Tunisie, le peuple veut.

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Là-bas aujourd’hui la lutte est contagieuse, en Tunisie. Mais aussi ici, à Rueil-Malmaison où les salariés de Goodyear, avec ceux de PSA, d’ArcelorMittal, de Sanofi et beaucoup d’autres continuent le combat contre la destruction programmée des emplois et le gouvernement socialiste et sa politique d’impuissance. Chômage, précarité, inégalité, c’est la cause majeure de la révolution tunisienne et là aussi le gouvernement fait le choix de l’impuissance.
Un exemple ? Qu’en est-il de la fortune nationale volée par le surnommé Ben Ali Baba et les 40 voleurs ? Des milliards d’Euros détournés par une kleptocratie rapace, alors qu’à Sidi Bouzid d’où tout est parti il y a deux ans, rien n’a changé. A Tunis, une vente aux enchères publiques d’objets confisqués dans les palais de l’ancien ami de la France, rapportera quelques millions d’Euros. Une goutte d’eau par rapport aux milliards envolés.
Pour se redonner du courage, on se répète le mot fameux « LE PEUPLE VEUT », les vers du poète Abou Al Kacem Al Chabi repris dans l’Hymne national :
« Lorsque un jour Le PEUPLE VEUT vivre
Force est pour le Destin de répondre
Aux ténèbres de se dissiper
Aux chaînes de se rompre. »
On pourrait reprendre ça en chœur devant le siège de Goodyear ?
Reportages Antoine Chao, Giv Anquetil, Daniel Mermet.

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour la première fois, depuis la création du Café Repère du Conflent, nous avons décidé de reporter le prochain rendez-vous de juin au quatrième jeudi du mois, plutôt que le troisième habituel, pour cause de Fête de la musique le 21. On se retrouvera donc le jeudi 28 juin à 19h30 au café du Canigou à (...)

    Villefranche de conflent

  • Le climat et ses dérèglements, une histoire naturelle et humaine. Refaisons la part des choses avec Claire Henrion, animatrice, astronomie, chercheur indépendant et fondatrice de l’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Étude et l’Information sur les Programmes d’Interventions Climatiques et (...)

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !