Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Ah, zut ! Monsieur Macron a oublié de parler des soignants...

En annonçant son « couvre feu » Emmanuel Macron a complètement oublié de nous parler de la situation de l’hôpital et des soignants, ces héros qu’il admire au plus haut point. Du coup, les personnels soignants sont descendus dans la rue pour dire et redire encore le manque de moyen et de personnels face à la pandémie qui revient. Malgré les beaux discours et les milliards promis, la situation continue de se dégrader.

Dans la manifestation, nous retrouvons Farida, l’infirmière qui avait été violentée par la police sous l’oeil des caméras lors d’un précédent rassemblement post-confinement : « Je suis encore là car rien n’a changé à l’hôpital ! » Son procès aura lieu le 22 février 2021, nous en reparlerons.

Le collectif Inter-Hopitaux et la CGT-Santé notamment réclament « des embauches immédiates, une revalorisation significative des salaires et l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des personnels. »

Face à la nouvelle vague de la pandémie, les soignants de l’hôpital public tiendront-ils une seconde fois ? C’est justement le sujet du nouveau reportage de Dillah Teibi, à écouter ici.

Voir toutes les brèves

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :