Honduras, coup d’Etat : une résistance héroïque IV

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

« J’ai pensé faire les changements à l’intérieur du schéma néolibéral. Mais les riches ne cèdent pas un penny. Les riches ne veulent rien céder de leur argent. Ils veulent tout garder pour eux. Alors, logiquement, pour faire des changements il faut incorporer le peuple. »
Manuel Zelaya, El Pais, 28 juin 2010
Après cette déclaration, publiée le jour du Coup d’Etat,
le Honduras a basculé dans la domination oligarchique de quelques uns. Mais la lutte continue.
Dans la région de La Ceiba, les paysans ne désarment pas.
Car leur lutte est simple : ils tentent seulement d’acquérir suffisamment de terres pour manger, pour survivre.
Un reportage d’Antoine Chao et Daniel Mermet

Programmation musicale


- Golpe : Ranchera de Mel
- Las manos de Fillipe
- Ruben Blades : Plantacion adentro

A lire


- "100 raisons de ne pas se suicider au boulot", de Jean-Hugues Lime (Mille et une nuits - 3 mars 2010)
- "Assez parlé d’amour", d’Hervé Le Tellier (Lattès - août 2009)

Écouter l'émission

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 01/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 02/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 03/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 04/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 05/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 06/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 07/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 08/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 09/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 10/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 11/12

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 03 mars 2010 - 12/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».