33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017

Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas Abonnés

1

Le

[EXTRAIT] Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas !

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

C’est dans une émission en direct à Strasbourg, il y a des années, que Tchavolo Schmitt est venu jouer pour nous. Nous avons tout de suite fraternisé et jamais nous n’avons oublié sa version superbe de J’attendrai. On a été heureux ensuite de le voir dans les beaux films de Tony Gatlif, LATCHO DROM (1993) puis SWING (2002), où il tient la vedette. On savait qu’il était sur les routes, New York, Tokyo, Cuba, Dubaï… l’âme du swing manouche, la légende ! Et si on l’invitait pour l’An 02 de Là-bas ? Un coup de fil, et il est arrivé comme si c’était la veille, comme si les années ne devaient plus avoir aucune prise sur nous grâce à sa musique et grâce aussi à sa moustache empruntée à l’immortel Django. De cette mémorable soirée au Lieu-dit, avec Tony Landauer et Marie-Christine Brambilla, voici 33 minutes et 3 secondes de pur bonheur.

Les différents titres du concert :

01. Jardin d’Hiver

Merci à Hossein et à toute l’équipe du Lieu-Dit.

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Macron, quand tu tires la chasse, pense à eux ! « MISÉRABLES ÉGOUTIERS » AbonnésVoir

Le

« Misérables égoutiers ! » C’est comme ça que l’avocat Richard Malka qualifie ceux qui ont publié les photos de son client Benjamin Griveaux. Une insulte pour les égoutiers, au moment même où ils se battent contre la réforme des retraites qui va repousser l’âge du départ, alors que les risques et la pénibilité de leur métier sont depuis longtemps reconnus. Un reportage avec les égoutiers en lutte contre ce mépris révoltant.

Hommage à Daniel Bensaïd en sept podcasts (ÉPISODE 07) Pour un socialisme du XXIe siècle Accès libreÉcouter

Le

« Si le postier et le philosophe sortent un livre et appellent à prendre parti, c’est qu’un grand évènement va se produire ! » Le 5 février 2009, Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd étaient dans Là-bas si j’y suis pour parler de la refondation de la Ligue Communiste Révolutionnaire, qui se transformait alors en NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste. « Je reviendrai et je serai des millions ! »