Bienvenue à la centrale nucléaire

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Transparence absolue !


A Brennilis, dans le Finistère, il y avait une centrale nucléaire. Enfin il y a encore une centrale. Mais démantelée. Enfin pas tout à fait démantelée. Mais qu’est-ce que veulent les habitants du coin ? La garder ? La démanteler ? Certains ont lutté contre sa construction. Aujourd’hui ils luttent contre son démantèlement. Enfin presque.
Un reportage d’Antoine Chao

Programmation musicale


- Bienvenue à la centrale
- Duval Mc : Sortir du nucléaire
Le site de Sortir du nucléaire Cornouaille

Marche pour la transparence sur le nucléaire


Des marches à l’appel de Sortir du nucléaire auront lieu un peu partout en France demain. A Paris, ce sera à partir de 15 place de la Bastille.

DSK devant le Tribunal des condamnés d’avance !


D.S.-K. C’EST EXQUIS ! Pourtant, une poignée d’extrémistes poursuit notre futur président devant le Tribunal des condamnés d’avance. Mais de quoi notre exquis futur-Président peut-il bien être accusé ?
C’est ce que vous apprendrez au Théâtre Dejazet, à l’appel des AMG de Là-bas si j’y suis, les amis de Fakir, l’AL (association Lancry) et le CVMV (Cercle vélocipédiste marxiste de Vincennes).
Avec le Président du Tribunal : Daniel Mermet, le Procureur : Gérard Mordillat, le Producteur stagiaire : François Rufin et l’Avocat de la défense : Christophe Clerc.
Et des témoins et experts : Frederic Lordon, Pierre Carles, Jacques Sapir, Bertrand Rothé, Odile Conseil, Anaelle Verzaux, Gérard Filoche, Frederic Pagès, Philippe Cohen, etc.
Venez défendre la gauche de droite !
Participation aux frais 13 Euros. Remise de 50% sur présentation de la carte d’adhérent au Parti Socialiste.
Au théâtre Dejazet, 41 boulevard du Temple, Paris 3e
Métro République.
Réservation auprès du théâtre Dejazet au 01 48 87 52 55

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Les « invididus cagoulés », idiots utiles de Macron ? Une enquête de Dillah Teibi MANIP DE MANIFS ! AbonnésÉcouter

Le

« — L’histoire du flic déguisé en black bloc, vous la connaissez ? Et l’histoire des CRS qui avaient pour consigne de "les laisser casser" ? Si c’est vrai, alors les "individus cagoulés" qui brûlent des McDo seraient des idiots utiles manipulés pour faire diversion ?
— Ça alors, chef, vous croyez ?
— Écoute le reportage de Dillah Teibi, tu vas tout comprendre. »

Un entretien de Daniel Mermet avec Laurence De Cock et Gérard Noiriel Gérard Noiriel : une histoire populaire de la France AbonnésVoir

Le

Rares, très rares sont les intellectuels qui mettent le savoir non pas au service du pouvoir, mais au service du contre-pouvoir. L’historien Gérard Noiriel fait partie de ce courant-là, de ceux qui partagent les armes et les clés pour l’émancipation de tous. Depuis des années, avec notre film sur Howard ZINN, Une Histoire populaire américaine, on nous demande si un tel livre d’histoire existe sur la France. Et bien le voilà !

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Monsieur Macron, prenez un quart d’heure pour recevoir Karima ! Un reportage de Gaylord Van Wymeersch Karima la Galère veut rencontrer Jupiter AbonnésÉcouter

Le

« Faire plus pour ceux qui ont moins. » C’est Macron qui a dit ça en présentant son « plan pauvreté ». Mais qui croit encore la com’ du président des riches, à part Karima ? Karima, c’est la galère, Karima, c’est la misère, mais son idée fixe, c’est de rencontrer Macron, rencontrer Jupiter. Depuis des années, elle lui écrit, elle téléphone à l’Élysée, c’est son combat. On la connait dans son quartier, on l’encourage. Nous aussi. C’est vrai, ça, Monsieur Macron, ça vous coûterait quoi de recevoir Karima ?