Entretien en public au Lieu-Dit | À écouter, ré-écouter et c’est pas triste... (Vidéo | Radio)

Les aventures de Ruffin reporter, deuxième partie (2/3) : deux rencontres historiques, une pipe et un enterrement

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
Tout un été Là-bas, c’est le temps de prendre son temps… le temps de (re)découvrir le meilleur de Là-bas, des surprises, des idées, des plaisirs

Voici la deuxième partie des aventures de Ruffin reporter. Deux rencontres historiques, une pipe et un enterrement, cette semaine. Des documents qui pèseront lourds quand Ruffin voudra faire président . Mais lourd en bien ou en mal ?À vous de juger, dites-nous ce que vous en pensez.

En attendant rappelons que le député et journaliste, Francois Ruffin a été reporter pendant sept ans dans l’équipe de LÀ-BAS SI J’Y SUIS sur France Inter, de 2005 à 2012. Les collaborateurs qui sont passés par Là-bas poursuivent tous des carrières brillantissimes mais député c’était quand même inattendu. Dès sa création en 1989 sur France Inter, nous avons affiché notre engagement « Plus près des jetables que des notables » tout en pratiquant un journalisme rigoureux, populaire et inventif, essentiellement de reportages, en France comme à travers le monde, souvent dans les luttes sociales, avec (rappelons-le) toujours un grand succès d’audience. De quoi acquérir une expérience et des idées qui vous donnent l’absolue certitude que à la fin c’est nous qu’on va gagner.

Aujourd’hui, depuis sept ans, Là-bas continue de plus belle sur le net grâce à nos Abonnés Modestes et Géniaux, nos AMG chéris. Grâce à eux, comme cadeau pour tous, nous diffusons cette série gratos !
Bonnes fêtes à toutes et tous !

Là-bas
Les aventures de Ruffin reporter ! (2/3)
par Là-bas si j'y suis

Maurice Kriegel Valrimont

[RADIO] Maurice Kriegel Valrimont (02 mars 2006)

1ère diffusion le 02 mars 2006
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Antoine Chao

Entretien entre François Ruffin et Maurice Kriegel Valrimont. Il évoque son anti fascisme et ses prises de position pendant la seconde guerre mondiale. Il renonce à faire carrière dans le droit à Strasbourg et arrive à Paris. La plupart des membres de partis politiques et des syndicats se regroupent pour des actes de résistances. Le STO (Service du travail obligatoire" est le réservoir pour la résistance, il met en avant l’adhésion de la population lorsque la résistance aides à soustraire les jeunes au STO. La diversité de la France se retrouve dans la résistance. La France de l’après guerre est déficitaire, mais se redresse grâce aux avancées sociales. Il se souvient de Marcel Cachin.
— 

Ambroise Croizat, militant de la Sécu

[RADIO] Ambroise Croizat, militant de la Sécu (10 février 2011)

1ère diffusion le 10 février 2011
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Khỏi Nguyen et Franck Haderer

Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise Croizat ?
C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.
A lui et à ce peuple qui a poussé, derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures, qui de leurs mains ont bâti les premières caisses. Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà : "Ne parlez pas d’acquis en face, le patronat ne désarme jamais."
Plus de 60 ans après sa mort, retour sur l’histoire de ce grand homme.
— 

Un pot-au-feu, une pipe et un enterrement

[RADIO] Un pot au feu, une pipe, un enterrement (12 octobre 2006)

1ère diffusion le 12 octobre 2006
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Yann Chouquet

Les grandes passions d’un petit patron « Fils de bourge » devenu cuisinier, catholique et bisexuel, Jean-François nous balade en rigolant de ses cuisines à un enterrement.
Jusqu’à une visite « aux bois », le soir, dans le Limoges by night…

Écouter l'émission version radio

[RADIO] Un pot au feu, une pipe, un enterrement (12 octobre 2006)

journaliste : Daniel Mermet
réalisation : Jonathan Duong
image : Florent Michaux
montage : Amélie Brunet
son : Jules Krot, Jérôme Chélius,
Alexandre Lambert, Sylvain Richard
préparation : Zoé Marsault

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

08 mars : Journée internationale des droits des femmes Thérèse Clerc, les derniers jours Accès libreÉcouter

Le

Féministe poing levé, à 88 ans, Thérèse Clerc est partie paisiblement au bout d’un beau parcours d’engagement, d’insoumission et de gaieté subversive. Quelques jours avant sa mort survenue le mardi 16 février 2016, Anaëlle Verzaux l’avait revue chez elle à Montreuil avec quelques amis. Voici en hommage cet ultime entretien, une superbe incitation à la lutte, c’est-à-dire à la vie.

DÉSENTUBAGE. Un démontage d’une émission de Tébéo-TébéSud Heureusement que tous les journalistes ne font pas comme Inès Léraud ! AbonnésVoir

Le

Depuis des années, Inès Léraud enquête sur les horreurs de l’agroalimentaire en Bretagne. Pas facile. Ce beau monde est très malin pour s’entourer de silences et de connivences. Il faut de l’entêtement et du temps. Pour être têtue, elle est têtue, Inès. On la connaît, c’est une ancienne modeste et géniale de Là-bas. Et pour avoir le temps, elle s’est installée pendant quatre ans dans un village au cœur de la Bretagne.

Rencontre avec l’archéologue britannique David Wengrow, qui publie une « nouvelle histoire de l’humanité » avec David Graeber Et si l’histoire de l’humanité n’était pas celle que vous croyiez ? AbonnésÉcouter

Le

Et si l’histoire de l’humanité n’était pas celle que vous croyiez ? C’est la promesse ambitieuse du dernier livre de David Graeber, Au commencement était… Une nouvelle histoire de l’humanité. Anthropologue et anarchiste britannique, David Graeber est connu aux États-Unis pour son engagement dans le mouvement Occupy Wall Street. En France, on se souvient de lui pour ses travaux sur l’histoire de la dette (Dette : 5 000 ans d’histoire), sur la bureaucratie (Bureaucratie, l’utopie des règles) et sur les boulots à la con (« bullshits jobs »). Avant de mourir d’une maladie en 2020, David Graeber avait eu le temps de terminer cette nouvelle histoire de l’humanité avec l’archéologue David Wengrow.