L’Amérique qui flippe ou l’Amérique qui floppe ? (5)

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Une drôle d’alchimie, en vérité. Le Tea Party est un mouvement à la fois réac’ et sincère. Basé sur le "trop d’Etat". Surfant sur les angoisses des crises économiques successives. Aujourd’hui, le "tea" parfumé des Indes est devenu le "tea" de "Taxed Enough Already". Un "déjà suffisamment taxés" récupéré, manipulé par quelques-uns.
Les milliardaires frères Koch sont de ceux-là qui ont permis la bascule républicaine lors des élections de mi-mandat, en 2010, à coups de millions de dollars. Avec eux, d’autres voix échauffent ce populisme du désarroi comme les journalistes ultraconservateurs Glenn Beck ou encore Rush Limbaugh. Leur objectif avoué : bouter Barack Obama de Washington. Comme on débarquerait une vulgaire cargaison de thé par-dessus bord...
"De l’enfer du jeu au paradis Mormon,
Celui qui paie l’orchestre choisit la musique."
Quatrième journée avec Giv Anquetil et Daniel Mermet.

Programmation musicale :


- I know so, Wayne Newton
- Cowgirl’s, Revenge
- Desert blues, Leon Redbone
- Jesus Christ, Johnny Hallyday

Dans les kiosques :


- Le Fakir nouveau est arrivé ! Pour seulement 3 euros, voici un bref aperçu du sommaire du n°57 de ce "Journal fâché avec tout le monde ou presque" : comment dénoncer son patron en 2013 ; les dominos de l’Euro ou l’Europe de Jean-Marie Cavada... Infos sur le http://www.fakirpresse.info/
- Monique Hervo vient de sortir un livre Nanterre en guerre d’Algérie. Chroniques du bidonville 1959-1962, éd. Actes Sud BD (2012)
Crédit photo : Giv Anquetil

Écouter l'émission

  • 15:04:41 - 1/12

    - MP3 -

  • 15:09:41 - 2/12

    - MP3 -

  • 15:14:41 - 3/12

    - MP3 -

  • 15:19:41 - 4/12

    - MP3 -

  • 15:24:41 - 5/12

    - MP3 -

  • 15:29:41 - 6/12

    - MP3 -

  • 15:34:41 - 7/12

    - MP3 -

  • 15:39:41 - 8/12

    - MP3 -

  • 15:44:41 - 9/12

    - MP3 -

  • 15:49:41 - 10/12

    - MP3 -

  • 15:54:41 - 11/12

    - MP3 -

  • 15:59:41 - 12/12

    - MP3 -

  • 16:04:41 - 13/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Spécial infogrèveEnvoyez-nous vos infos à infogreve@la-bas.org

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Avec Gérard Filoche Macron fait payer les mesures « gilets jaunes » par la Sécu ! AbonnésÉcouter

Le

Vous vous souvenez des quelques mesures « lâchées » par Emmanuel Macron, début décembre 2018, pour tenter de calmer les « gilets jaunes » ? Hausse de la prime d’activité, exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, baisse de la contribution sociale généralisée (CSG) sur les retraites inférieures à 2 000 euros… Ce mardi 20 octobre, presque un an après, l’Assemblée nationale va voter le budget 2020 de la Sécurité sociale. Et que découvre-t-on, à l’article 3 du budget ? C’est la Sécu qui va payer les mesures « gilets jaunes » !

Reportage aux urgences de Chinon Colère dans le cathéter AbonnésÉcouter

Le

Les urgences hospitalières sont en grève depuis la mi-mars : un mouvement de grande ampleur lancé hors syndicats par le collectif L’Inter-Urgences, constitué notamment de jeunes professionnels du milieu hospitalier. Plus de 150 établissements sont mobilisés à travers la France. 10 000 nouvelles embauches, un salaire mensuel revalorisé de 300 euros : ce sont les principales revendications des urgentistes en grève. Notre reporter Dillah Teibi a passé quelques jours dans le service des urgences de l’hôpital de Chinon.