Ukraine, Babi Yar un trou de mémoire

Le , par L’équipe de Là-bas

"On ne sait pas ce que sera notre passé"
Sous les évènements qui déchirent l’Ukraine, l’Histoire particulièrement tragique de ce pays avec ses millions de morts de faims, ses millions de morts de guerre, ses dizaines de milliers de Juifs exterminés, hante les mémoires et peut permettre de comprendre les passions douloureuses qui s’affrontent. En 1993, à Kiev, nous avions recueilli les témoignages de témoins et de rescapés du massacre de Babi Yar, ce ravin où, en l’espace de deux jours, les 29 et 30 septembre 1941, 34 000 Juifs furent tués par balle, par les nazis et leurs collaborateurs ukrainiens. Longtemps cette mémoire fut passée sous silence et ces témoins commençaient seulement à oser s’exprimer.

Reportage : Daniel Mermet (traduction : Zoé Varier)

Programmation musicale :
- "Baron Samedi Percussions et Chants d’Ukraine", par Diakouyou
- The Klezmer Conservatory Band
- "Partisans of Vilna : The Songs of World War II Jewish Resistance" (label : Flying Fish)

À lire :
- Des hommes ordinaires : le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne, par Christopher R. Browning (1992, éditions Les Belles Lettres)
- Poussière d’âmes, un livre de Pierre-Yves Bulteau (2013, éditions Durand-Peyroles)

À noter :

Petite victoire pour les syndicalistes UGTT de l’usine LATelec de Fouchana, en Tunisie ! Grâce à leur lutte, six d’entre elles sont réintégrées dans l’entreprise. Vous pouvez retrouver des nouvelles des salariés de Latelec de Fouchana, en Tunisie, en visitant la page Facebook du Comité de Soutien aux Luttes du Peuple Tunisien.

Et (ré)écouter notre émission avec Sonia, Monia et Rim : Femmes de Tunisie contre patrons français !, une émission du 18 février 2014

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • 30 ans jour pour jour après la disparition du Président du Burkina Faso Thomas Sankara, nous nous retrouverons en présence du musicien burkinabé Abdoul Aziz Sinka. Nous évoquerons rapidement l’histoire de la Haute Volta avant l’arrivée au pouvoir du Capitaine Sankara qui changea le nom de son pays (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).