La République En Marche arrière

Fermeture des urgences : 40 maires en colère

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
Fermeture des urgences : 40 maires en colère
(photo : Christophe Masson)

En France, le désert avance. Écoles, hôpitaux, bureaux de Poste, CAF, gares, petites lignes de train : aucun territoire n’est épargné par le repli des services publics.

À Clamecy dans la Nièvre, c’est le service de nuit des urgences de l’hôpital de proximité qui est menacé. Près de quarante maires du département ont décidé de rendre leur écharpe tricolore et de remettre leur démission en préfecture. Et ce jeudi 1er mars, à Nevers, élus et habitants se promettent d’accueillir « chaudement » Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, qui vient participer aux États Généraux de la Santé.

Nous avons joint les acteurs de cette lutte locale. Voici les réactions de :

- Gilles Noël, maire (PS) de Varzy

- Anne-Marie Thépenier, 78 ans, habitante de Saizy

- David Oudard, pompier volontaire

Un entretien de Dillah Teibi.

Le maire de Varzy, dans la Nièvre, a publié une lettre ouverte au Premier ministre Édouard Philippe :

journaliste : Dillah Teibi
son : Alexandre Lambert

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis