Demain la gauche au pouvoir ? Mais comment ça s’est passé dans le passé ? Entretien PODCAST

Serge Halimi : pourquoi la gauche a gouverné si peu, pourquoi elle a déçu si vite ? Abonnés

1

Le

Chahut à l’auberge de jeunesse de Villeneuve-sur-Auvers, 1937 (photo : Pierre Jamet, collection Corinne Jamet)

« Nouvelle union populaire écologique et sociale ». Soudain, en quelques jours, s’est formé un front commun inespéré en vue des législatives du mois de juin. Un immense espoir pour beaucoup et aussi bien sûr des flots de hargne chez les tenanciers de l’ordre établi. Un affolement pathétique et comique à la fois. Mais on entend aussi des questions et des critiques plus difficiles à balayer d’un revers de main ou de veste. Devant ces questions, il est utile de remonter dans l’histoire et d’aller voir comment ça s’est passé dans le passé avec SERGE HALIMI, et son bouquin QUAND LA GAUCHE ESSAYAIT.

[EXTRAIT] Serge Halimi : pourquoi la gauche a gouverné si peu, pourquoi elle a déçu si vite ?

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

journaliste : Daniel Mermet
réalisation : Sylvain Richard, Khỏi Nguyen et Jérôme Chelius
montage : Jérémie Younes

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Sur notre site

À voir

  • Chaque vendredi, la revue de presse indispensable

    Feu nourri contre Mélenchon Abonnés

    Voir
    Amies abonnées, amis abonnés, Qu’est-ce que la « nouvelle union populaire écologique et sociale » ? Un rassemblement d’« islamistes », de « musulmans radicaux », de « wokistes » et d’« ultra-gauche », selon le député Guillaume Peltier, récemment (...)

À lire

  • Nouvelle édition du livre de Serge Halimi : « Quand la gauche essayait : les leçons du pouvoir (1924, 1936, 1944, 1981) »

    Serge Halimi : quand la gauche essayait Accès libre

    Lire
    Les éditions Agone rééditent l’ouvrage de Serge Halimi, Quand la gauche essayait : les leçons du pouvoir (1924, 1936, 1944, 1981), la seule étude comparative sur les réalisations et les échecs de la gauche française, dont voici un (...)

Dans les livres

  • Quand la gauche essayait. Les leçons du pouvoir 1924, 1936, 1944, 1981

    Étudier et comparer les réalisations et les échecs de la gauche française, de cartel des gauches (1924-1926), au Front Populaire (1936-1938), à la Libération (1944-1947) et aux cinq premières années de la présidence de Mitterrand (1981-1986). Tel est l’exercice auquel s’est livré notre ami Serge Halimi, directeur du Monde Diplomatique. Il explique comment « la gauche au pouvoir a caboté entre deux récifs : tantôt sa volonté de transformation sociale butant sur les contraintes imposées par l’ordre capitaliste, tantôt sa pratique du pouvoir devançait les exigences de ses adverses ». L’étude de cette tension permanente entre audace et enlisement, espérance et renoncement est d’autant plus intéressante qu’elle éclaire les raisons de la dilution de la gauche qui s’est elle-même « construit les barreaux de sa cage de verre… Lire la suite

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Tchernobyl, c’est notre paradis ! Avec les derniers habitants de la zone interdite Les joyeux fantômes de Tchernobyl Accès libreÉcouter

Le

Elles préféraient rester dans la zone contaminée plutôt que de quitter leur maison. Des centaines de milliers d’habitants furent évacués de gré ou de force dans une zone de 30 km après la catastrophe du 25 avril 1986. Mais ces quelques femmes avaient voulu rester, malgré dénuement et abandon.

Environ 700 irréductibles, les SAMOSELY, survivaient ainsi dans la zone la plus contaminée par la radioactivité dans le monde, 2 600 km2, devenue aujourd’hui un « parc involontaire » où se développent une faune et une flore étranges, avec toujours ces habitants tenaces depuis trente ans. (...)

LE GRAND PROCÈS DE MACRON [INTÉGRAL] AbonnésVoir

Le

Et voici les vidéos tant attendues du grand procès public d’Emmanuel Macron. Avec le procureur Frédéric Lordon, le juge Daniel Mermet, les avocats de la défense Christophe Clerc et Jean-Marc Daniel et des témoins prestigieux, comme François Ruffin, Juan Branco, Mathilde Larrère, Didier Porte, Aurélie Trouvé, Marion Esnault, Arié Alimi, Taha Bouhafs… Macron sera-i-il condamné ?

Il y a 50 ans, assassinat de Martin Luther King. Entretien de Daniel Mermet avec l’historienne Sylvie Laurent Martin Luther King, l’insurgé AbonnésVoir

Le

Aseptisé, édulcoré, récupéré, Martin Luther King n’est pas seulement celui qui a fait le rêve de la fraternité entre les enfants du bon Dieu américain. Toute une partie de son combat social et radical a été passé sous silence. À l’occasion du cinquantième anniversaire de son assassinat, le 4 avril 1968, par un partisan de la ségrégation raciale, voici un entretien avec Sylvie Laurent, historienne, auteure de Martin Luther King. Une biographie intellectuelle et politique (Seuil, 2015).