Comment la terre d’Israël fut inventée

Le , par L’équipe de Là-bas

Après Comment le peuple juif fut inventé (Fayard, 2008), Shlomo Sand poursuit son étude de la construction nationale israélienne par le mouvement sioniste. Il défend toujours l’idée que cette construction s’est appuyée sur un récit fondateur mythique, faisant des populations juives un peuple, uni par une même origine et possédant une même histoire nationale commune, remontant à la terre d’Israël.

Cette Eretz Israël, construite à partir de morceaux de mémoire religieuse et bâtie par un impératif national.

Dans cette suite intitulée Comment la terre d’Israël fut inventée (Flammarion, 2012), Shlomo Sand poursuit son constat. Selon lui, soixante ans après sa fondation, Israël refuserait de se concevoir comme une république existant pour ses citoyens. « Près d’un quart d’entre eux ne sont pas considérés comme des Juifs et, selon l’esprit de ses lois, cet Etat n’est pas le leur, explique l’historien. En revanche, Israël se présente toujours comme l’Etat des Juifs du monde entier, même s’il ne s’agit plus de réfugiés persécutés, mais de citoyens de plein droit vivant en pleine égalité dans les pays où ils résident. »

Autrement dit, une ethnocratie sans frontières qui justifierait la sévère discrimination qu’elle pratique à l’encontre d’une partie de ses citoyens en invoquant le mythe de la nation éternelle, reconstituée pour se rassembler sur la « terre de ses ancêtres ».

A l’occasion de la sortie hier, mercredi 12 septembre, de Comment la terre d’Israël fut inventée, une projection du documentaire "Vers où Israël ?" de Camille Clavel sera organisée le mardi 18 septembre au cinéma Les 3 Luxembourg (67 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris), à 20h30.

Le film sera suivi d’un débat avec Shlomo Sand, Dominique Vidal et Camille Clavel.

Bibliographie :

- L’illusion du politique. Georges Sorel et le débat intellectuel 1900 (La Découverte, 1984)
- Le XXe siècle à l’écran (Seuil, 2004) traduit de l’anglais
- Les mots et la terre. Les intellectuels en Israël (Fayard, 2006) traduit de l’hébreu
- Comment le peuple juif fut inventé (Fayard, 2008) traduit de l’hébreu
- De la nation et du peuple juif chez Renan (éditions les Liens qui libèrent, 2009)
- Israël face à son passé, avec Avi Shlaïm, Derek Penslar (Les éditions arkhê, 2010)
- Comment la terre d’Israël fut inventée (Flammarion, 2012)

Sur le même sujet :

- "Au nom de la Torah : une histoire de l’opposition juive au sionisme", de Yakov M. Rabkin (Presse Universitaire de Laval)

- "Les juifs religieux et le sionisme", un article de Pierre Stambul http://www.ujfp.org/spip.php?article1858&lang=fr

- Sur l’affaire Judith Butler sur le site de l’Union juive française pour la paix http://www.ujfp.org/

Écouter l'émission

http://www.ujfp.org/

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Au programme :
 vu l’ambiance dans les manifs, le mouvement social qui s’amorce avec plein de petits ruisseaux prêts à déborder, l’espérance se remet en marche. La machine de guerre Macron au service de l’oligarchie (mal élu avec 11% des inscrits), avec des passages à vide tout l’été, est-elle sur le (...)

    Nice

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).