À l’occasion de la sortie du film « La Sociale », retour sur l’histoire de la Sécu

Ambroise Croizat, vive la Sécu !!

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

En février 2011, notre reportage sur AMBROISE CROIZAT fut une redécouverte, et pour beaucoup une découverte, du père de la Sécurité Sociale. Une superbe conquête humaine inlassablement combattue par les partisans de la loi du profit. Reportage : François RUFFIN, avec Michel ÉTIÉVENT, auteur du livre Ambroise Croizat ou l’invention sociale (éditions GAP, 1999).


Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise CROIZAT ? C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.

À lui et à ce peuple qui a poussé, derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures, qui de leurs mains ont bâti les premières caisses. Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait déjà : « ne parlez pas d’acquis, en face le patronat ne désarme jamais. »

Plus de 65 ans après sa mort, retour sur l’histoire de ce grand homme.

Écouter l'émission

  • 01. De haute lutte

    - MP3 - 13.3 Mo

  • 02. Il avait apporté la dignité

    - MP3 - 9.6 Mo

  • 03. Au Capricorne, à côté de la gare de Notre-Dame-de-Briançon

    - MP3 - 9.5 Mo

  • 04. 1936 : la vie est à nous

    - MP3 - 17 Mo

  • 05. 1945 : le ministre du Travail

    - MP3 - 11.3 Mo

[REPORTAGE] Ambroise Croizat, vive la Sécu ! [10 février 2011]

Les différentes séquences de l’émission :

01. De haute lutte
02. Il avait apporté la dignité

03. Au Capricorne, à côté de la gare de Notre-Dame-de-Briançon
04. 1936 : la vie est à nous

05. 1945 : le ministre du Travail

La bande-annonce du film de Gilles PERRET :

« La Sociale », bande-annonce du film de Gilles PERRET
par Là-bas si j'y suis

Programmation musicale :
- Jean FERRAT : Camarade
- MARTY : Révolution
- Jean NOCHER : Nous allons au-devant de la vie
- Marianne OSWALD d’après un poème de Jacques PRÉVERT : La Grasse Matinée

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportage : François RUFFIN
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Khoi NGUYEN et Franck HADERER

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Voir aussi

-  À VOIR :
La Sociale, un film de Gilles PERRET (2016, Rouge Productions) >>>>>> toutes les infos sur le site du film : www.lasociale.fr

Le site internet de Michel ÉTIÉVEN : www.micheletievent.lautre.net

- À LIRE
Ambroise Croizat ou l’invention sociale, un livre de Michel ÉTIÉVENT (éditions GAP, 1999)

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

À La Courneuve, les « gilets rouges » de la CGT réinventent un service public au service du public AbonnésÉcouter

Le

« L’électricité, c’est la vie, et nous, on est des "gilets rouges" ! » La formule est de Nicolas Noguès, un militant CGT. Avec des collègues syndicalistes, il occupe une ancienne boutique EDF à la Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Leur opération a débuté le 14 novembre 2018, soit trois jours avant le premier acte des « gilets jaunes ». Alors c’est vrai, c’est moins spectaculaire. Et du coup, il y a moins de journalistes pour couvrir l’événement. Pourtant, là aussi, dans ce coin du 93, il est question de proximité et d’accès aux services publics pour des usagers sacrifiés sur l’autel de la dématérialisation.

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Une grande enquête de Dillah Teibi et Kévin Accart ADP : LA GRANDE ARNAQUE Accès libreVoir

Le

Pourquoi privatiser les aéroports de Paris ? Pourquoi offrir une telle machine à cash aux actionnaires ? Pourquoi vendre un « bijou de famille » construit avec les impôts des Français ? Les enquêtes d’opinion indiquent que 2/3 des Français sont opposés à cette privatisation. Ils n’ont pas oublié l’énorme arnaque de la privatisation des autoroutes et ils savent bien dans leur vie, autour d’eux, les dégâts entrainés par les privatisations depuis des années.