Adieu Madiba !

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

AMNESTY INTERNATIONAL refusait de le défendre parce qu’il ne refusait pas la violence, REAGAN et THATCHER le condamnaient comme terroriste, la France de De Gaulle et de Valéry Giscard D’Estaing coopérait avec le régime d’apartheid alors que Mandela croupissait en prison, de même Israël a étroitement collaboré avec le pouvoir raciste de Pretoria qui faisait tout pour faire taire ce Mandela qui déclarait "Nous savons que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens ". Aujourd’hui le monde entier lui rend hommage. Parmi les officiels, accompagnant le Président français, un évêque, Monseigneur Emmanuel Lafont. Or, il y a 20 ans, nous l’avions rencontré lors d’un reportage dans SOWETO où il était le seul blanc au milieu de la misère, de la violence et de cette longue et puissante et irrésistible lutte pour l’émancipation, dans le chaos qui a suivi la fin de l’apartheid.
Des reportages de Sylvie Coma et Daniel Mermet en Afrique du Sud (19 mai et 20 mai 1992).
Programmation musicale :
- Nelson Mandela, par The Soweto Memorial Choir
- Apartheid, par Zao

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis