Pierre Seel, homosexuel déporté

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Les provocations homophobes du député UMP Christian VANESTE sur "la légende de la déportation des homosexuels" a ramené l’attention sur l’histoire de Pierre Seel, mort en 2005, après un combat pathétique pour faire connaître la persécutions des homosexuels par les nazis.
En février 1993, pour la première fois dans Là-bas si j’y suis, Pierre Seel sortait du silence. Un livre s’en suivit puis, peu à peu une prise de conscience plus générale.
Reportage Daniel Mermet , février 1993.
Livres :
- Pierre Seel : Moi, Pierre Seel, déporté, homosexuel(Calmann-Levy)
- Jean Boisson : Le triangle rose : la déportation des homosexuels (R. Laffont)

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis