Charles Palant, croire au matin

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

"Sachons réagir quand l’homme est menacé !" L’écho des montagnes renvoyait les mots de Charles Palant, sur le plateau des Glières la foule était saisie par l’émotion : "Soyons fiers d’être des hommes !" Nous venions de découvrir Charles Palant, 91 ans, résistant, militant, petit juif polonais né à Belleville en 1922, déjà syndicaliste en 1936, déporté à Auschwitz en 1943, il sera à l’origine du MRAP.
Aujourd’hui bon pied bon œil, Charles Palant se raconte, ce n’est pas seulement un récit de vie et un témoignage poignant, c’est aussi une réflexion sur l’Histoire.
Une nouvelle diffusion du premier volet d’un entretien de Daniel Mermet (du 14 mai 2013).
Programmation musicale :
- La grève de l’orchestre, par Jean Vorcet et Henri Himmel (1936)
- Au devant de la vie, par Roger Désormières
- L’auberge qui chante, par André Dassary

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis