URGENT

Bourse du Travail : des nouvelles du front

Le

(photo : paris-luttes.info)

Frédéric Lordon et Xavier Mathieu font partie du public qui s’est fait nasser à la Bourse du travail à Paris, alors qu’une AG INTERLUTTES était prévue. 200 à 300 personnes ont été bloquées, certains depuis ce matin et jusqu’à environ 18h30…

Des manifestants venus en renfort par la place de la République ont été refoulés et gazés. Vers 18h30, nous avons pu rejoindre Frédéric Lordon et Xavier Mathieu.

Bourse du Travail : des nouvelles du front
Xavier Mathieu, ex-Conti (photo : Dillah TEIBI)

Communiqué de la Commission Action Travail Social de Nuit Debout :

Interdiction arbitraire de manifester

« Les plus de deux cents militants et militantes réunis ce matin à la Bourse du travail de Paris (rue du Château-d’eau), ainsi que ceux et celles qui les ont rejoints suite à l’information d’un déploiement policier devant le bâtiment, ont tenté de se rendre vers 13h30 à la manifestation intersyndicale qui se tient à 14 heures place de la Bastille.

La police, qui procède depuis la fin de la matinée à des fouilles arbitraires sur la place de la République, nous a alors empêchés de sortir de la rue du Château d’eau et de nous rendre au métro. Entretemps, une centaine de syndicalistes de Solidaires et de la CNT qui avaient essayé de nous rejoindre ont été bloqués à la sortie du métro Jacques Bonsergent.

Malgré les interventions de nombreux responsables syndicaux auprès de la Préfecture de police, nous sommes de fait assignés à résidence dans la Bourse du travail ! Nous sommes actuellement près de trois cents à être « nassés » devant le bâtiment.

Ce déni de démocratie est insupportable.

Si le gouvernement croit venir à bout de la mobilisation contre sa Loi Travail, il se trompe lourdement. Nous continuerons de le lui prouver en poursuivant la lutte.

Nous appelons ceux et celles qui partagent notre révolte, notre indignation et notre détermination à se réunir à 18h30 à la Bourse du travail pour une assemblée générale interprofessionnelle. »


Merci à Frédéric LORDON et Xavier MATHIEU.

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage : Dillah TEIBI
réalisation : Sylvain RICHARD
montage : Anaëlle VERZAUX

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).