Selon Forbes, les plus grosses fortunes mondiales ont augmenté de 18 % en 2017

Une politique au service des plus riches ? François Lenglet nous l’avait bien dit

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
Pendant les fêtes, Là-bas vous résume cette année historique ! 2018, ce n’était qu’un début… Aujourd’hui, l’inénarrable François Lenglet le savait bien, il nous l’avait dit : comment les riches se sont enrichis sur notre dos, en une minute trente.
Grosses fortunes, il n'y a pas que les cheminots : François Lenglet vend la mèche
par Là-bas si j'y suis

C’est pas Lordon, c’est pas Attac, c’est pas Là-bas qui vous le dit, c’est un grand évangéliste du néo-libéralisme, une de nos têtes de turc préférées, François LENGLET : oui, voilà que soudain, notre François balance ! En moins d’une minute trente, il explique le pourquoi du comment de ces fabuleuses fortunes et de ces inégalités qui ne cessent de se creuser partout [1].

Ce que nous nous échinons à faire comprendre depuis des années, François LENGLET l’explique soudain de façon très concise. Pourquoi ces gavés en sont arrivés là ? Parce que la crise leur a profité grâce aux États qui ont renfloué, « parce qu’ils sont juste devant le robinet, donc ils tendent leur gobelet, alors que nous – j’allais dire les citoyens ordinaires – on récolte quelques petites gouttes, lorsqu’elles finissent par déborder du gobelet. »

Étonnant, non ? Voilà un chien de garde soudain touché par la grâce. Bon, les connaisseurs vous diront qu’il n’est pas rare que François dise un peu n’importe quoi, une chose et son contraire, selon le client. Et là on peut se dire que les larbins du système pourraient en servir un autre, un système encore pire c’est vrai mais peut-être aussi un monde meilleur. Non ? Je rêve ? Après tout on a vu des collabos se transformer en résistant. En tout cas, merci François pour cette perle d’une minute trente.

La théorie du ruissellement expliquée en deux dessins :


C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Dialogue Clémentine AUTAIN / Alain GRESH LE COMPLOT ISLAMO-GAUCHISTE AbonnésÉcouter

Le

D’où vient le terrorisme ? De Clémentine Autain et de ses semblables, les islamo-gauchistes. Voilà l’ennemi, voilà le combat du premier ministre Manuel Valls contre, dit-il, « ces capitulations, ces ambiguïtés avec les Indigènes de la République, les discussions avec Mme Clémentine Autain et Tariq Ramadan, ambiguïtés entretenues qui forment le terreau de la violence et de la radicalisation. »

Les profiteurs d’abîme. Message d’une prof de français Accès libreLire

Le

« Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes », disait Henri Calet. Le pays entier est sous le choc, et faire ce métier de comprendre et de faire comprendre est impossible aujourd’hui. « Expliquer, c’est excuser ». La raison n’est pas de saison, il y a un temps pour la décence et le silence. Mais les profiteurs d’abîme n’attendent pas. Les gros médias se surpassent et la plupart des personnages politiques, des sanglots dans la voix, ne reculent devant rien pour racoler des voix en enfonçant une haine profonde dans le pays.

RECONFINEMENT OU PAS RECONFINEMENT ? UNE NOUVELLE SÉRIE DES RENCONTRES DE SOPHIE EN HUIT ÉPISODES [PODCAST] Faire l’amour à fond, perdre son boulot, devenir dingue, faire du tricot : en cas de reconfinement, comment ferez-vous ? [INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

Faire l’amour à fond, perdre son boulot, devenir dingue, faire du tricot ? Reconfiné, pas reconfiné : comment vivre cette histoire de fou ? Bourgeois, prolos, jeunes et moins jeunes, Sophie Simonot a baladé son micro de Saint-Denis à Roubaix. Voici une nouvelle série des RENCONTRES DE SOPHIE. Huit épisodes aux petits oignons.