la Commune elle-même ! Des trotskystes aux libertaires, du communiste Maurice Thorez au socialiste Pierre Mauroy, des survivants des camps nazis aux francs-maçons, de l’Union des femmes françaises à Force ouvrière, voici quelques images au fil du temps pour dire : la Commune n’est pas morte !

Leon Redbone est mort « à 127 ans » Ne parlez pas de moi quand je serai parti Accès libreVoir

Le

Leon Redbone a poussé l’élégance jusqu’à permettre au journaliste du service « nécrologie » de profiter de son week-end. « Please don’t talk about me when I’m gone », avait-il chanté. Crooner anachronique, dandy énigmatique, un look à la Zappa et la moustache de Groucho (qui lui-même affirmait avoir emprunté sa moustache à sa femme de chambre). Impeccable prince sans rire, vendredi, Leon Redbone a fait cet élégant petit salut de la main en effleurant le bord de son panama. Le dernier. N’en parlons plus, donc. Mais écoutons. Leon laisse un merveilleux chef-d’œuvre de musique populaire, originale, belle et drôle. Qui peut résister à son Diddy Wa Diddie, son Shine on harvest moon ou son Champagne Charlie ? Chapeau !

Chaque vendredi, la revue de presse indispensable ! Une brève histoire de la gifle AbonnésVoir

Le

Qu’on l’appelle une claque, une baffe, une tarte, une beigne, une torgnole, une raclée, une mandale, une calotte, une taloche, une mornifle ou un soufflet, ce n’est pas la première fois que la gifle vient s’immiscer dans une campagne électorale française. De l’autre côté du Rhin, la gifle est même un geste éminemment politique depuis que Beate Klarsfeld en a administré une mémorable au chancelier Kiesinger. Mais savez-vous ce que désignait le mot « gifle » à l’origine ? Pour le savoir, écoutez Jonathan Duong, qui a saisi cette navrante occasion pour faire une brève histoire de la gifle.