Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Point sur la grève - 16e jour

Nous entrons ce vendredi 20 décembre dans le 16 e jour de grève contre la réforme des retraites, alors que certains organes de presse titrent désormais sur les réflexes de "survie" au mouvement à l’approche de Noël et sur la baisse du nombre de grévistes à la SNCF.

  • D’après la direction de la SNCF, encore 9,5 % du personnel total de l’entreprise est en grève aujourd’hui, chiffre qui s’élève à 58,3 % parmi les conducteurs.
  • La SNCF a par ailleurs annoncé qu’environ un TGV et un Intercités sur deux circuleront les 23 et 24 décembre. Ces chiffres sont cependant provisoires, et les petites lignes seront davantage touchées.
  • Le gouvernement tente d’amadouer les salariés de la RATP et de la SNCF, et surtout les directions syndicales, en promettant de "lisser" la mise en œuvre de la réforme des retraites dans le temps. Objectif : fracturer le mouvement en jouant sur les différences de génération. Un article du Monde fait le tour des propositions mises sur la table par la SNCF et la RATP.
  • Les remorqueurs du port du Havre ont voté la reprise du travail aujourd’hui après trois jours de grève. Néanmoins, ils préviennent d’un probable redémarrage du mouvement en janvier, nous informe Paris-Normandie.
  • À Lyon, 80 cheminots ont réussi à entrer dans le bâtiment de la région Auvergne-Rhône-Alpes et à interrompre l’assemblée plénière consacrée au budget pour présenter leurs revendications, selon La Montagne. Ils ont pour ce faire occupé la place du très droitier président de région, Laurent Wauquiez, qui n’était pas présent. C’est à voir ici.
  • L’UNSA est le premier syndicat à lâcher le mouvement en appelant à une "pause" dans la grève pour les vacances scolaires, par la voix de Laurent Escure, dirigeant de l’UNSA-Ferroviaire.
  • la CFDT, bien que s’affichant toujours opposée au projet du gouvernement, a appelé sa branche ferroviaire à observer également une "trêve", mais c’est à celle-ci que reviendra la décision, qui doit être prise dans la journée. Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a aussi annoncé sur France Inter ce matin que "ça allait monter très très fort au mois de janvier". En réalité, il a déjà annoncé que la CFDT n’appelait pas à la journée de grève interprofessionnelle du 9 janvier, lancée par la CGT. L’Union syndicale Solidaires appelle de son côté à entretenir la grève pendant les vacances, avant les nouveaux points forts du mois de janvier.

Et n’oubliez pas de nous envoyer des nouvelles de votre grève, de vos actions dans votre ville ou votre village, à infogreve@la-bas.org !

Voir toutes les brèves

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

AUTONOMES. Un documentaire de François BÉGAUDEAU François Bégaudeau : « Tu te fais des drôles d’amis quand tu t’attaques à la bourgeoisie » AbonnésVoir

Le

Sortir du système, vivre une autre vie, en rupture, en marge, autrement, être indépendant, être autonome. Des vieux mots, des vieux rêves. Mais qui se vivent parfois, qui se risquent, qui marchent ou qui se plantent , mais qui ont en commun le même vieux désir de tordre les barreaux de la cage et d’aller voir là-bas si j’y suis.

HOMMAGE À YANN AUGRAS, PORTE-PAROLE DE LA LUTTE DES GM&S (VIDÉO 12:35) Mort accidentelle d’un résistant Accès libreVoir

Le

Yann Augras est mort. Un accident de voiture en sortant du boulot, le 11 juin, sur une route de la Creuse, près de chez lui. Aucun mot ne peut dire l’émotion, aucun, sauf les oiseaux qu’on entendait pendant la minute de silence au cimetière avec les drapeaux de la CGT au-dessus des gens, immobiles avec ces masques étranges. Les oiseaux ne se taisent pas et les copains de Yann ne vont pas se taire. Ces masques ne sont pas des bâillons. Le temps de ramasser le drapeau, ils vont continuer la lutte. Ils savent que c’est la seule consolation possible.

LES DICTIONNAIRES EN DEUIL, ROBERT PLEURE ALAIN (hommage) ALAIN REY : QUEL FUT SON DERNIER MOT ? Accès libreÉcouter

Le

Le plus populaire des grands érudits, le plus expressif des vocabulistes mais surtout, au-delà de son colossal travail pour Le Robert et autres dictionnaires en tous genres, Alain Rey a fait comprendre toute l’importance des mots et du langage, l’inventivité intarissable des humains, les hasards des sonorités des bouches et des corps, et d’abord comment les mots ensorcellent, comment les mots sont des cages et les armes les plus puissantes des puissants.

Pour des milliers de prostituées, une misère sans aide OUI, JE SUIS UNE PUTE, ET ALORS ? QUE DEVIENT SAM ? AbonnésÉcouter

Le

Oui, je suis une pute, et alors ? SAM le proclame bien fort. Elle assume. Mais les infirmières de la sexualité publique sont dans une mauvaise passe, et même plus de passes du tout. Ce salaud de Covid a chassé le client, et SAM ne s’est pas encore convertie au télétravail. En plus de ça, il y a cette loi de 2016 qui pénalise le client, et comme beaucoup de ses 30 000 collègues, elle a vu son chiffre d’affaires s’effondrer. Et aucun filet social. Juste un RSA et encore. Et ces vaches de bourgeois qui les appellent des filles de joie.