Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

"Nous ne sommes pas des gens à aimer perdre du temps sur la route. J’habite ici depuis 81 ans et depuis l’arrivée de la gauche en 81, on prétend que j’habite la Belgique et récemment dans les journaux, on a prétendu que j’habitais la Suisse. Y en a marre ! Je ne mérite pas qu’on dise que j’habite l’étranger. J’habite ici à Croix (dans le Nord-Pas-de-Calais) et ce n’est pas une croix, c’est au contraire très agréable..."
Remonté Gérard Mulliez. Depuis la polémique sur le possible exil fiscal de son collègue Bernard Arnault en Belgique, les "super-riches" sont super en colère.
La faute à cette "super taxe" à 75% promise par le président Hollande et inscrite au budget 2013. Pour être honnête, les "super-riches" ne sont pas super inquiets. Au final, cette contribution devrait ne concerner que 2000 à 3000 d’entre eux. Pour un gain de quelques dizaines de millions d’euros.
Vraiment pas de quoi s’étrangler... D’autant que cette "super taxe" vient d’être amputée de sa mesure phare. Désormais, elle ne visera que les revenus d’activité et non plus ceux du capital.
Une bonne nouvelle pour cette famille notamment propriétaire des magasins Auchan et dont le paternel Louis Mulliez a fondé en 1995 l’Association familiale Mulliez. Son objectif est de maintenir son patrimoine intact et d’en répartir environ 80 % de façon égalitaire entre ses onze héritiers.
Un gentil capitalisme à la papa qui brasse une fortune de près de 25 milliards d’euros...

Programmation musicale :


- "Lorsque l’on est ouvrière", Sylvie Vartan
- "L’argent ne fait pas le bonheur", les Parisiennes
- "Sport et couture", Amestoy trio

A lire :


- La richesse des Mulliez : l’exploitation du travail dans un groupe familial, de Benoît Boussemart, éd. Estaimpuis (novembre 2008)
- Ce blog tenu par Bernard Gobin, journaliste indépendant http://www.leblogmulliez.com/

Écouter l'émission

  • 15:04:42 - 1/12

    - MP3 -

  • 15:09:42 - 2/12

    - MP3 -

  • 15:14:42 - 3/12

    - MP3 -

  • 15:19:42 - 4/12

    - MP3 -

  • 15:24:42 - 5/12

    - MP3 -

  • 15:29:42 - 6/12

    - MP3 -

  • 15:34:42 - 7/12

    - MP3 -

  • 15:39:42 - 8/12

    - MP3 -

  • 15:44:42 - 9/12

    - MP3 -

  • 15:49:42 - 10/12

    - MP3 -

  • 15:54:42 - 11/12

    - MP3 -

  • 15:59:42 - 12/12

    - MP3 -

  • 16:04:42 - 13/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Spécial infogrèveEnvoyez-nous vos infos à infogreve@la-bas.org

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Avec Gérard Filoche Macron fait payer les mesures « gilets jaunes » par la Sécu ! AbonnésÉcouter

Le

Vous vous souvenez des quelques mesures « lâchées » par Emmanuel Macron, début décembre 2018, pour tenter de calmer les « gilets jaunes » ? Hausse de la prime d’activité, exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, baisse de la contribution sociale généralisée (CSG) sur les retraites inférieures à 2 000 euros… Ce mardi 20 octobre, presque un an après, l’Assemblée nationale va voter le budget 2020 de la Sécurité sociale. Et que découvre-t-on, à l’article 3 du budget ? C’est la Sécu qui va payer les mesures « gilets jaunes » !

Reportage aux urgences de Chinon Colère dans le cathéter AbonnésÉcouter

Le

Les urgences hospitalières sont en grève depuis la mi-mars : un mouvement de grande ampleur lancé hors syndicats par le collectif L’Inter-Urgences, constitué notamment de jeunes professionnels du milieu hospitalier. Plus de 150 établissements sont mobilisés à travers la France. 10 000 nouvelles embauches, un salaire mensuel revalorisé de 300 euros : ce sont les principales revendications des urgentistes en grève. Notre reporter Dillah Teibi a passé quelques jours dans le service des urgences de l’hôpital de Chinon.