Je ne suis pas raciste, mais les Roms (4)

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Dans l’imaginaire collectif, le mot "intégration" rime souvent avec "étranger", "immigré". Il devient la justification des discours discriminants, dont la phrase type pourrait être : "Les immigrés ne sont pas intégrés".
Pour Emile Durkheim, l’intégration est une propriété de la société elle-même. Plus les relations internes à la société sont intenses, plus la société en question est intégrée.
Or, dans la sociologie dominante de l’immigration, l’intégration s’entend dans un sens opposé à celui posé par Durkheim. La notion ne s’applique plus à la société dans son ensemble, mais à l’individu. L’individu est intégré quand il est "englobé" par ses différents groupes d’appartenance.
L’assimilation, maintenant. En philosophie, cette dernière considère qu’une chose est identique à une autre et donc qu’elle ramène le différent au semblable. Un processus de synthétisation à l’image du melting-pot qui fusionne des peuples anciens en un peuple nouveau.
Depuis que les relations de domination existent, les dominés essayent de s’insurger pour les abolir alors que les dominants réussissent toujours à les justifier.
Le combat du mot posé a donc un sens. Il participe des luttes sociales et des émancipations.
Quatrième et dernier volet de ce reportage de Charlotte Perry.

Programmation musicale :


Trec Tsigani, par Nelu Ploiesteanu
- Mamuliga Brânzali, par Napoleon Constantin
- Hajri Ma Te Dike, par Esma Redzepova

A lire !


- De l’utilité politique des Roms. Une peur populaire transformée en racisme d’Etat, d’Etienne Liebig, éd. Michalon (février 2012)

Écouter l'émission

  • 15:04:41 - 1/12

    - MP3 -

  • 15:09:41 - 2/12

    - MP3 -

  • 15:14:41 - 3/12

    - MP3 -

  • 15:19:41 - 4/12

    - MP3 -

  • 15:24:41 - 5/12

    - MP3 -

  • 15:29:41 - 6/12

    - MP3 -

  • 15:34:41 - 7/12

    - MP3 -

  • 15:39:41 - 8/12

    - MP3 -

  • 15:44:41 - 9/12

    - MP3 -

  • 15:49:41 - 10/12

    - MP3 -

  • 15:54:41 - 11/12

    - MP3 -

  • 15:59:41 - 12/12

    - MP3 -

  • 16:04:41 - 13/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Une série de reportages en dix épisodes Vous êtes seul, célibataire ? Là-bas vous aide à rencontrer quelqu’un ! [INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

Tout le monde ne se pose pas la question, mais beaucoup quand même : comment rencontrer quelqu’un ? Où choper un mec ? Où draguer une fille ? Dans la rue, dans un bar, au bureau ? Sur un site de rencontre, avec une application ? Pour une nuit, pour la vie ? Chacun ses trucs, mais au fait, comment font les autres ? Sophie Simonot est allée vous poser la question. Une série de reportages en dix épisodes, dans des milieux et des générations différentes, des réponses et des silences inattendus…

Et si c’était eux ? L’acte IX des « gilets jaunes » avec les soigneurs de rue « Street medics » : penser le changement en changeant les pansements AbonnésÉcouter

Le

« Je n’ai jamais vu un policier ni un gendarme attaquer un manifestant ou un journaliste. »} La provocation du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’inscrit dans la violence du pouvoir face aux « gilets jaunes ». Un pouvoir qui n’a plus que le pouvoir de la force, ce que démontre l’échec de ses opérations de diversion et d’enfumage, malgré le soutien des grands médias et du beau monde des chemises blanches.

NOTRE CADEAU POUR LES FÊTES : ACCÈS LIBRE ! Juan Branco désosse Macron Accès libreVoir

Le

Léché, lâché, lynché. La règle des trois « L » est bien connue parmi ceux qui connaissent gloire et beauté. C’est ce qui arrive à Emmanuel Macron. Hier, le beau monde des médias le léchait avec ravissement, et voilà qu’aujourd’hui le peuple demande sa tête au bout d’une pique. Le petit prodige est devenu le grand exécré.