Luttes

Les biffins se rebiffent

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Un reportage de Charlotte Perry
Retour aux confins de Paris, aux puces de Saint Ouen, sous le pont de la Porte Montmartre, où l’on retrouve les biffins qui se rebiffent et s’organisent autour de l’Association Sauve Qui Peut.
Au nez et à la barbe de la police et de la mairie du 18e, ils tentent d’organiser un marché social de la récupération, c’est à dire, tout bonnement, de préserver cette activité qui est à l’origine des puces...

Liens :


- Le blog des biffins

Programmation musicale :


- Sanseverino : Michta

Agenda :


- EXPO sur les BIFFINS
du 09 janvier au 28 janvier
Exposition photos, dessins, vidéos etc
Vernissage le 9 janvier à 19h
Rencontre-débat 20h à 21h30
infos pratiques : Petit Ney, 10 avenue de la Porte Montmartre 75018 Paris
- SARKOPHONIE
le 09 janvier
Dissection dyslexique du discours réactionnaire
Entre les présidentielles et les législatives, le gendarme, devenu président de la République, cherche à convaincre les derniers indécis de lui donner une majorité...
Il a un défaut de langage : une dyslexie qui le fait glisser d’un sens à l’autre, faisant apparaître à son insu la face cachée du discours.
Rafaële Arditti présente ici un solo original et surprenant qu’elle a écrit à partir d’un vrai discours présidentiel.
Clown et auteur : Rafaële Arditti
Metteur en scène : Noémie Lefebvre
Bande-son : Delphine Baudet
Extrait vidéo et informations sur http://le.gendarme.free.fr/
infos pratiques : à 20h30 Péniche Alternat Quai de Bercy, à la hauteur du Palais omnisports Métro : Bercy
- MANIFESTATION-VENTE en soutien aux BIFFINS
le 10 janvier
L’Association "Sauve qui peut" et le comité de soutien aux biffins appellent à une manifestation-vente devant la mairie du 18e
infos pratiques : Rassemblement à partir de 9h Porte Montmartre, près du périphérique, et vers 10h30 place Jules Joffrin

Emission du vendredi 09 janvier 2009

pour cette émission

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

Dernières publis

Une sélection :

À La Courneuve, les « gilets rouges » de la CGT réinventent un service public au service du public AbonnésÉcouter

Le

« L’électricité, c’est la vie, et nous, on est des "gilets rouges" ! » La formule est de Nicolas Noguès, un militant CGT. Avec des collègues syndicalistes, il occupe une ancienne boutique EDF à la Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Leur opération a débuté le 14 novembre 2018, soit trois jours avant le premier acte des « gilets jaunes ». Alors c’est vrai, c’est moins spectaculaire. Et du coup, il y a moins de journalistes pour couvrir l’événement. Pourtant, là aussi, dans ce coin du 93, il est question de proximité et d’accès aux services publics pour des usagers sacrifiés sur l’autel de la dématérialisation.

Une grande enquête de Dillah Teibi et Kévin Accart ADP : LA GRANDE ARNAQUE Accès libreVoir

Le

Pourquoi privatiser les aéroports de Paris ? Pourquoi offrir une telle machine à cash aux actionnaires ? Pourquoi vendre un « bijou de famille » construit avec les impôts des Français ? Les enquêtes d’opinion indiquent que 2/3 des Français sont opposés à cette privatisation. Ils n’ont pas oublié l’énorme arnaque de la privatisation des autoroutes et ils savent bien dans leur vie, autour d’eux, les dégâts entrainés par les privatisations depuis des années.