La décennie - le cauchemar des années 1980 (2) : 1981-1983

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article vous est offert, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis ne vit que grâce à vos abonnements. Sans vous, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

http://www.dailymotion.com/video/xljgdy
clip de la chanson "Réussir sa vie", par Bernard Tapie, 1985 (images MCM)
La mèche au vent, les manches retroussées, le jeune "French Doctor" Kouchner se fait marin pour un nouveau combat : celui du "bien" contre le "mal". Grâce à lui - et à tous ceux qui lui ressemblent -, le monde devient plus simple... "parce que les choses sont plus complexes que ça", nous dit-on.
Plus complexes que ne se l’imaginaient les "étudiants" de Mai 68 (les ouvriers "soixante-huitards", eux, n’ont jamais existé). Comme Daniel Balavoine qui s’adressait au candidat Mitterrand en 1980 comme à une "grande personne", les jeunes sont devenus "adultes". On leur explique que lutte et conscience de classe n’existent pas. Que leurs idéaux n’étaient finalement que l’expression d’une immaturité juvénile, un prurit que la pommade "raisonnable" des pédagogues apaise efficacement
Plus complexes que ne le suggèrent les "archaïques", car c’est la technique et la technologie qui nous propulsent vers la fin de l’Histoire et des idéologies.
Plus complexes que ne l’imaginent ceux qui s’osent encore à la critique car, finalement, la crise est une aubaine, une phase de transition inévitable : une "nécessité". Ceux qui l’acceptent - les "adultes", les "experts", les "gagnants" - forment le camp du "bien". Les autres ont de la chance : le camp du bien sait se faire pédagogue.
Une nouvelle diffusion d’une émission préparée par Renaud Lambert
Programmation musicale :
- Da da da, par Trio
- Tainted love, par Soft Cell
- SOS Éthiopie, par Les Chanteurs sans frontières
- Shoud I Stay or Shoud I Go, par The Clash
- Let’s Dance, par David Bowie
- Réussir sa vie, par Bernard Tapie
- Kiss, par Prince
À lire :
- Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary, de Guy Hocquenghem (1986, réédité chez Agone en 2014, avec une préface de Serge Halimi)
- La décennie : le grand cauchemar des années 1980, de François Cusset (2009, éditions La Découverte)
- Le grand bond en arrière : comment l’ordre libéral s’est imposé au monde, de Serge Halimi (nouvelle édition en 2012, chez Agone)
- Quand la gauche essayait, de Serge Halimi (2000, éditions Arléa)
- Fonds de pension, piège à cons ? Mirage de la démocratie actionnariale, de Frédéric Lordon (2000, éditions Raisons d’Agir)
- Libération de Sartre à Rothschild, de Pierre Rimbert (2005, aux éditions Raisons d’agir)
- D’une révolution conservatrice et de ses effets sur la gauche française, de Didier Éribon (2007, aux éditions Léo Scheer)
- Une nouvelle vassalité : contribution à une histoire politique des années 1980, d’André Bellon (2007, aux éditions Mille et une Nuits)

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DÉLIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

Un cours d’Autodéfense intellectuelle pour l’été Apprenez la langue de l’adversaire avec Olivier BESANCENOT AbonnésVoir

Le

Ne dites pas « cotisations sociales », dites « charges sociales », ne dites pas « vagues de licenciement », dites « plan de sauvegarde de l’emploi », ne dites pas « guichetier », dites « chargé de clientèle ». On connaît quelques-unes de ces entourloupes langagières, mais on ne mesure pas assez comment cette perversion du langage contamine les esprits et nous fait avaler l’idéologie dominante à notre insu. Contre cette violence verbale, Olivier Besancenot publie un Petit dictionnaire de la fausse monnaie politique.

[Extrait VIDÉO 08’58 + entretien RADIO 59’30]

Humanité et fermeté sont les deux mamelles de la France AbonnésVoir

Le

« C’est un projet de loi totalement équilibré. » Voilà comment le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb défend son projet de loi « Asile et immigration ». Pourtant, une trentaine d’associations ont déjà dénoncé une circulaire que le ministre de l’Intérieur souhaite maintenir : ce texte, signé par les ministres Gérard Collomb et Jacques Mézard, demande aux fonctionnaires de l’Office français de l’immigration et de l’intégration de vérifier la situation administrative des immigrés dans les centres d’hébergement d’urgence.

Aude Lancelin reçoit Arthur Messaud, de la Quadrature du Net Google et Facebook contre la démocratie AbonnésVoir

Le

Difficile de mobiliser les citoyens sur la question de la protection des données personnelles, ou des dangers que font courir aux libertés publiques des géants du web comme Google ou Facebook. C’est ce que tente de faire La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, qui intervient depuis 2008 dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, ou encore de la régulation des télécoms.

Travailler beaucoup moins, beaucoup mieux. SANS EMPLOI (Raphaël Liogier) Revenu universel ? Le POUR AbonnésÉcouter

Le

Vous hésitez entre Macron le révolutionnaire et Valls le révolté ? Voici un peu d’air frais pour vous sortir de ce captivant dilemme, un air de retour du droit à la paresse. Car, oui, nous en faisons de plus en plus en en faisant de moins en moins. C’est une constante dans l’histoire, de l’invention de la roue jusqu’à la révolution numérique, nous avons cherché à nous libérer de la torture du travail.

Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire, nous produisons suffisamment de richesses pour satisfaire tous les besoins humains. Une excellente nouvelle, non ?