Je lèche, je lâche, je lynche

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Il faut quelques secondes sur Internet pour salir un homme à jamais. Caché derrière son écran le délateur anonyme n’a qu’a appuyer sur la touche "publier". Les Français ont adressé cinq millions de lettres anonymes de dénonciation à la police allemande durant la dernière guerre. Vous imaginez aujourd’hui avec Internet ? La toile est le paradis du mouchard, du e-mouchard comme du e-espion. Et pour toujours. Finie la bonne vieille calomnie, finie la diffamation que le temps efface. Internet c’est l’hypermnésie.
Dans cinq siècles on saura toujours que Findus avait mis du cheval dans ses lasagnes et que la maitresse de DSK le voyait comme un cochon. Findus paie des fortunes pour faire repeindre son image, DSK fait appel au meilleurs spécialistes de e-réputation pour revenir au temps heureux où l’on pouvait se procurer un Tshirt "YES WE KAHN", col rond, 100% coton, pour 14€95.
Un boulot plein d’avenir la e-réputation. Jadis, au temps de Staline on effaçait de la photo officielle, celui qui n’avait plus la côte. Un job comme un autre.
Aujourd’hui, on efface, on maquille, mais c’est toujours une affaire d’image...
Reportage Anaëlle Verzaux.

Programmation musicale :


- MC Fly Show : "Je fais le buzz"
- Sidabitball : "La mauvaise réputation"
- La chanson du dimanche : "En quête de buzz"

Écouter l'émission

  • 15:04:42 - 1/12

    - MP3 -

  • 15:09:42 - 2/12

    - MP3 -

  • 15:14:42 - 3/12

    - MP3 -

  • 15:19:42 - 4/12

    - MP3 -

  • 15:24:42 - 5/12

    - MP3 -

  • 15:29:42 - 6/12

    - MP3 -

  • 15:34:42 - 7/12

    - MP3 -

  • 15:39:42 - 8/12

    - MP3 -

  • 15:44:42 - 9/12

    - MP3 -

  • 15:49:42 - 10/12

    - MP3 -

  • 15:54:42 - 11/12

    - MP3 -

  • 15:59:42 - 12/12

    - MP3 -

  • 16:04:42 - 13/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Macron, quand tu tires la chasse, pense à eux ! « MISÉRABLES ÉGOUTIERS » AbonnésVoir

Le

« Misérables égoutiers ! » C’est comme ça que l’avocat Richard Malka qualifie ceux qui ont publié les photos de son client Benjamin Griveaux. Une insulte pour les égoutiers, au moment même où ils se battent contre la réforme des retraites qui va repousser l’âge du départ, alors que les risques et la pénibilité de leur métier sont depuis longtemps reconnus. Un reportage avec les égoutiers en lutte contre ce mépris révoltant.

Hommage à Daniel Bensaïd en sept podcasts (ÉPISODE 07) Pour un socialisme du XXIe siècle Accès libreÉcouter

Le

« Si le postier et le philosophe sortent un livre et appellent à prendre parti, c’est qu’un grand évènement va se produire ! » Le 5 février 2009, Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd étaient dans Là-bas si j’y suis pour parler de la refondation de la Ligue Communiste Révolutionnaire, qui se transformait alors en NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste. « Je reviendrai et je serai des millions ! »