LIP, LIP, LIP, hourra ! (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

C’est possible, on fabrique, on vend, on se paie. Et ils l’ont fait. C’était il y a juste 40 ans et à Besançon aujourd’hui on revient sur cette lutte tranquillement illégale. Contre les licenciements, contre la fermeture, ils s’emparent des montres qu’ils fabriquent et les vendent avec un énorme succès. Aucun n’a oublié la "paie sauvage" du 3 août 1973 pour 900 grévistes ! Et la marche du 29 septembre, 100 000 manifestants venus de tout le pays soutenir "les LIP". Ouvriers, techniciens, délégués syndicaux, des gens ordinaires inscrits dans l’histoire locale, loin des penseurs dogmatiques et des apparatchiks des partis de gauche, réussirent à mettre "l’imagination au pouvoir" par la démocratie directe dans un mélange de spontanéité et de pratique du collectif acquise dans les mouvements de jeunesse chrétienne et les syndicats. Mais le résultat, une défaite ? Oui, car le néolibéralisme allait l’emporter ; imposer les délocalisations, la désindustrialisation et le chômage de masse. Non, car depuis 40 ans, la résistance des LIP est une référence pleine d’enseignements pour celles et ceux qui refusent la soumission à la sauvagerie capitaliste.
Le second volet d’un reportage d’Antoine Chao.
Merci à Fatima Demougeot, à Monique Piton, à Charles Piaget, à Annick Coupé, à Thierry Lefebvre et à Rosa Olmos de la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine.
À voir :
- "L’affaire LIP", un documentaire de Dominique Dubosc (1976, 1h10)
- "Les Lip, l’imagination au pouvoir", un documentaire de Christian Rouaud (2007, 1h58, produit par Les Films d’Ici, distribué par Les Films du Paradoxe)
- "Carole et Monique, LIP V", un film de Carole Roussopoulos (1976, 30 min)
À lire :
- "La Force du collectif", un entretien avec Charles Piaget (2012, aux éditions Libertalia, collection "À boulets rouges")
- "Ce que Lip peut apporter aujourd’hui", par Charles Piaget (revue L’Anticapitaliste n°47, octobre 2013)
Programmation musicale :
- "Rien ne sera plus jamais comme avant", par Claire
- "L’éternel féminin", par Juliette

Écouter l'émission

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour la première fois, depuis la création du Café Repère du Conflent, nous avons décidé de reporter le prochain rendez-vous de juin au quatrième jeudi du mois, plutôt que le troisième habituel, pour cause de Fête de la musique le 21. On se retrouvera donc le jeudi 28 juin à 19h30 au café du Canigou à (...)

    Villefranche de conflent

  • Le repaire itinérant de Dordogne organise ce 30 juin une grand opération drapeaux blancs. "Drapeaux blancs, partout, pour tout. Un drapeau blanc, des drapeaux blancs, par milliers, partout dans nos bourgades, dans les villes, aux balcons, devant nos écoles, nos hôpitaux, nos gares, nos mairies, nos (...)

  • Le climat et ses dérèglements, une histoire naturelle et humaine. Refaisons la part des choses avec Claire Henrion, animatrice, astronomie, chercheur indépendant et fondatrice de l’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Étude et l’Information sur les Programmes d’Interventions Climatiques et (...)

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Le premier reportage dessiné de LÀ-BAS ! (5 épisodes) 42 nuances de libéralisme AbonnésLire

Le

En fait, vois-tu, il y a des petits rayons de soleil, même dans les existences les plus mornes. Et c’est heureux.
Regarde par exemple : moi.
Voilà qu’en plein milieu d’une journée morose de chômeur, je reçois un courrier de Pôle. ”Pôle”, c’est Pôle Emploi. Comme on se côtoie depuis longtemps, je l’appelle maintenant par son prénom. Pôle, donc, m’écrit pour me proposer une formation en programmation (...)