Zygmunt Bauman, "La vie est devenue liquide"

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Né en 1925 en Pologne, Zygmunt Bauman est une des figures majeure de la sociologie contemporaine. Son œuvre, particulièrement stimulante, est largement connue dans le monde mais beaucoup moins en France. Nous le rencontrons chez lui à Leeds, où il a longtemps enseigné à l’université.
Dans "Modernité et holocauste" (1989), il récuse les lieux communs sur le génocide des Juifs.
En 2006, il publie "La vie liquide". Devant la liberté absolue des marchés, les êtres humains perdent tout repère, toute attache, toute solidarité. L’incertitude se transforme en peur généralisée. L’humiliation a remplacé l’exploitation.
Entretien Daniel Mermet, traduction Giv Anquetil.

Programmation musicale :


- Franck London : "In your garden twenty fecund fruit trees"

Zygmunt Bauman, "La vie est devenue liquide"

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :